TNA Slammiversary XII – 15/06/2014

TNASlammiversaryXII

Team MVP dans les coulisses – Bon

MVP dit qu’ils devront se démerder seuls parce que le Board of Directors les surveille.

Package vidéo vantant l’histoire de TNA – Excellent

Vous ne devinerez jamais quel match est l’opener…

Davey Richards vs. Eddie Edwards vs. Tigre Uno vs. Crazzy Steve vs. Manik vs. Sanada (c) – ***1/2

Surpris ? Non, pas un instant.

Le public chante pour… Crazzy Steve ? Spot-fest habituel des gars de la X division avec un finish qui est un peu tombé à plat à mon goût avec Sanada qui va juste cueillir son titre. Manik était assez heel-ish pendant ce match et pourquoi pas après tout ? Il y a aucun heel dans la division à l’heure actuelle et si ça peut lancer une rivalité entre Sanada et Manik, je suis pour.

Promo de Team MVP – Un peu long, mais bon

La bande descend les Dallas Cowboys pour du cheap heat. MVP explique qu’il ne pourra pas se battre ce soir, que les vainqueurs de Joe-Lashley et Aries-King seront dans le main event contre Young et qu’il ne mêlera pas des matchs. Le premier match a lieu maintenant, ce qui nous amène à…

Bobby Lashley vs. Samoa Joe – ***

Un bon match de big men. Lashley surprend Joe, qui était presque entré en collision avec Hebner, avec le spear pour se qualifier pour le main event.

Borash interviewe Dixie dans sa loge – Bon

Dixie dit que personne n’a encore vu le côté vicieux d’EC3 pendant que Spud porte le costard du Joker à côté d’elle. JB demande à Dixie ce qu’il s’est passé lors de cette réunion avec le Board of Directors, elle l’envoie bouler et fera son annonce au monde sur le ring. Elle parle de karma et que MVP a eu la monnaie de sa pièce avec cette blessure.

Magnus (avec Bram) vs. Willow (avec Abyss) – ***1/2

Comme prévu, Abyss et Bram ne sont pas restés autour du ring à encourager Willow et Magnus, mais TNA a fait ça intelligemment (je viens vraiment d’écrire ça ?) et ni Abyss, ni Bram n’ont posé la main sur Magnus et Willow. Magnus s’est sorti du Twist of Fate et semble avoir un nouveau finisher avec une version légèrement modifiée du Rock Bottom.

On voit des commentateurs français de MCS qui sont là pour couvrir l’évènement.

Kurt Angle annonce qui va entrer au Hall of Fame cette année – Mérité !

Angle vante le Hall of Fame et le public chante « Thank you Kurt ». Il répond qu’il n’est pas encore à la retraite et que ce n’est pas le moment de le remercier. Il annonce que Team 3D seront les prochains à entrer au HoF.

Promo de Team 3D – Excellent

Le public chante « We want tables » encore et encore. Bully remercie le public pour leur soutien pendant toutes ces années et c’est pour eux qu’ils acceptent cette invitation. Le public chante « You still got it » à Devon et il dit qu’ils ont vécu tellement de choses ensemble que c’est finalement logique qu’ils soient introduit en tant qu’équipe. Devon finit avec son « OH MY BROTHER, TESTIFY ».

Borash interviewe EC3 – Excellent

EC3 rappelle qu’il a battu Sting et Angle, les deux membres actuels du Hall of Fame. S’il bat Bully ce soir, ça fera trois et il deviendrait ainsi « The Hardcore American Icon ». Il dit que ce soir, il se bat pour l’honneur de sa famille et surtout sa tante.

Kenny King vs. Austin Aries – ****

La note est peut-être un peu exagérée, mais c’était un solide effort de la part des deux hommes. Le public était derrière Aries et c’est ce dernier qui rejoint Lashley et Young pour le main event.

On voit des joueurs des Dallas Cowboys qui sont présents.

JB introduit les Von Erich – Très bon

Borash fait une petite présentation et voici Marshall et Ross accompagnés de leur père Kevin Von Erich. Après quelques mots de Kevin, Jessie et DJ Z arrivent.

Ils attaquent à leur tour les équipes sportives locales (Cowboys et Mavericks y passent) et les Von Erich. DJ Z fait une feinte en comparant des lassos à une corde à sauter, puis il propose aux frangins de se battre. Les Bro-Mans les attaquent par derrière, ce qui nous amène à…

Marshall et Ross Von Erich vs. The Bro-Mans (DJ Z et Jessie Godderz) – ***

Les Von Erich sont encore un peu tendres, mais c’était tout à fait correct pour un début. Jessie frappe Marshall avec une chaise pour le DQ, puis Kevin quitte sa chaise au bord du ring pour aider ses fils. Il élimine Jessie, applique l’Iron Claw sur DJ Z et le public explose.

Borash interviewe les Beautiful People – Raah, qu’est t-il arrivé au bras de Velvet ???

Love se demande pourquoi Kim prétend être la meilleure Knockout alors que c’est elle qui est la plus décorée. JB demande combien de fois Velvet l’a aidé lors de ses victoires, celle-ci s’énerve et… je ne peux même pas essayer de m’intéresser à ce groupe en 2014.

Gail Kim vs. Angelina Love (c) (avec Velvet Sky) – -**

J’avoue que lorsque j’ai regardé Slammiversary cette nuit en direct, j’ai utilisé ce match pour me soulager (non, pas ainsi bande d’obsédés) et me faire un truc à manger vite fait.

Stiffler est l’arbitre et ça ne promet rien de bon… C’est vraiment pas grandiose jusqu’ici et… Velvet utilise le spray sur Kim sous les yeux de Stiffler qui ne bronche pas… Kim kicke à 2,99 pendant que Earl Hebner demande à Velvet de partir et prend la place de Stiffler. Un ref-bump minable plus tard, Kim tient par DEUX FOIS Love dans un tombé de trois pendant que Stiffler essaie de réveiller Hebner et lorsque Love parvient à contrer Gail pour un tombé, Stiffler décide d’aller compter CE tombé pour le compte de trois…

C’était horrible et absolument indigne de ce qu’ont toujours été les Knockouts. Il est grand temps de faire le ménage dans cette division, mais j’y reviendrai après.

Bully et Devon dans les coulisses – Excellent

Ils disent que c’était génial d’être invités au HoF. Bully demande à Devon s’il compte rester, mais ce dernier a un truc de prévu avec ses gosses parce que c’est la fête des pères et il doit y aller. Le caméraman demande à Bully ses impressions avant le match contre EC3. Il dit que Carter lui a mis cette idée dans la tête lorsqu’il a dit qu’il faudrait passer par lui avant de faire passer Dixie à travers une table. Bully balance quelques noms pour faire popper le public (les Von Erich, Fabulous Freebirds, Stan Hansen et Terry Funk) et dit que EC3 ne sait pas ce qu’il l’attend. Il va crucifier EC3 pour les péchés de sa tante et le baptiser par le sang.

EC3 vs. Bully Ray – ***

En réalité, ce Texas Death Match n’est qu’un Last Man Standing vu qu’il suffit de mettre son adversaire au tapis pour le compte de dix sans le couvrir pour trois avant.

Bully est en train de démonter le ring lorsque Spud arrive avec un bâton de kendo et frappe Ray avec. Bully fait mumuse avec Spud, puis se fait surprendre par EC3 qui lui fait le One Percenter sur les lattes en bois du ring. Bully reprend l’avantage et met EC3 sur deux tables qu’il a placé avant et… Dixie arrive. Bully dit qu’il va la tuer et commence à la poursuivre (quel brillant babyface il fait) mais elle rentre dans EC3 et est assommée sur le coup. Bully place Dixie sur les deux tables, EC3 le frappe avec le bâton et Spud enlève Dixie pendant que Bully s’écroule dans les tables. L’arbitre compte jusque dix et le match se termine ainsi… Le public chante « Bullshit » et je suis bien d’accord avec eux… Non TNA, le public ne hue pas parce que le heel a gagné, mais parce que ce finish était bidon et que Dixie craint. En attendant, une enième « victoire » pour EC3…

Package vidéo retraçant la rivalité entre Anderson et Storm – Très bon

Le problème avec cette vidéo est qu’on se rend compte à quel point cette rivalité repose sur pas grand chose. En gros, Storm a frappé Anderson par inadvertance lors d’un match contre Gunner et depuis, Anderson se comporte comme un enfoiré envers Storm.

James Storm vs. Mr. Anderson – N/A, segment correct

Storm prend un micro et se fiche lui aussi des joueurs des Dallas Cowboys qui sont près du ring. Il dit qu’il est un fan des Tennessee Titans en faisant semblant de pisser sur un casque des Cowboys et dit qu’il pourrait rester sur le ring toute la nuit que les joueurs n’arriveraient pas à le toucher.

À un moment, Storm s’engueule avec un des joueurs des Cowboys au bord du ring et lui crache de la bière dans la tronche. Les choses s’enveniment entre les Cowboys et Storm et la sécurité parvient à maintenir les footballeurs. L’un d’entre eux parvient quand même à passer et attire l’attention de Storm qui se prend le Mic Check.

Après le match, Anderson célèbre sa victoire avec les Cowboys.

Borash interviewe Young – Bon

Aries arrive et dit que le meilleur gagnera, puis Young dit qu’il est taré et qu’il va garder son titre ce soir.

Aries vs. Bobby Lashley vs. Eric Young (c) – ****

Un excellent main event, mais peut-être un peu court. Le public était derrière Aries et a semblé un peu surpris lorsque EY l’a couvert pour le compte de trois.

Conclusions

Quelle différence avec les Impacts précédant le PPV. Le public était chaud et motivé, il n’y avait pas deux heures de promos et surtout, la plupart des matchs étaient cleans.

L’opener avec les gars de la X division était ce qu’on attendait d’un tel match avec des spots dans tous les sens et de l’action non-stop. Assez surpris de voir à quel point Crazzy Steve était over lors de ce match et ce petit côté heel de Manik pourrait mener quelque part, mais je préfère ne pas trop espérer de la division et être agréablement surpris que de m’emballer inutilement.

Lashley-Joe était ce que j’attendais des deux et c’est triste à dire, mais le meilleur homme a gagné. Je vais passer pour un vieux disque rayé, mais il est temps que Joe se reprenne en main au niveau physique ou j’ai bien l’impression que ses jours à TNA sont comptés.

Je ne sais pas si c’est moi, mais ce match entre Magnus et Willow était assez étrange. C’est comme si ce match aurait dû être la finale pour le titre en décembre avant que Dixie ne vienne mettre son grain de sel et fasse tout foirer en transformant Magnus en « paper champion » alors que ce dernier devenait… ce qu’il est devenu grâce à Bram SIX MOIS PLUS TARD. Je suis pas spécialement un fan de Jeff Hardy, mais j’applaudis ce qu’il a fait ici avec Magnus. Il y en a pas beaucoup qui peuvent se vanter d’avoir battu Hardy clean tout en se sortant d’un Twist of Fate.

Vu les circonstances, l’introduction de Team 3D dans le Hall of Fame est assez logique. Devon a déjà tourné la page pendant que Bully se dirige lentement mais sûrement vers la sortie (combien de matchs a t-il perdu ces derniers mois ?) et il y a fort à parier qu’une place dans les coulisses l’attend.

Aries-King était excellent et ce qu’on attendait d’eux.

La présence des Von Erich était sympa et le pop qu’a reçu Kevin quand il a fait l’Iron Claw sur Ion était phénoménal. Les deux frangins ont besoin d’un peu de temps encore, mais ça me dérangerait pas de les voir dans le roster. Apparemment, Robbie est déjà parti participer à un show télé avec Brooke qui est sa petite amie dans la vraie vie et le duo DJ Z/Jessie va faire équipe en attendant.

Ce match des Knockouts était infâme et représente parfaitement ce qui ne va pas avec la division. Les Beautiful People ne sont pas over en 2014 et ne font rien de neuf, Gail a 38 ans et devrait être occupée à passer le flambeau à d’autres filles plutôt que d’être sous les projecteurs, on a un arbitre verreux parce que c’était tellement original quand ils ont fait la même chose l’an dernier et le résultat sera probablement le même (retour de Taryn Terrell), Brittany et Madison Rayne sont dans une storyline dégradante qui sort d’une autre époque et le roster n’a jamais paru aussi faible que maintenant. Il est grand temps de faire le ménage (exit ODB, Velvet et Love + replacer Gail dans un autre rôle), amener de nouvelles têtes (TNA a pu avoir Jessicka Havok, Veda Scott, Mia Yim, Reby Sky, Karlee Perez/Melina et dans une moindre mesure Marti Belle et Scarlett Bordeaux pour le Knockouts KnockDown de cette année) et les laisser faire ce qu’elles font le mieux : catcher.

Après Magnus et Roode, Dixie trouve le moyen d’enfoncer un autre talent en la personne d’EC3. J’aime beaucoup ce que fait EC3 jusqu’ici et son duo avec Spud est génial, mais il y a un moment où ce gars devra gagner un match qui compte sans l’aide de dix personnes. Ça fait huit mois qu’il est là et en dehors de quelques jobbers, je pense qu’il a battu personne proprement. Même avec la présence de Dixie, il y avait moyen de faire quelque chose ici :

  • Plus tôt dans la soirée, Dixie a dit qu’on avait pas encore vu le côté vicieux de son neveu
  • Au lieu d’avoir un finish bidon avec EC3 qui frappe Bully par derrière et s’écroule comme une merde sur les tables, cette facette inconnue d’EC3 se dévoile enfin et il se déchaine sur Bully pour ce qu’il allait faire sur sa tante
  • Après que EC3 ait fini son assaut sur Bully, l’arbitre compte dix et EC3 gagne parce que Bully est allé trop loin et pas grâce à un coup de bol

Mais hey, je suis juste un idiot derrière son écran, pas un des grands créatifs de TNA.

Anderson-Storm n’était qu’une excuse pour essayer d’avoir un plug sur TMZ ou SportCenter ou un autre programme/site du genre. Ça a marché apparemment, mais ça signifie aussi que cette rivalité n’est probablement pas terminée et ce package d’avant-match a bien mis en avant le peu de substance qu’il y a derrière cette feud.

Un excellent main event, mais je pense que la décision de laisser la ceinture à Young n’était pas la bonne. Young est un bon gars qui a toujours été loyal et honnête avec TNA et qui a fait ce qu’il pouvait avec des gimmicks débiles. C’est aussi un très bon catcheur qui est capable de masquer ses défauts en se donnant à 110% lors de chaque match. Le problème est qu’il y a un an, c’était un personnage comique qui était une moitié de l’équipe championne féminine. Quelques semaines avant son sacre, il était toujours avec Abyss/Joseph Park à squasher les Bro-Mans. Le problème est là : il n’a pas eu le temps de grimper « naturellement » les échelons et sa victoire contre Magnus n’a pas paru « méritée », au contraire d’un Daniel Bryan pour prendre l’exemple le plus flagrant. Lors de Slammiversary, on a bien vu qu’un vrai public de catch n’accroche pas tellement à Young le champion et les gens présents à Arlington voulait voir Aries gagner. Malheureusement, ça ne va pas changer quand TNA va enregistrer ses shows en Pennsylvanie et à New York pendant l’été.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *