ROH Best in the World 2014 – 22/06/2014

4PAN1TDVDSLM

Je me suis laissé tenter la nuit dernière par le « premier » PPV de Ring of Honor. Voyons ce que ça a donné 🙂

Package vidéo vantant BITW – Très bon

Corino et Kelly discutent un peu des gros matchs du soir.

ACH vs. Watanabe vs. Caprice Coleman vs. BJ Whitmer vs. Tadarius Thomas vs. Ciampa – ***

Hum, un six way comme opener, ça me rappelle quelque chose. La seule différence est que ce match est sous « lucha rules », ce qui signifie que deux catcheurs sont sur le ring et les autres peuvent entrer s’il y a un changement ou si un catcheur légal sort du ring. Le gagnant de ce match remportera le droit d’affronter le champion de la télé à un prochain show. Apparemment, Watanabe a perdu son prénom en cours de route.

À un moment, Coleman frappe Watanabe qui s’écroule de manière théâtrale en hurlant comme si un bus venait de lui rentrer dedans. Je sais pas pourquoi je mentionne ça, mais ce bump avait l’air tellement stupide que je n’ai pas pu m’en empêcher. Je suis pas vraiment un fan de ces « lucha rules » parce que le match se termine quand même en spot-fest au final. Bref, ça a mis quelques minutes à démarrer, mais c’était agréable à suivre et une bonne manière de débuter ce PPV. ACH remporte ce match en faisant le tombé sur Thomas, son ancien partenaire.

Après le match, Ciampa serre la main de ACH et n’est pas très content. À la table, Corino se fait engueuler par Whitmer.

Package vidéo retraçant la rivalité entre Lethal/Martini et Taven – Très bon

Je pense que c’est la même vidéo que lors de l’épisode 143 de ROH TV.

Matt Taven vs. Jay Lethal (c) (avec Truth Martini et Seleziya) – **1/2

Épisode… je sais plus combien de cette interminable feud, mais j’espère le dernier. Martini est menotté à un coin du ring, mais pas Seleziya qui les a rejoint depuis lors… Hmmm, vous sentez l’odeur fétide du match qui va se terminer sur une fin de merde ?

« Great crowd tonight », Corino lors d’une séquence où le public est silencieux… Le problème avec cette rivalité est que le public se fout un peu de voir Taven prendre sa revanche sur Martini. Alors que Martini est à la merci de Taven, Truth propose une liasse de billets à Jay Diesel (le chef de la sécurité) pour qu’il serve de bouclier. Ce dernier accepte et se prend un superkick, ce qui laisse le temps à Truth de se détacher et fuir avant que Taven ne le touche. Taven tente le frog splash mais se mange les genoux de Lethal qui fait ensuite le Lethal Injection pour la victoire.

J’avais détesté ce match en direct, mais ce n’était finalement pas si horrible que ça et l’overbooking n’a pas été trop dérangeant. Cela dit, il est grand temps de passer à autre chose pour Lethal et Taven.

Package vidéo retraçant la rivalité entre Alexander et Strong – Très bon

Roderick Strong (avec Adam Page et Tadarius Thomas) vs. Cedric Alexander – ***

C’est un submission match et la seule manière de remporter ce match est donc par soumission.

J’aime bien l’explication de Corino comme quoi Alexander aurait accepté n’importe quoi pour mettre la main sur Strong, même un match qui ne l’avantage pas un instant. BACKDROP SUR LE BORD DU RING DE STRONG SUR ALEXANDER. Le problème est qu’après s’être mangé ce backdrop et quelques autres prises dans le dos, Alexander a no-sell tout ça et continué comme si de rien n’était, ce qui m’a vraiment dérangé ici. Le finish aussi est tombé de nulle part avec Cedric qui écrase Roddy sur un coin, fait le Lumbar Check puis le Stronghold (deux prises de Strong) pour la victoire.

Après le match, Cedric tend sa main vers Strong, mais ce dernier refuse et repart avec ses esclaves.

Package vidéo avec Bennett/Hardy et les Briscoe – Très bon

Michael Bennett & Matt Hardy (avec Maria Kanellis et Nick Searcy) vs. The Briscoes (Jay et Matt Briscoe) – ****

Le shorty de Maria est de plus en plus court. Je me plains pas, c’est juste une remarque. Corino est juste génial dans son adoration de Matt Hardy.

Alors que les Briscoe ont la main, Bennett frappe Jay avec sa ceinture et c’est un DQ. Le public chante « Bullshit », Jay prend le micro et demande à McGuinness de venir pour donner au public ce qu’il veut voir. Nigel arrive et vu que Bennett et Hardy veulent utiliser une ceinture, ils ont maintenant le droit car ce match redémarre et est désormais No DQ. Le match se transforme en TLC et a vraiment pris son envol à partir de là. Super baston avec quelques spots spectaculaires et Jay couvre Hardy après une souplesse de l’échelle sur la table et le Jay Driller.

Après le match, Maria pique la ceinture de Jay qu’il tenait dans une main.

On revoit des images de Road to BITW Night 2 où Cole a coupé les cheveux de Elgin et fait la prise en quatre sur MsChif, la femme de Elgin.

Larry Mercer et Mandy Leon présentent la nouvelle recrue de ROH – Très mauvais

Moose est cette personne (vraiment ?) et semble shooté. Mercer lui demande ce qu’il espère du futur à ROH et Moose parvient à faire passer Elgin pour le type le plus charismatique du monde avec une promo sans émotion ni rien. Leon pose une autre question, mais Veda vient l’interrompre et lui dit de laisser les grandes personnes faire leur boulot. Veda vante #TheNewStreak qui est maintenant à 122-0, puis propose à Moose ses services et la gloire éternelle. Moose ouvre de nouveau la bouche pour lui dire qu’il profite du show et lui donnera une réponse plus tard. Il a définitivement besoin d’un manager, ou de se taire.

Package vidéo avec Steen et Young – Excellent

Silas Young vs. Kevin Steen – ***

Je veux un match entre Young et les serpentins un jour. Assez rapidement, Steen se prend une barrière de sécurité dans la nuque et fait bien comprendre qu’il souffre, ce dont Young… ne profitera pas ou presque. J’attendais plus de ce match pour être honnête et je ne pensais pas que Steen gagnerait ici, mais…

Après-match – Bon

Steen nous fait une Davey Richards et une promo vantant Young. Il lui dit que s’il est un homme, Silas lui serrera la main, ce qu’il fait. Young part, mais Steen a encore des choses à dire. Il remercie le public et… Young revient et attaque Steen par derrière.

Fish Tank avec reDRagon – Excellent

Fish Tank est un espèce de talk-show avec Fish et O’Reilly qui est devenu un truc assez régulier ces derniers temps. Ils disent que ROH essaie encore de les prendre par surprise avec une équipe extérieure, mais qu’ils vont continuer ce qu’ils font depuis le début : changer la manière dont les gens voient le catch par équipe.

Christopher Daniels & Frankie Kazarian vs. reDRagon (c) – ***1/2

« Welcome back », le public. Après ça, celui-ci est complètement amorphe pour une raison qui m’échappe totalement. Deux botchs de Kazarian assez tôt, puis le heat segment commence avec Fish qui frappe le bras gauche de Kaz avec une chaise dans le dos de l’arbitre. reDRagon travaille le bras de Kaz pendant que Daniels reste impuissant. Kazarian parvient à faire le changement et le public se réveille enfin. Kaz foire de nouveau une prise de la troisième corde (décidément…) et Fish prend l’arbitre vers l’extérieur pour sauver O’Reilly de la défaite. Kazarian se mange ensuite Chasing the Dragon et s’en sort à 2,99, mais O’Reilly tient directement son bras dans un armbar et Kaz doit abandonner.

Après le match, pas-Bad Influence accepte le Code of Honor, mais Daniels fait bien comprendre à reDRagon que ce n’est que le début.

Package vidéo retraçant le parcours de Cole et Elgin – Très bon

Michael Elgin vs. Adam Cole (c) – ***

Nous y voilà, la conclusion de cette storyline qui dure depuis près d’un an maintenant.

Cole fait le même spot que contre Steen en se jetant vers l’extérieur sur Elgin qui part tranquillement pendant que Cole s’écrase lamentablement au sol. Ces dix premières minutes sont… vraiment moyennes et ne reflètent en rien la grande histoire entre les deux. Les choses commencent enfin à prendre leur envol jusqu’au moment où Elgin évite un superkick de Cole qui frappe l’arbitre à la place. Sincèrement, ça doit être le ref-bump le plus crédible de l’histoire parce que ce bruit à l’impact était énorme et le trio Kelly/Nigel/Corino vend ça comme si Sinclair venait d’être abattu à mort. Buckle Bomb et Elgin Bomb pour le compte de six ou sept, mais il y a personne pour faire le compte. Puis le reste de The Kingdom arrive et vient s’occuper de Elgin… Super, même ROH ne sait plus avoir un match important sans l’overbooker avec un tas de trucs… Heureusement, War Machine arrive et vient faire le ménage. Pendant ce temps, Elgin est au sol à l’extérieur et Cole réveille l’arbitre pour qu’il compte Elgin dehors. Elgin remonte sur le ring à 19, mais Maria est toujours là avec la ceinture et elle la passe à Cole pendant qu’elle occupe Sinclair… MsChif fait son apparition et crache le green mist dans la tronche de Maria. Elgin fait de nouveau la combinaison Buckle/Elgin Bomb… pour 2,99. Le public balance des serpentins parce qu’ils ont cru que le match était fini. « We fucked up », le public. Cole reprend l’avantage et attaque la jambe de Elgin tout à coup. Quelques minutes après, Elgin remporte enfin le match et le titre après un triple powerbomb (non, pas celui-là).

Conclusions

J’ai payé $25 pour voir ce show en direct la nuit dernière et j’avoue que je me sens un peu floué. Best in the World 2014 représente exactement ce qui ne va pas avec ROH : des storylines interminables qui tombent à plat, du booking à la petite semaine, un roster plus faible que jamais et aucune vision à long terme. Des shows comme Global Wars et War of the Worlds sont l’arbre qui cache la forêt et il serait temps que ROH tente de redresser la barre au lieu de faire mumuse avec NJPW.

Comme le Ladder match à Slammiversary, le six way était une bonne façon de démarrer le show avec un spot-fest. ACH était le bon choix et j’ose espérer que ce futur match contre Lethal sera autre chose qu’un enième showcase.

Lethal/Taven était décevant et le public se fichait pas mal de voir Taven prendre sa revanche sur Truth. J’espère que ce match marque la fin de cette interminable rivalité et que Taven va enfin pouvoir catcher des matchs normaux sans overbooking ni rien.

Alexander/Strong est une grosse victoire pour Cedric, mais je n’arrive pas à m’emballer après sa prestation ici. C’était un très bon match, mais le manque de psychologie d’Alexander était criant et un peu inquiétant pour être franc. Le gars semble enfin avoir le feu vert après plusieurs années dans la promotion et on pourrait penser qu’il serait plus prêt que ça. Enfin, l’avenir nous dira quoi.

Bennett-Hardy/Briscoes n’a vraiment commencé qu’au moment où Nigel a accepté que le match soit No DQ. Comme je l’ai écrit dans la review, une bonne grosse baston avec certains spots ridicules. Apparemment, ce n’est pas fini vu que Maria a piqué la ceinture et Hardy a fait le malin avec dans une promo enregistrée pour le compte Youtube de ROH. Un dernier truc à propos de ce match : je trouve dommage que ce qu’il s’est passé ici n’ait pas joué lors du main event.

Moose est la nouvelle recrue de ROH apparemment. Est-ce que ROH a vraiment besoin d’un rookie qui n’a aucun charisme ou talent d’orateur ? Oui, il a montré son agilité lors de ce match dans un des derniers épisodes télé, mais il a fait genre deux prises ce jour-là. Une chose est sûre, il a vraiment besoin d’un manager et pourquoi pas Veda après tout ?

Steen/Young me laisse perplexe. Steen a encore des dates à ROH après BITW, mais je ne sais pas si ça va jusqu’au week-end de Death Before Dishonor. Si c’est le cas, Steen jobbera sans doute pour Young l’un des deux jours; sinon, ce sera lors d’un house show et ça n’aura absolument pas le même impact que si c’était à BITW. À part ça, le match était bon, mais juste un showcase encore une fois.

Kazarian semblait un peu hors du coup avec trois gros botchs, mais il a parfaitement vendu son bras endolori et l’histoire racontée était logique. La réaction de Daniels après le match laisse supposer que ce n’est pas encore fini entre les quatre et je suis totalement pour.

Puis vient le main event que ROH a construit depuis près d’un an. Deux mots pour résumer ce match : terriblement décevant. C’était clairement le match de trop entre les deux et j’ai eu l’impression qu’ils ne savaient pas du tout quoi faire ici. On a donc droit à dix minutes de rien, huit minutes d’overbooking, un faux finish qui aurait dû être le vrai, quatre minutes pendant lesquelles Cole attaque le genou de Elgin parce que… puis Elgin fait trois powerbombs sur Cole lors d’un vrai finish décevant. Un an pour ça, je pense pas que ça en valait la peine pour être franc… Bref, Elgin est champion et je me demande comment va se passer son règne.

Dernier mot pour conclure avec le stream vidéo de UStream. Absolument aucun problème pour commander et un feed nickel du début à la fin. Bravo à ROH pour ce travail parce que ça mérite d’être souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.