WSU Mutiny – 08/02/2014

WSUMutiny

Voici ma première review d’un show de catch féminin. Étonnamment, j’ai des DVDs de Shimmer (51 à 54) et Shine (1 à 4) qui trainent depuis des mois sur mes étagères et que je n’ai pas encore regardé, mais je commence par ce qui semble être la troisième promotion féminine aux États-Unis : Women Superstars Uncensored. Aujourd’hui, c’est leur dernier show en date qui y passe : Mutiny.

Dark match : Santana Garrett (avec Amber O’Neal) vs. Barbi Hayden (c) – **1/2

Garrett est devenue Brittany à TNA et il s’agit ici de son dernier gros match dans les indies. En face, Hayden est la nouvelle championne du monde à la NWA et c’est sa première défense. Il s’agit d’un dark match parce que le show a été diffusé en iPPV et TNA refuse que ses talents soient utilisés dans ce cadre. Le match est donc disponible à tous sur YouTube :

Euh, OK. C’est le dernier match de Santana dans la promotion, Barbi est la nouvelle championne NWA et une autre habituée de WSU, et il faut qu’elle gagne en utilisant les cordes ? C’est quoi l’intérêt au juste ? Je veux bien que Hayden soit la heel et qu’elle triche parce que c’est comme ça, mais ce n’est pas comme si Santana devait être protégée pour un rematch ou quoi. Bref, un match correct avec un finish que j’ai du mal à comprendre.

Après le match, O’Neal indique à l’arbitre que Hayden s’est aidée des cordes pour le tombé. Barbi l’attaque à son tour et elle se mange également un DDT.

Avant-match des CUNT – Très bon

Apparemment, Annie Social et Kimber Lee avaient un match pour les titres par équipe contre Allysin Kay et Sassy Stephanie, mais la première citée n’est pas là parce qu’elle s’est blessée la veille. Stephanie arrive et tente de s’expliquer, mais les CUNT ne veulent rien savoir et demandent quand même leur match. Stephanie repart parce qu’elle ne veut pas défendre son titre seule contre les CUNT, mais DJ Hyde arrive pour arranger le problème. Il dit que Stephanie doit défendre son titre et qu’elle le perdra si elle ne le fait pas. Elle peut choisir qui elle veut mais après quelques instants, Jessicka Havok (qui est la championne de WSU) arrive et ce sera elle sa partenaire, ce qui nous amène à…

Chicks Using Nasty Tactics (Annie Social et Kimber Lee) vs. Midwest Militia (Jessicka Havok et Sassy Stephanie) (c) – N/A, bon segment

Au premier changement, Havok attrape Stephanie, lui fait sa prise de finition et Kimber Lee n’a plus qu’à la couvrir pour le compte de trois et remporter les titres. Après le match, les CUNT sont un peu déçues de la manière et elles lancent un challenge pour les titres là tout de suite. Christina Von Eerie et Nevaeh font leur apparition et acceptent le challenge, ce qui nous amène à…

Chicks Using Nasty Tactics (Annie Social et Kimber Lee) (c) vs. Christina Von Eerie & Nevaeh – ***

Un bon petit match par équipe. Par contre, vraiment pas fan de la prise de finition des CUNT. Sérieusement, une bête projection ? C’est un peu faible et j’ai trouvé que le finish tombait à plat à cause de ça.

Hania the Howling Huntress vs. Jenny Rose – **

Hania est en fait Saturyne qui catchait surtout avec CHIKARA et les promotions Wrestling Is jusqu’il y a peu. Jenny Rose est passée par le ROH Dojo et catche principalement au Japon. Je me souviens d’elle dans cet horrible four way féminin à Reclamation Night 2 l’an dernier à Ring of Honor et elle pourra difficilement faire pire ici.

Un match décent, mais fade. Le tombé final a été foiré apparemment mais vu que le match n’a pas repris par la suite, je suppose que Rose était la gagnante quoiqu’il arrive.

LuFisto vs. Athena – ****

Je ne connais pas grand chose de LuFisto pour être franc, mais son nom revient souvent quand on parle de catch féminin. Athena semblait bien partie pour détrôner MsChif à Ring of Honor, puis elle s’est blessée et la division a disparu depuis. Ce match détermine la place de challenger #1 au titre de championne que détient Havok.

Le début était assez mou, mais les 10-12 dernières minutes étaient très solides avec quelques prises originales et nearfalls. LuFisto remporte le match et affrontera donc Havok ou Alpha Female à un prochain show.

Marti Belle (c) vs. Ezavel Suena – **

Ces ceintures sont vraiment laides et elles donnent l’impression d’avoir été découpées dans du carton. Le Spirit Title est défendu ici et je suppose que c’est simplement le titre secondaire de la promotion. Le masque de Suena est également en jeu, faisant de ce match un title vs. mask.

Un match honnête mais rien de mémorable. Suena remporte le titre et peut donc garder son masque.

Segment d’après-match – Très bon

Suena se met au-dessus de Belle qui est toujours au sol et elle retire quand même son masque pour révéler sa véritable identité : Niya. Belle est en colère et veut s’en prendre à Niya, mais cette dernière s’enfuit et célèbre sa victoire près de l’entrée. Les babyfaces arrivent dans son dos et lorsqu’elle les voit, elle repart dans l’autre sens. Niya s’échappe par le public et Von Eerie part à sa poursuite.

Jewells Malone vs. Mickie Knuckles – **1/2

C’était un match hardcore et c’était… plutôt banal en fait. Rien de mauvais, disons que c’était trop classique pour que ça sorte du lot.

Candice LeRae & Joey Ryan vs. Chris Dickinson & Shanna – ***

LeRae est de loin la catcheuse dont on parle le plus ces derniers mois et elle est surtout connue pour ses prestations à PWG où elle casse la baraque. Shanna n’est pas en reste et a eu deux matchs avec TNA lors de leur tournée britannique contre Gail Kim et Alpha Female que l’on retrouvera pour le main event.

Un match pour la déconne plus qu’autre chose, mais c’était divertissant et probablement le but recherché ici. Le finish est tombé d’un peu nulle part avec Shanna qui fait le petit paquet sur LeRae quasiment dans les cordes, mais peut-être que l’idée est de pousser un rematch plus sérieux entre les deux lors d’un prochain show.

Alpha Female vs. Jessicka Havok (c) – ***1/2

Alpha était également de la partie lors de la tournée UK de TNA et était la petite amie/amante/je sais pas quoi de Chris Sabin lors de ces shows. Havok est donc la championne de la promotion comme mentionné plus tôt et au moins, sa ceinture ressemble à une vraie ceinture et pas à un jouet.

Un solide match de big… women qui était un poil trop court à mon goût. Havok conserve son titre.

DJ Hyde revient – Très bon

Apparemment, DJ Hyde et Havok ont la même dynamique que Cornette et Steen à Ring of Honor lorsque Steen était champion, c’est à dire que Hyde déteste Havok et fera tout pour qu’elle perde son titre. Hyde annonce qu’elle défendra son titre au prochain show contre LuFisto, puis Sassy Stephanie arrive par derrière et « attaque » Havok avec une chaise. J’utilise les guillemets parce c’est probablement le coup de chaise le plus faible et pathétique que j’ai jamais vu. Bref, Stephanie continue son assaut et Alpha revient sur le ring pour le save. Les deux se toisent quelques instants avant de se serrer la pince. Havok prend un micro, dit à Hyde que son petit jeu ne l’impressionne pas et prévient Stephanie que la prochaine fois, elle sera MMMOOOOOOOORRTE.

Conclusions

C’est le premier show de WSU que j’ai l’occasion de voir et j’avoue que je suis séduit. Aucun match mauvais à répertorier, des promos qui sont restées courtes et simples, et un bon rythme de manière générale. Il y a également un bon mix entre les jeunes qui montent, les filles plus expérimentées et quelques vétérans, ce qui permet de garder une certain équilibre pendant le show.

Mon seul regret est la surabondance de babyfaces de manière générale. J’ai compté six heels (Hayden, Stephanie, Suena/Niya, Shanna, Kay qui était absente et Knuckles qui ne semble pas être une régulière de la promotion) pour la bagatelle de quatorze babyfaces, ce qui est un peu disproportionné. Le résultat est que la majorité des matchs ont vu deux (voire quatre) babyfaces s’affronter et qu’il est difficile de savoir pour qui applaudir dans un tel cas.

Bref, je recommande vivement ce show 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.