Shine 3 – 21/09/2012

Shine3

Première chose avant de débuter : le programme de Shine 3 semble dix crans en dessous des deux premiers shows. Aucune absente de marque pourtant, mais aucun match ne sort du lot et les nouvelles têtes de ce show me sont totalement inconnues.

Promo time – Santana est splendide dans cette jupe… oh, et des promos à la con aussi

Kimberly parle toute seule comme une folle et dit que cette fois-ci, elle ne perdra pas son match contre Bates.

Santana répète la même chose que lors de Shine 2 et dit qu’elle espère une victoire aujourd’hui contre Sienna DuVall (qui ?).

Euh, Luscious Latasha et Gabby Gilbert dans des tenues colorées à vomir. Gilbert est incompréhensible parce qu’elle est TELLEMENT EXCITÉE D’ÊTRE LÀ.

DuVall est à peine plus audible et j’ai juste compris que c’était son heure de gloire.

Sienna DuVall vs. Santana Garrett – ***

Quand je vous disais que ce programme était faiblard sur papier. Voici donc DuVall, une illustre inconnue qui effectue ici sa seule apparition à Shine.

OK, j’avoue que c’était pas mal du tout et sans doute le meilleur opener de Shine jusqu’ici.

Kimberly vs. Leva Bates – ***1/2

Apparemment, Bates est Rick Grimes de Walking Dead ce coup-ci. Je n’essaie plus trop de savoir de quel côté est Kimberly, mais ce sera difficile d’être la babyface devant Bates.

Un très bon affrontement entre les deux et de loin le meilleur match de Kimberly à Shine.

Après le match, Kimberly prend le flingue en plastique de Bates et est proche de la frapper avec, mais l’arbitre l’arrête au dernier moment. Au moins, ça a le mérite d’enfin clarifier la situation de Kimberly, pour moi du moins.

Package vidéo pour Shine 1 – Le même qu’à Shine 2

Rainbow Bright (Gabby Gilbert et Luscious Latasha) vs. The West Coast Connection (Su Yung et Tracy Taylor) – *

Gilbert était très présente lors des débuts de WSU entre 2007 et 2009, puis semble être tombée dans l’anonymat depuis et c’est son unique match à Shine. Latasha de son côté était également une régulière à WSU de 2007 à 2011 où elle a remporté le Spirit title et les titres par équipe avec Jana, puis elle aussi a disparu de la circulation depuis. C’est la première de ses quatre apparitions à Shine.

Le public se fout totalement de Rainbow Bright à leur entrée et perso, j’ai juste envie de cliquer sur le bouton « séquence suivante » de VLC tant ce match ne me dit absolument rien. Le public semble s’endormir pendant ce match et je les comprends parfaitement : ce n’est pas horrible, c’est juste totalement inintéressant et je pense qu’il n’y a pas pire que ça. Ouf, c’est fini…

Taylor Made (avec Allysin Kay et April Hunter) vs. Greek Barbie – **1/2

On termine cette liste des nouvelles têtes avec Greek Barbie, une nouvelle inconnue dont c’est la seule apparition à Shine… Je suppose qu’elle est sensée être cette personne mentionnée par Von Eerie et MsChif dans cette promo d’après-show de Shine 2, mais ni l’une ni l’autre ne sont à ses côtés donc…

C’était assez bien parti avec Barbie qui a démarré à fond avant que Kay et Hunter la retiennent par les jambes pour que Made prenne l’avantage, mais les autres interférences n’ont fait que rendre Taylor ridicule, surtout lorsque Kay est obligée de finir Barbie avec un Samoan Drop pour que Made remporte ce match. D’accord, ce sont des heels, mais Barbie n’était clairement pas quelqu’un que Shine allait rappeler de sitôt, donc je ne comprends pas une telle protection.

Promo de Jessicka Havok – Excellent

Elle ne plaisantait pas lorsqu’elle a dit qu’elle allait détruire Sky à Shine 2. Elle menace Yim à son tour et que même si elle fait parler d’elle dans les indies et au Japon, elle va la démolir comme elle l’a fait avec Reby le mois dernier. Elle lui dit d’être prête pour la guerre ce soir.

On voit Kimberly mettre un coup de poing dans une porte et envoyer chier le cameraman qui trainait là.

Lexie Fyfe et Daffney introduisent quelques légendes – Un peu long, mais OK

On retrouve Sabrina, Diane Von Hoffman, Joyce Grable et Leilani Kai sur le ring. Fyfe les remercie pour ce qu’elles ont fait pour le catch féminin, puis Martinez arrive de nouveau pendant une cérémonie et demande aux vieilles peaux de dégager du ring parce qu’elle a un match et ne veut plus attendre dans les coulisses. Bref, ça nous amène à…

Mercedes Martinez vs. Jayme Jameson – **1/2

Vraiment Shine ? Un match contre deux heels ? What’s wrong with you ?

Le fait que les deux soient heels était un gros problème et personne ne savait vraiment qui applaudir ou huer. À un moment, Jazz arrive près de l’entrée pour faire diversion et Jameson parvient à contrer le Fisherman Buster avec un petit paquet pour le compte de trois.

Jessicka Havok vs. Mia Yim – ****

Un excellent match et les deux femmes se sont mises sur la tronche comme des bêtes.

Après le match, Havok essaie d’en finir avec Yim comme elle l’a fait un mois plus tôt avec Sky. Cependant, Yim ne s’éternise pas et s’en va alors que Havok était partie prendre une chaise à l’extérieur du ring. Havok déclare à la caméra qu’elles y passeront toutes.

Package vidéo pour Shine 2 – OK

Allysin Kay (avec Taylor Made et April Hunter) vs. Christina Von Eerie – **1/2

Oh wow, cette souplesse de la deuxième corde était ridiculement dangereuse et au même prix, Kay retombait tête la première et/ou se brisait la nuque. On entend d’ailleurs distinctement CVE qui demande à Kay si elle va bien après cette prise. Kay gagne avec l’aide de Made et j’espère que ces interférences ne vont pas devenir la norme pour Made in Sin.

Rain vs. Jazz – ****

Rain a dominé une grande partie du match en attaquant méthodiquement et sans relâche le bras gauche de Jazz. Comme cette dernière refusait d’abandonner, Rain a commencé à utiliser ses tactiques qui lui ont permis de gagner lors des deux premiers shows. Puis Martinez est venue rendre la monnaie de sa pièce à Jazz en trainant à son tour autour du ring, mais Jazz parvient quand même à faire le STF sur Rain et malgré Martinez qui poussait littéralement la corde vers Rain, elle abandonne.

Leonard a une annonce à faire – Très bon

Gah, même en coupant ses commentaires du DVD (merci Shine de me laisser le choix en passant), je suis obligé de l’écouter blablater. Bref, il annonce que Saraya Knight, la championne de Shimmer, viendra défendre son titre à Shine 4. Leonard annonce également l’adversaire de Knight qui n’est autre que Jazz, ce qui énerve Martinez au plus haut point. Jazz prend le micro et vante les quatre légendes qui sont au bord du ring et demande qu’elles reviennent. Martinez pique une crise et prend une chaise, mais l’arbitre l’arrête avant qu’elle ne monte. Jazz dit que sans elle, Martinez ne serait pas là aujourd’hui mais que sans les quatre femmes présentes avec elle, c’est elle qui n’aurait pas été là aujourd’hui.

Promo time – Bon

Made in Sin et Hunter se vantent d’avoir gagné ce soir et rien ne leur fait peur.

Leonard fête son anniversaire – Sympa

Conclusions

Pour un show que je trouvais faible sur papier, j’avoue que j’ai été agréablement surpris. Trois matchs sortent du lot et on commence à avoir une idée des filles à garder à l’oeil.

Dans les heels, on a Martinez qui est sommet, Rain un peu en dessous, et Havok comme monster heel qui est là pour écraser toutes celles qui seront sur sa route. Dans le midcard, il y a Kimberly qui semble proche d’un turn, mais ce n’est pas encore fait. Enfin, Made in Sin est l’équipe dominante de Shine et Hunter semble les accompagner désormais.

Les babyfaces en revanche sont beaucoup moins fringantes. Jazz est de loin la plus impliquée jusqu’ici, mais elle ne fera qu’une seule apparition après Shine 5. Après elle, il y a une meute où on retrouve Santana, Bates, Yim, Von Eerie et Yung, mais aucune de ces femmes ne semble au même niveau que le trio Martinez/Rain/Havok.

Comme les deux shows précédents, Shine 4 ne se dessine pas du tout en dehors du main event entre Jazz et Knight pour le titre de Shimmer. On peut supposer qu’Havok voudra continuer à montrer sa domination, et que Made in Sin aura un match contre une autre équipe, mais c’est de nouveau très peu. Ça manque vraiment de rivalités derrière Jazz/Martinez.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *