Shimmer 52 – 28/10/2012

Shimmer52

Angelus Layne vs. KC Spinelli – **

Sur huit matchs, c’est le seul dans le show principal pour Layne qui ne semble pas dépasser le stade des dark matches (ou Sparkles comme ils sont appelés dans la promotion). Dernier match pour Spinelli à l’heure de cette review.

Honnêtement, je peux comprendre pourquoi ces deux femmes n’ont jamais été plus loin dans la promotion. Ce match n’était pas mauvais, mais c’était mou et sans entrain. KC gagne, whatever

Interview de Sassy Stephie et Mademoiselle Rachelle – Euh, OK ?

Stephie dit qu’elle affronte Kalamity aujourd’hui et demande à Rachelle ce qu’elle sait d’elle. Cette dernière explique EN FRANÇAIS que Kalamity est méchante, mais que Stephie est la meilleure.

Miss Natural vs. Su Yung – **

Six matchs à Shimmer pour Yung qui n’a jamais dépassé le stade de jobbeuse.

Un peu long pour ce que c’était et de nouveau pas très vif, mais rien de mauvais.

Rhia O’Reilly vs. Davina Rose – ***

Avant le match, on voit une petite vidéo de Shimmer 50 avec O’Reilly qui utilise les cordes pour battre Rose, d’où ce rematch. Dernier match pour Rose à Shimmer et avant-dernier dans les indies avant de rejoindre la WWE.

Un bon petit match, même si je suis un peu surpris de voir Rose remporter la mise.

Made in Sin (Allysin Kay et Taylor Made) vs. Kana & LuFisto – ***1/2

Un très bon match par équipe, aussi simple que ça.

Promo des Canadian Ninjas – Très bon

Matthews dit que vu que Regeneration X a gagné contre Made in Sin à Shimmer 51, elles acceptent leur défi. Perez dit à Danger qu’elle ferait mieux de prendre sa retraite et à Bates de trouver une autre fédération où elle pourra avoir du succès parce que les Ninjas sortiront vainqueurs de ce match.

Sassy Stephie (avec Mademoiselle Rachelle) vs. Kalamity – ***

Je ne sais pas qui est Rachelle, mais je suppose qu’elle est une adversaire de Kalamity au Canada qui est présente aujourd’hui parce que… Quinze matchs pour Kalamity à Shimmer qui n’a jamais dépassé l’undercard.

Il faut vraiment m’expliquer l’intérêt de cette Rachelle au bord du ring qui est insupportable à hurler comme une maniaque. Bref, on a droit à un peu d’overbooking avec Rachelle qui décide de s’en mêler (surprenant…), mais Kalamity remporte quand même le match au final.

Après le match, Kalamity se venge de Rachelle.

Mercedes Martinez vs. Shazza McKenzie – **1/2

On continue cette liste de seconds couteaux avec McKenzie qui a onze matchs à son compteur.

Un match d’entrainement pour Martinez, même si McKenzie a eu l’occasion de montrer ce qu’elle avait dans le ventre.

Interview de Courtney Rush – Très bon

Elle a déjà battu deux japonaises récemment, est dans une bonne série et prête à affronter Matsumoto ce soir.

The Global Green Gangsters (Kellie Skater et Tomoka Nakagawa) vs. MsEerie (Christina Von Eerie et MsChif) – **1/2

Skater arrive la première et explique qu’elle va faire équipe avec Nagakawa parce que c’est quelqu’un qu’elle respecte beaucoup.

Ça manquait d’alchimie entre ces quatre femmes et l’action n’était pas très fluide.

Ryo Mizunami vs. Yumi Ohka – ***

Un match qui a mis du temps à prendre son envol, mais le rush final était très bon avec des nearfalls crédibles.

Courtney Rush vs. Hiroyo Matsumoto – ***

C’était un autre bon match, rien de plus malheureusement.

Regeneration X (Allison Danger et Leva Bates) vs. The Canadian Ninjas (c) (Nicole Matthews et Portia Perez) – **1/2

Bates et Danger sont des ninjas cette fois-ci, ce qui semble logique vu leurs adversaires.

Un long segment comique pour débuter avec Bates et Danger qui ont amené des armes (deux saïs et un nunchaku) et qui essaient de les cacher pendant que les Ninjas engueulent l’arbitre parce qu’il ne fait pas son boulot comme il faut. OK, ça devient un peu long maintenant, on peut passer au match ? Dix minutes dans ce match et il ne s’est pas passé grand chose jusqu’ici. Ce match devient un peu n’importe quoi : la moitié des coups ne ressemblent à rien ou sont botchés, il y a une séquence où RX attaque Matthews comme des heels pendant que Perez se plaint à l’arbitre comme une babyface, Perez prend l’arbitre alors qu’il allait compter trois pour Bates. Au final, les Ninjas conservent les titres dans un match qui ne restera pas dans les annales.

Athena vs. Ayako Hamada – ***

Un match qui a démarré lentement avec une longue phase d’observation, puis lorsque les choses ont commencé à prendre de la vitesse, Athena se « blesse » sur un saut genoux les premiers de la troisième corde. Après ça, Hamada n’avait plus qu’à en finir avec Athena pour remporter le match.

Après le match, Athena a le micro et elle dit que Hamada est une personne qu’elle respecte beaucoup et que c’était son rêve de l’affronter. Elle dit qu’elle peut mieux que ça et qu’elle sait qu’elle peut la battre. Elle lance un challenge pour Shimmer 53 lors du week-end de WrestleMania à New York. Hamada accepte et serre la pince de Athena avant de partir.

Package vidéo avec Melissa et Knight – Excellent

On voit des images de ce fameux show en Angleterre où Knight s’est gravement blessée au genou lors d’un « match » contre Melissa (c’est plutôt une énorme baston dans les chaises). On voit Saraya qui s’attaque à Melissa lors d’un Shimmer et paie d’autres catcheuses pour la blesser, puis on voit des images du match entre les deux où Knight est devenue championne. On voit enfin une promo de Melissa où elle dit qu’elle va récupérer son bien.

Cheerleader Melissa vs. Saraya Knight (c) – ***1/2

Le match se déroule normalement puis à un moment, les Canadian Ninjas arrivent alors que Melissa tient Knight pour le compte de trois. Regeneration X arrivent à leur tour pour les neutraliser, mais O’Reilly sort de nulle part et donne discètement la ceinture à Saraya qui assomme Melissa avec. MsChif fait son retour pour s’en prendre à O’Reilly, mais le mal est fait et Knight conserve son titre.

Après le match, Melissa prend le micro et dit qu’à New York, ce sera une plus grande salle et qu’il y aura une cage pour que ça reste entre elles.

Conclusions

Quelques crans en dessous du volume 51, mais c’était acceptable. On sent bien que c’est la suite de 51 enregistré le même jour avec tout le monde ou presque qui se contente du strict minimum pendant que le semi et main event étaient juste là pour promouvoir le show à New York lors du week-end de WrestleMania parce que, pour rappel, c’est le seul show en iPPV de l’année pour Shimmer au contraire des shows « normaux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.