Shine 22 – 10/10/2014

Shine22

En ayant marre d’attendre que Shine sorte de nouveaux DVD (ils sont à Shine 6 de janvier… 2013), j’ai décidé de laisser tomber et de reprendre avec l’épisode 22 qui a eu lieu ce 10 octobre. J’avoue ne pas suivre Shine de près et à part qui sont les championnes et quelques trucs ici et là, je ne sais pas où ils en sont.

Su Yung (avec April Hunter) vs. Amanda Rodriguez – N/A, segment bizarroïde

Euh, Yung en Sting ou zombie ou… quelque chose. Amanda est péruvienne et je ne sais absolument rien d’elle. Yung devait affronter KC Cassidy au départ, mais Justine Silver (qui était rumoré être Rebel de TNA à un moment) a dû se rendre à l’hôpital alors qu’elle avait un match contre Rhia O’Reilly et Cassidy a pris sa place pendant que Rodriguez se retrouve contre Yung à la dernière minute.

Je sais pas comment noter ce match pour être franc. Rodriguez domine les premiers échanges parce que Yung ne fait absolument rien, puis Hunter « réveille » Yung, lui donne un gant magique ou quoi et Yung devient agressive, puis Rodriguez se retrouve à l’extérieur et Hunter la place sur une chaise, ce qui permet à Yung de se jeter sur elle et elle lui crache du mist dans la tronche et sur une spectatrice apparemment. Yung ramène Rodriguez sur le ring et lui fait je ne sais quelle soumission (The Purge d’après les commentateurs) pour la victoire. C’était… différent à défaut d’un autre terme, mais j’ai du mal à considérer ça comme un match.

Rhia O’Reilly vs. KC Cassidy – ***

Cassidy est australienne, a été entrainée par Lance Storm et c’est son premier match à Shine. En général, O’Reilly passe par Shine lorsqu’elle est aux States pour Shimmer, c’est à dire une ou deux fois par an.

Un bon match dans l’ensemble et il était temps que ça se termine parce que ça devenait un peu imprécis sur la fin.

Thunderkitty (avec Leilani Kai) vs. La Rosa Negra (avec Noemi Bosques) – ***1/2

Un clash des styles avec TK qui est terriblement old school et LRN qui « twerke » et est « moderne ». LRN est porto-ricaine et a surtout catché là-bas (IWA Puerto Rico et WWC) et est devenue une régulière en 2014. C’est seulement le deuxième match de TK qui a battu Silver lors de l’épisode précédent.

TK est une heel apparemment à Shine et a rejoint Legendary, un groupe de vétérans qui détiennent actuellement les titres par équipe. Thunderkitty est mille fois meilleure en tant que heel je dois dire et c’est presque choquant. Les interférences de Kai étaient un peu excessives (même si ça coûte le match à TK au final) et l’arbitre qui tombe dans le panneau à chaque fois passe pour un débile profond, mais le match était très bon et c’est de trèèèèès loin la meilleure prestation de TK qu’il m’ait été donné l’occasion de voir pendant que LRN confirme les bonnes choses que je lis sur elle.

The Lucha Sisters (Leva Bates et Mia Yim) et Kellie Skater vs. Better Than You (Jayme Jameson et Marti Belle) et Nevaeh (avec SoCal Val) – **

Les Sisters et Skater sont « The Walking Shine ». Bates et Yim ont été les premières championnes par équipe de Shine avant de perdre les titres contre Legendary de Brandi Wine et Malia Hosaka. Val, qu’on a connu à TNA, semble être devenue une manager à Shine. Comme O’Reilly, Skater ne passe à Shine que lorsque Shimmer a lieu. Belle et Jameson sont apparues lors de quelques épisodes, mais semblent avoir trouvé une place plus sérieuse depuis l’épisode précédent. Enfin, Nevaeh est une habituée depuis l’an dernier.

Le heat segment sur Bates est interminable et après le hot tag, le match se transforme en schmozz avec tout le monde qui fait son finisher sur quelqu’un. Bates foire son bulldog en s’aidant d’un coin et semble retomber tête la première. Nevaeh fait une souplesse allemande sur Yim pour la victoire. Pas un mauvais match, mais bien trop classique que pour sortir du lot.

Nikki Storm vs. Taylor Made (avec April Hunter) – **1/2

Même commentaire pour Storm que pour O’Reilly et Skater plus tôt. Storm fait une petite promo avant le match comme quoi elle est la meilleure et tout ça. Duel de heels apparemment, il faut croire que Shine continue ses mauvaises habitudes prises lors de l’épisode 3.

Ugh, pourquoi Hunter est-elle toujours là avec les mêmes personnes deux ans après ? Elle intervient lors de CHAQUE MATCH et ça ne rend pas les choses plus intéressantes ni rien. Ici, elle monte sur le bord du ring après que Storm ait fait son finisher sur Made, puis elle lance un poing américain sur le ring qui est récupéré par La Rosa Negra avant que Made ne l’attrape.

Saraya Knight vs. Leah Von Dutch – ***

Gagné, Knight est là parce que Shimmer a lieu dans une semaine. Von Dutch semble trouver sa place à Shine de son côté.

Le match se déroulait normalement (comprendre Von Dutch se faisait détruire) et à un moment, Knight fait sa prise de soumission sur LVD. L’arbitre… commence à compter pour que Saraya lâche la prise ALORS QU’ELLE NE FAIT RIEN DE MAL et très justement, elle décide de lui foutre un bon coup de pied dans les parties pour le DQ. Un finish un peu ridicule pour ne pas squasher entièrement Von Dutch, mais c’est toujours plaisant de voir Knight démolir quelqu’un.

The Buddy System (Heidi Lovelace et Solo Darling) (avec Daffney) vs. Legendary (c) (Brandi Wine et Malia Hosaka) (avec Leilani Kai et Thunderkitty) – **

Les quatre sont arrivées plus ou moins en même temps pour remplir la division par équipe de Shine.

Grrr, il y a beaucoup trop de factions et de managers dans cette promotion !!! Aucun match ne semble se finir proprement et c’est encore une fois ce qu’il se passe ici. Kai et TK interviennent régulièrement dans le match et parfois sous les yeux de l’arbitre qui bronche à peine, puis c’est au tour de Better Than You de venir faire mumuse près du ring pour occuper Lovelace et Daffney alors que Hosaka et Thunderkitty finissent Darling pour la victoire.

Allysin Kay (avec April Hunter…) vs. Evie – ***1/2

Yep, même chose pour Evie que pour les autres expatriées de Shimmer.

Oh wow, ENFIN UN MATCH PROPRE DANS CE SHOW !!! Evie a clairement un grand avenir devant elle et je ne serais pas étonné de la voir à la WWE d’ici quelques temps.

Madison Eagles vs. Ivelisse (c) – ****

Ivelisse aurait pu se retrouver à TNA mais ces imbéciles avaient préféré signer… Lei’d Tapa à la place. Un brillant choix je dois dire…

Ça se voit que Ivelisse vient du MMA car son arsenal est rempli de coups et de soumissions. Eagles a plus ou moins dominé le match, mais c’est finalement Ivelisse qui conserve son titre après que Eagles se soit évanouie sur une prise de soumission.

Après le match, les deux se serrent la pince.

Interview de Ivelisse après le match – Bon

Lenny Leonard est sur le ring et dit que c’était probablement la défense la plus difficile jusqu’ici pour Ivelisse. Elle acquiesce et dit qu’elle se fiche pas mal de Valkyrie (le groupe avec Hunter, Made in Sin et Zombie Yung) et qu’elle défendra le titre encore et encore. Valkyrie arrive justement pendant que Leonard… cause tranquillement de la tournée chinoise de WWN. Il se décide à les mentionner et passe le micro à Kay. Elle dit qu’elle en a marre d’Ivelisse et que c’est le cas de tout le monde à Shine. Pendant ce temps, Yim fait son apparition au bord du ring, au même titre que Nevaeh avec Val. Cette dernière blablate un peu avant d’annoncer que Nevaeh aura un match pour le titre contre la personne qui sera championne après la tournée en Chine.

Conclusions

J’ai fait un énorme bond en avant depuis Shine 4 et… tout est pareil ou presque. Les heels sont toujours au sommet pendant que les babyfaces rament loin derrière en dehors de la championne. Les groupes heels se sont multipliés et il y en a désormais trois : Valkyrie (Hunter, Kay, Made et Yung), Legendary (Wine, Hosaka, Kai et Thunderkitty) et Valifornia (Val, Nevaeh, Belle et Jameson). Même chose pour les managers et j’en compte cinq dans ce show : Kai pour Legendary, Hunter pour Valkyrie, Val pour Valifornia, Daffney pour The Buddy System et Bosques pour La Rosa Negra.

Honnêtement, le show n’est pas mauvais du tout et c’est même probablement l’un des meilleurs Shine, un rien en dessous du premier épisode. Le problème pour moi est le booking parce que la moitié des matchs se terminent par une quelconque distraction et ne parlons même pas d’un truc comme Zombie Yung qui semble tout droit sorti de la WWF des années 80. Évidemment, je n’ai pas le recul nécessaire pour comprendre ce qu’elle fait parfaitement, mais j’ai l’impression que même avec l’explication complète, je trouverais encore le moyen de râler et me demander ce que ça fait dans un show de catch « sérieux » en 2014.

Bref, le prochain show a lieu début décembre et je ne sais pas encore si je dépenserais mon argent pour le voir.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *