TNA Bound for Glory 2007 – 14/10/2007

BFG2007

Une review d’un « ancien » show de TNA 🙂

Les champions à l’époque :

  • Champion du monde : Kurt Angle (depuis le 17 juin 2007)
  • Champion de la X division : Jay Lethal (depuis le 9 septembre 2007)
  • Champions par équipes : Team Pacman (depuis le 9 septembre 2007)
  • Championne des Knockouts : c’est dans ce show qu’on couronnera la première

Un super package vidéo qui hype le show, les athlètes et les matchs à venir.

Générique

On est à Atlanta, Georgie. Mike Tenay et Don West sont les commentateurs.

1. XXX (Senshi et Elix Skipper) vs. LAX (Hernandez et  Homicide)

Le vainqueur de ce match affrontera les champions en titre plus tard. L’objectif de ce match et de récupérer un grand signe X qui pend au dessus du ring.

Wow, ce match était excellent !!! Action non-stop et quelques séquences de tarés comme quand Skipper saute du haut d’un des piliers sur Hernandez. Le public était en délire pratiquement tout le match et j’apprécie déjà plus Don West que Taz. Bref, Hernandez décroche le X et un match contre les champions par équipes à une date ultérieure. 13:16, un excellent opener. ***1/2

On voit Angle arriver à l’arena, sa femme séparément, et Kevin Nash.

Passage par la table des commentateurs où les deux hypent les matchs encore à venir.

Interview/promo avec Christian Cage.

Interview/promo avec Styles et Tomko.

2. Fight for the Right

On sent bien que Vince Russo booke à l’époque parce que c’est la pire version d’un Battle Royal qui existe. Bref, on commence avec seize hommes en dehors du ring et le but est de… monter sur le ring. Evidemment, ceux qui ne sont pas bookés pour être dans les huit survivants le cachent à peine et on va directement passer à la deuxième partie, le Battle Royal. Les huits survivants sont : Kaz(arian), Alex Shelley, Chris Sabin, James Storm, Robert « Bobby » Roode, Eric Young, Junior Fatu et Lance Hoyt.

L’ordre d’élimination décidera de la place dans un tournoi qui se déroulera sur Impact pour le place de challenger n°1 au titre de champion du monde. De nouveau, cette logique de promouvoir dans un pay-per-view un tournoi qui aura lieu à la télé.

Storm est le premier dehors. Fatu détruit tout le monde sur le ring mais évidemment, ils se mettent tous contre lui et il est le deuxième à sortir. Sabin se fait sortir à son tour, Kaz y passe une bonne minute plus tard, suivi de Hoyt et enfin de Shelley.

Pour la dernière partie, les deux derniers s’affrontent dans un match classique. Bref, Roode contre Young et personne ne prend l’avantage sur l’autre. Young tient Roode dans un petit paquet et le tombé de 3. 12:18, un gros bordel la plupart du temps et pas spécialement très excitant à regarder. *

Package vidéo de Team Pacman.

Interview/promo de Team Pacman. Après, on voit Angle et sa femme s’engueuler.

3. AJ Styles & Tomko vs. Team Pacman (c) (Consequence Creed et Ron Killings) – Match pour les titres par équipes

Un match correct par équipes mais rien d’exceptionnel. Après que Pacman ait jeté de l’argent sur le ring, Styles/Tomko font leur prise de finition sur Killings et le tombé de 3. 9:14, match décent mais formule très classique. **

Borash avec une interview de Karen Angle. Elle engueule une knockout et discute avec Nash.

Package vidéo vantant le match à venir entre Daniels et Lethal.

4. Christopher Daniels vs. Jay Lethal (c) – Match pour le titre de la X division

Paradoxalement, Lethal est l’underdog malgré le fait qu’il ait la ceinture à sa taille. Daniels domine une bonne partie du match, mais les dernières minutes me laissent perplexe. Lethal fait une souplesse sur Daniels qui retombe tête la première, Daniels rate un Frankensteiner de la troisième corde sans aucune raison (disons que ce n’est pas vraiment ainsi que j’aurais retourné la situation) et Lethal applique la Lethal Combination de la pire des manières possibles… de la deuxième corde. 11:21, encore un match correct qui ne restera pas dans les annales. **1/2

OH MON DIEU, C’EST CETTE INTERVIEW AVEC LES STEINER !!! Bref, Scott traîte Team 3D de « FAT ASSES » plein de fois et le reste de la promo est un foutoir sans nom.

Package vidéo sur le match à venir entre les Steiner et Team 3D.

5. Steiner Brothers (Rick et Scott Steiner) vs. Team 3D (Brother Devon et Brother Ray)

C’est un match lors duquel l’équipe qui enverra l’adversaire dans deux tables est victorieuse.

Le match démarre dans les gradins et les Steiner dominent outrageusement les débats. L’action revient finalement sur le ring et Rick est le premier à passer à travers une table. 1-0 pour Team 3D. Même pas deux minutes plus tard, Scott envoie Bully dans une autre table avec un Frankensteiner de la troisième corde pour rétablir l’égalité entre les deux équipes. A un moment, Team 3D avec une nouvelle table qui craque dès que Scott se met dessus et l’idiot de Tenay de nous rappeller que ça ne compte pas. Devon ramène une enième table et j’adore comme Team 3D installe Steiner bien lentement sur la table pour ne pas qu’elle se casse de nouveau. Alors qu’ils allaient s’attaquer à la gorge de Steiner, les Motor City Machine Guns (Sabin et Shelley) arrivent pour faire diversion… parce que. Bully se prend un coup de chaise très mal calculé de Devon et Rick, qui était au sol depuis son passage à travers la première table presque dix minutes plus tôt, monte sur la troisième corde comme si rien ne s’était passé. Bulldog sur Devon à travers la table et les Steiner l’emportent. 13:08, un match qui aurait dû avoir lieu cinq ans plus tôt (au moins) pour avoir un quelconque intérêt. Rick n’a rien foutu pendant les 3/4 du match, ce qui n’est pas fort étonnant vu la carrière post-WCW du lascar, alors que les trois autres se sont mollement mis sur la gueule. *1/2

Interview avec des knockouts. La seule que je reconnaisse est ODB (Velvet Sky est méconnaissable) et elle prend le micro tout de suite pour présenter les trois autres en se fichant d’elles. Les quatre partent pendant que Borash se plaint que l’interview n’est pas terminée. Awesome Kong est derrière lui et il s’enfuit bien vite.

Package vidéo pour le match des knockouts à venir.

6. Gauntlet match entre dix lutteuses pour devenir la première championne des knockouts

Ms. Brooks et Ms. Jackie Moore commencent. Shelly Martinez rentre après une minute suivie d’Awesome Kong soixante secondes plus tard. Tout le monde s’arrête dans le ring et les trois se mettent à l’attaquer dès qu’elle rentre. ODB est la suivante et pendant qu’elle arrive, Brooks et Martinez sont dehors. Moore est out à son tour et ODB monte seulement sur le ring. Angel Williams est la suivante sur la liste, suivie de Christy Hemme. Kong démolit tout le monde et Gail Kim arrive. Hemme est éliminée mais le speaker ne le mentionne pas. Kong est finalement dehors à son tour pendant que Talia Madison/Velvet Sky arrive sur le ring (avec la musique actuelle… d’ODB, ça ne s’invente pas). Angel Williams la suit quelques secondes plus tard. Roxxi Leveau est la dernière à entrer sur le ring. Madison est out et ODB suit deux secondes après.  Il reste donc Leveau et Kim et le match « normal » dure deux minutes à tout casser. Kim fait le tombé de 3 sur Leveau et devient la première championne des knockouts. 13:25, les matchs « corrects mais sans plus » s’empilent. **

Package vidéo pour le match suivant entre Samoa Joe et Christian Cage.

7. Christian Cage vs. Samoa Joe

Matt Morgan traîne à l’extérieur comme « special enforcer ».

Ce match met quelques minutes à démarrer, mais devient super violent et Joe domine une grande partie du temps. Morgan est inutile à part pour repousser Tomko et AJ Styles qui viennent se mêler de ce match… pour une raison qui m’échappe (je suppose que ça a un sens mais vu que Russo bookait à l’époque, j’en doute un peu). Joe parvient à se sortir de la prise de finition de Cage à 2,99 et arrive à tenir Cage dans le Muscle Buster et le Coquina Clutch. Cage n’a pas le choix et doit abandonner pour la première fois de sa carrière à TNA. 16:44, j’ai adoré ce match et pour le moment, c’est le match de la soirée. ****

Borash avec Nash qui vont discuter avec Sting. Nash essaie de raisonner Sting mais il n’en a que faire et engueule Nash parce qu’il est pour Angle.

Package vidéo pour le Monsters Ball qui suit.

8. Raven vs. Black Reign vs. Rhino vs. Abyss – Monsters Ball

En gros, Monsters Ball est un match hardcore, ni plus ni moins.

Raven arrive avec un chariot rempli de trucs. Pas-Goldust-ni-Dustin-Rhodes arrive avec son rat domestique (je suppose) et sa cage, Rhino arrive à son tour et les trois commencent déjà à se mettre sur la tronche alors qu’Abyss n’est toujours pas là. Joseph P… euh Abyss arrive enfin et le match peut démarrer comme il se doit. Lors d’une séquence, Raven se blesse apparemment au poignet, mais continue le match. Raven met des punaises sur le ring et l’ancien manager d’Abyss (je pense) arrive et donne un sac de verre cassé pour faire bonne mesure. Raven se lance dans le DDT sur Abyss mais ce dernier le contre et fait le Black Hole Slam sur le mélange de punaises et morceaux de verre. Il fait le tombé de 3 tout de suite après. 9:42, je suis pas le plus grand fan des matchs hardcore, mais celui-ci était plaisant à regarder. ***

Package vidéo pour le main event.

Tenay et West meublent un peu pendant que le ménage est fait sur le ring après le Monsters Ball.

9. Sting vs. Kurt Angle (c) – Match pour le titre de champion du monde

Le match est équilibré entre les deux. Angle use Sting avec des soumissions en tout genre pendant que le Stinger est plus direct dans ses coups. A un moment, Angle tient Sting dans l’Angle Lock (enfin, s’il forcait un minimum) et Sting parvient à le contrer dans le Scorpion Death Lock. Evidemment, Karen Jar… euh Angle arrive et fait diversion pendant que Nash arrive par derrière et attaque Sting. Angle fait l’Olympic Slam mais l’arbitre arrive une plombe plus tard pour le compte de 2,99. Angle monte sur la troisième corde pour un 450 splash, mais Angle le botche et il se transforme en espèce de 360 pieds joints et de nouveau, Sting saute à 2,99. Angle Lock mais Sting parvient à envoyer Angle sur Nash qui traîne à l’extérieur depuis son altercation. Evidemment, on a droit à un arbitre assommé (un grand classique de Russo), un autre arrive pour faire le tombé mais Nash l’arrête et le tabasse à son tour (je vous l’avais dit). Nash monte sur le ring et se tord le quadric… euh attaque Sting vu que personne ne peut l’arrêter. Sting se prend un coup bas d’Angle et ce dernier en profite pour prendre une batte. Sting se mange la batte en pleine gueule, ce qui n’était pas sensé arriver (la tronche d’Angle à l’impact en vaut la peine). Bref, Sting reprend quand même la batte et fait le ménage sur le ring. Sting pisse le sang et pour une fois, ce n’est pas fait exprès. Scorpion Death Drop et c’en est fini d’Angle avec le compte de 3. 18:44, un très bon match, même si on sent l’over-booking pour dissimuler le fait que Sting commence à se faire vieux (48 ans à l’époque). ***1/2

Conclusions

Sur les neuf matchs au  programme, seuls quatre sont intéressants :

  • XXX vs. LAX
  • Cage vs. Samoa Joe
  • Monsters Ball
  • Sting vs. Angle

Le reste n’est pas horrible ou quoi, juste oubliable. Le « Fight for the Right » est un battle royal «  » »amélioré » » » et qui était juste là pour meubler, le match par équipes est fade et bien trop classique, Daniels-Lethal m’a laissé de marbre et je dois reconnaitre que Lethal ne m’a jamais vraiment impressionné jusqu’ici (RoH et ce match-ci), Steiners contre Team 3D est un match qui aurait dû avoir lieu fin des années 90-début des années 2000 et pas en 2007, et le match des knockouts est intéressant uniquement pour son côté historique.

En conclusion, Bound for Glory 2007 est un assez bon cru, mais certainement pas un indispensable.

Note finale : 7,5/10

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *