ROH Final Battle 2014 – 07/12/2014

ROHFinalBattle2014

Dernier show de l’année pour ROH. On est à New York à Terminal 5, le Hammerstein Ballroom étant devenu trop cher pour ROH apparemment.

Package vidéo retraçant 2014 – Excellent

On retrouve Kelly, Corino et Nigel qui parlent de quelques matchs.

Mark Briscoe vs. Caprice Coleman vs. Jimmy Jacobs vs. Hanson – **1/2

Un opener correct mais sans plus. Coleman semblait à côté de la plaque et a foiré un tas de prises pendant que les trois autres ont fait ce qu’il fallait.

Package vidéo avec The Decade – Très bon

Promo de Jacobs – OK

Jacobs dit que ce soir, Page a la possibilité de se faire un nom. Whitmer lui prend le micro et dit qu’il va le faire.

Adam Page (avec BJ Whitmer et Jimmy Jacobs) vs. Roderick Strong – ***

Un bon match, j’ai juste du mal à comprendre pourquoi c’est Strong qui arrache la victoire. Ce dernier est absolument transparent depuis bientôt deux ans alors que Page commence à peine à sortir du lot. Le finish laisse supposer que ce n’est pas fini entre eux, mais j’aurais largement préféré que Strong se fasse démolir la tronche par Page et Whitmer après le match histoire d’éliminer Roddy pour quelques mois.

Après le match, Jacobs serre la pince de Page pendant que Whitmer arrache le casque de la tête de Corino pour dire que Page est l’un des leurs maintenant. Corino se lève, mais on parvient à les retenir. Un match entre Corino et Whitmer intéresse vraiment quelqu’un ?

Package vidéo avec Elgin et Ciampa – Très bon

Michael Elgin vs. Tommaso Ciampa – **1/2

Yay, Elgin remporte ce match et dit qu’il veut le titre… J’EN AI PLUS RIEN À FOUTRE DE ELGIN ROH, ARRÊTE DE POUSSER CE CLOWN COMME LA RÉINCARNATION DE HOGAN OU AUSTIN !!! Pendant ce temps, Ciampa semble partir dans une rivalité avec… Nigel après que Ciampa ait fait une corde à linge malheureuse sur l’arbitre. Après ce ref bump, Nigel est parti sans dire un mot (pour ne pas revenir du tout de la soirée) pendant que Ciampa le suppliait de ne pas le virer. Pour moi, on en est à 0-2 dans les matchs qui auraient pu lancer une autre dynamique pour 2015.

Une vidéo où on voit que le show du treizième anniversaire sera également en PPV.

The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian) & Cedric Alexander vs. The Young Bucks (Mark et Nick Jackson) & ACH – **1/2

Meh, les Young Bucks avec leur routine de merde dans un match qui a défilé à du 500 à l’heure. Il fallait pas s’attendre à beaucoup plus d’un tel match pour être franc et je sais apprécier un spotfest quand c’est « bien fait », mais les YB m’exaspèrent avec leurs personnages « cools » sortis d’un croisement entre DX/nWo et Chris Jericho. Ils sont la parfaite représentation de « indyriffic » et je ne sais tout simplement pas les encadrer.

Package vidéo avec Evans et Moose – Très bon

Moose (avec Prince Nana et Stokely Hathaway) vs. RD Evans – NUL

Moose a vraiment besoin de deux managers ? On a vu à BITW qu’il n’était pas exactement à l’aise derrière un micro, mais ça semble un peu excessif. Veda n’est pas avec Evans pour ce match.

Oh, la voilà après quelques minutes pour se retourner contre Evans. Ugh, ce match semble interminable et dès que Veda est apparue, tout le monde avait compris comment ça allait se finir. À un moment, Nana passe une chaise à Moose SOUS LES YEUX DE L’ARBITRE et ce dernier les renvoie au vestiaire dans l’indifférence générale. Veda monte sur le ring pour arrêter Moose, puis fait un coup bas à Evans à la surprise d’absolument personne. Corino balance d’ailleurs un « Didn’t see that coming » des plus sarcastiques. Bref, Moose fait le spear et remporte le match, en plus d’une troisième manager parce qu’on en est plus à ça près j’imagine…

Package vidéo avec Lethal et Sydal – Très bon

Matt Sydal vs. Jay Lethal (c) (avec Truth Martini et Jay Diesel) – ***

Ça fait même pas huit minutes que le match a commencé et j’ai l’impression que je vais m’endormir. Le public est étrangement calme pour ce match et l’action sur le ring n’est pas exactement grandiose jusqu’ici. Ce match se traîne et bien sûr, on a droit au compte de trois arrêté au dernier moment par Martini qui attrape l’arbitre vers l’extérieur. Sydal parvient à mettre Truth au sol et s’apprête à faire un Shooting Star Press sur lui, mais Lethal lui fait le Diamond Cutter (ou Lethal Cutter d’après Kelly) puis fait le Lethal Injection pour conserver son titre. Un match décevant et inutilement overbooké.

The Time Splitters (Alex Shelley et KUSHIDA) vs. reDRagon (c) (Bobby Fish et Kyle O’Reilly) – ***1/2

Un rematch entre ces deux équipes vu que reDRagon a battu TS lors d’un show de New Japan pour les titres IWGP Junior par équipe, même si ce sont bien les titres de ROH qui sont en jeu ici.

Un match étrange avec de l’action bien fluide et pratiquement sans erreur, mais il manquait quelque chose à mes yeux. Le finish n’a pas aidé non plus avec KUSHIDA qui se sort de Chasing the Dragon histoire de rendre ce finisher complètement inutile pour abandonner dix secondes après sur l’Arm Breaker de O’Reilly alors que c’est à peine si reDRagon a attaqué le bras de KUSHIDA durant le match.

Package vidéo avec Briscoe et Cole – Excellent

Adam Cole vs. Jay Briscoe (c) – ****

C’était violent et intense, mais j’ai trouvé que c’était un peu trop à l’avantage de Briscoe. Ce n’était certainement pas un squash ni rien, mais un peu étonnant quand même.

Conclusions

Un show assez décevant de la part de ROH pour finir 2014. D’une certaine manière, Final Battle représente bien ROH pour cette année 2014 :

  • Un undercard qui peine à évoluer
  • Quelques vétérans qui semblent un peu à l’abandon (Mark Briscoe, Coleman, Jacobs, Strong, Elgin, Ciampa)
  • Les gros noms et fly-ins de New Japan qui prennent de plus en plus de place mais qui n’ont aucun plan à moyen ou long terme (Young Bucks, Addiction, Sydal, Time Splitters, Styles)
  • Une division par équipe à l’arrêt parce que Rowe s’est crashé en moto cet été
  • Une liste de main eventers terriblement réduite (Cole, Jay Briscoe et Lethal)

Accessoirement, un coup de gueule à la version iPPV du show le soir même. J’ai pu voir les deux premiers matchs sans aucun problème, puis le feed s’est mis à planter tout le temps jusque la fin et c’était tout simplement impossible à suivre. C’est le premier contre-coup depuis que ROH passe par UStream pour ses iPPV, mais je peux mal d’acheter le prochain en tout cas (s’il y en a un) parce que c’est incroyablement frustrant comme expérience.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *