Le monde du libre – X-Moto

L’article du jour parlera de X-Moto : un jeu de motocross open-source.

X-Moto, c’est quoi ?

X-Moto est donc un jeu de motocross open-source en 2D créé en 2005 par le danois Rasmus Neckelmann. Le jeu est distribué sous la licence GPL (General Public License), et la version actuelle est la 0.4.2.

Le but du jeu est assez simple : il faut récolter des objets (le plus souvent des fraises, mais aussi des anneaux, des espèces de shurikens, ou encore des monstres de Space Invaders) et rejoindre l’arrivée (une fleur) sans tomber dans les pièges dispersés sur le parcours (trous, mines, sauts plus ou moins compliqués, pentes abruptes et j’en passe) et sans vous cogner dans le décor.

La jouabilité a une place très importante dans le jeu : une bonne maîtrise de la moto et de ses « tours » vous permettra de terminer les niveaux les plus compliqués et de réussir de bons temps.

Le design quant à lui est assez simple et épuré. Quelques screenshots :

Mes (faibles) stats

Les points positifs

X-Moto est l’exemple même du jeu addictif : quand on accroche, on a du mal à cliquer sur « Quitter » et le syndrôme de la « dernière partie » (mais si, celle que vous jouez encore une heure après 😉 ) s’installe.

La durée de vie est pour ainsi dire illimitée, grâce à de nouvelles maps qui apparaissent régulièrement (le jeu en compte près de 1.500!!!). Ceux-ci sont créées presque exclusivement par la communauté grâce à l’éditeur de niveaux Inksmoto.

On retrouve tous les niveaux de difficulté : le newbie, comme le gamer à la recherche de défis devrait y trouver son compte.

Enfin, le jeu est disponible sur pratiquement toutes les plate-formes : Windows (2000, XP et Vista), Mac OSX, Linux et BSD.

Les points négatifs

La musique de manière générale est assez moyenne, et la difficulté semble parfois très élevée.

A part ça …

Conclusion

C’est un jeu très amusant et addictif, qui prouve que les jeux open-source n’ont pas forcément grand chose à envier à leurs homologues commerciaux.

Lien

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *