TNA Impact Wrestling à Londres, le compte rendu (SPOILERS)

ImpactWrestling

Voilà, je suis revenu de Londres ce dimanche après avoir assisté à l’enregistrement d’Impact au Wembley Arena (enfin, SSE Arena maintenant) et c’est l’heure de faire le compte rendu du show. Évidemment, il y aura un million de spoilers donc si vous ne voulez rien savoir de ce qu’il va se passer d’ici un bon mois et demi, c’est le moment de partir 😉 . Je ferai un autre CR du voyage en lui-même, mais ce sera pour un autre article.

2015-02-02 21.01.01

Le show commence officiellement à 19:00 avec ouverture des portes à 18:00. J’arrive vers 18:30 et il y a déjà foule dans les couloirs de la salle. Ma place se situe donc au sixième rang dans le bloc à l’opposé de la rampe et vu ma taille (1m68), je suis pas sûr que c’était une bonne idée après coup. J’ai totalement loupé certains trucs (j’y viendrai) et j’essaierai d’avoir une bonne place dans les gradins la prochaine fois. Bref, la structure pour l’Ultimate X est déjà en place et les titres par équipe pendent sur un perchoir, donc on sait déjà par quoi on commence. Borash et SoCal Val (en remplacement de Hemme pour la tournée après son accouchement) sont là pour chauffer la salle et ont fait un excellent boulot tout au long de la soirée. La salle est bien remplie, mais il y a quand même un certain nombre de places vides dont deux à ma gauche, ce qui n’est certainement pas un mal vu ma carrure. Le public est chaud et ça ne changera pas du début à la fin. Sans surprise, le premier match est l’Ultimate X pour les titres par équipe.

The Wolves (c) (Davey Richards et Eddie Edwards) vs. The Bro-Mans (DJ Z et Jessie Godderz) (avec Angelina Love) vs. The Revolution (Manik et Sanada) – Bon

Les Wolves ont récupéré les titres à Glasgow ou Manchester et apparemment, TNA a finalement décidé de former une équipe avec Manik et Sanada. Il me semble que Val n’a pas mentionné que les Wolves étaient les champions lors des entrées. Les Wolves étaient over, les Bro-Mans bien hués et le duo Manik/Sanada était juste là vraiment.

Un bon petit spotfest pour débuter le show sur une bonne note, mais l’Ultimate X a perdu de sa superbe depuis bien longtemps et ce match n’était clairement rien de spécial. Les Wolves conservent les titres dans un match qui m’a semblé un peu court au final.

La structure est démontée assez rapidement et on peut passer à la suite.

Eric Young vs. Bobby Roode – NA

C’est un Last Man Standing et j’imagine que c’est sensé être le blowoff de cette rivalité.

C’est ici que les problèmes avec mon placement commencent. Le match a principalement eu lieu en dehors du ring et comme tout le monde se levait, j’ai bien loupé les 2/3 de l’action. Le finish était brutal avec Roode qui fait le Roode Bomb du bord du ring vers une table installée à l’extérieur et Young de ne pas se relever à temps. Il faudra que je revisionne ce match pour donner une note.

Drew Galloway (aka McIntyre de la WWE) arrive pour une promo ensuite. Il a fait ses débuts deux jours plus tôt à Glasgow et apparemment, Galloway est dans une rivalité avec le BDC (parce que oui, ils sont toujours là). La promo ne raconte rien de bien important et un match « imprévu » entre Galloway et MVP sort de tout ça.

Drew Galloway vs. MVP – Court et probablement pour le mieux

Rien de mauvais, mais c’était clairement un segment pour faire avancer cette storyline avec le BDC qui attaque Galloway pour le DQ assez rapidement. Joe (très over avec le public britannique) est resté à l’extérieur avant de retenir Low Ki qui allait mettre un coup de pied dans la tronche de Galloway et lui passer un tube à la place pour faire la même chose. Cette séquence a pris un temps fou et le public se lassait un peu à force.

Magnus vs. Bram – Assez bon

Oui, ces deux-là sont dans une rivalité maintenant et cette dernière a commencé lors du dernier Impact.

Assez rapidement, la revenante Mickie James (re-début à Glasgow également) fait son apparition pour soutenir son homme Magnus. Bram fait un coup bas pour un nouveau DQ, puis une très bonne séquence avec Bram qui parvient à attraper Mickie et menace Magnus (que Bram a attaché à une corde) de lui prendre tout ce qui compte pour lui s’il ne lui embrasse pas sa botte. Magnus obtempère, Bram relâche James et repart sous une pluie de huées.

Robbie E (avec le reste de la bande) vs. Brooke – Décent et assez amusant

Destination America semble un peu plus cool sur la « violence » entre un homme et une femme et c’est une bonne chose. Ce n’était pas bien sérieux avec Robbie qui prenait régulièrement des temps morts et faisait mumuse dans un coin comme si c’était un match de boxe ou quoi, mais il y avait un semblant de match ici au contraire de l’époque à Spike TV où l’homme ne pouvait absolument rien faire. Robbie se mange un dropkick de Godderz après que Brooke se soit échappée et elle fait un cradle pour la victoire.

Après le match, Robbie est un peu sur les nerfs et ignore les excuses de la bande. Ah oui, et Brooke est juste… wow.

Rockstar Spud vs. Ethan Carter III – Excellent

C’est un hair vs. hair et de nouveau, probablement le blowoff de la feud.

De nouveau, mon placement m’a fait louper une intervention de Tyrus (qui est toujours là) et Anderson qui parvient à le faire fuir. En fait, j’ai totalement loupé Anderson et il a fallu que… je lise d’autres reviews pour comprendre qu’il avait fait une apparition. Il y avait un peu d’overbooking dans ce match avec Borash qui a fait un coup bas à EC3 pour un très bon nearfall, mais ce n’était pas de trop comme c’est souvent le cas. Bladejob pour Spud qui avait le visage ensanglanté à la fin du match, EC3 fait le One Percenter et arrache la victoire dans un solide effort de la part des deux hommes.

Après le match, EC3 prend le micro et vante Spud à mort en disant qu’il vient de prouver qu’il mérite sa place à TNA et que pour ça, il ne va pas couper ses cheveux avant de lui serrer la pince. Obvious swerve is obvious et EC3 coupe une partie des cheveux de Spud parce que c’est un enfoiré.

Awesome Kong vs. Gail Kim vs. Taryn Terrell (c) – Correct

J’ai pas trouvé ça bien fascinant pour être franc. Il n’y avait rien de mauvais et ce n’est pas comme si les trois étaient en mode automatique ni rien, mais il manquait quelque chose. Terrell conserve son titre.

Dave Mastiff, Rampage Brown, Samuel Shaw et Madison Rayne vs. Mark Andrews, Noam Dar, Crazzy Steve et Kay Lee Ray (avec Rebel) – Bon

C’était un match pour Xplosion avec la plupart des finalistes (et le vainqueur Andrews) de British Bootcamp 2. Rayne était plus occupée à tenter de séduire le trio masculin d’en face dans la relative indifférence de la foule jusqu’au moment où Steve l’a complètement ignoré. C’était un petit spotfest sympa et Mandrews (grrr, j’espère vraiment que TNA utilisera ça comme un surnom et pas plus) remporte le match pour son équipe.

Bram et Magnus (+ Mickie James) reviennent pour se mettre sur la tronche pendant une éternité. Magnus fait un powerbomb sur la rampe, mais c’était vraiment trop long.

Aries arrive pour une promo. Il veut que le BDC lui rende sa valise de Feast or Fired et voici Joe et Low Ki avec la valise. Low Ki est à peine compréhensible lors de cette séquence et je sais pas si c’est parce qu’il n’est pas à l’aise devant un public ou juste un problème technique, mais c’est bien la première fois que je suis d’accord avec les « What ». A-Double propose à Low Ki de mettre le titre de la X Division et la valise en jeu dans un match où le vainqueur gagne les deux, mais Joe ne l’entend pas de cette oreille et on a droit à un nouveau match « imprévu ».

Austin Aries vs. Samoa Joe (avec Low Ki) – Bon, mais…

Gagné, encore un DQ de la part du BDC…

Après le match, Ki assomme accidentellement Joe avec la valise et Aries en fait de même avec Ki pour récupérer son bien. Aries s’en va et ROCKSTAR SPUD ARRIVE AVEC UNE COUPE DE CHEVEUX RIDICULE POUR UTILISER SA VALISE SUR LOW KI !!!

Rockstar Spud vs. Low Ki (c) – PARFAIT

Spud fait un Slice Bread #2 couplé avec un Diamond Cutter et DEVIENT LE NOUVEAU CHAMPION DE LA X DIVISION !!! Un super moment et il le méritait amplement.

James Storm (avec The Revolution) vs. Matt Hardy – Correct

Je peux me tromper, mais je pense que Val n’a jamais mentionné que ce match était hardcore. C’était ce que c’était, les punaises d’Abyss étaient de sortie et Storm parvient à mettre un coup de cloche à Hardy pour la victoire.

Après le match, le Revolution continue à tabasser Hardy jusqu’au moment où une musique démarre et il m’aura fallu une bonne minute pour voir que c’était Grado, le dernier finaliste de British Bootcamp 2. Grado est un catcheur comique avec un accent écossais à couper au couteau, mais le public britannique l’adore et c’était l’un des plus gros pops de la soirée. Les Wolves arrivent également pour aider Grado et Hardy, puis les quatre font mumuse et dansent un peu. Lors de cette séquence, il y a eu le tease d’un retour de Willow.

Kurt Angle vs. Lashley (c) – SUPERBE

Honnêtement, je serais pas surpris que ce soit le match de l’année pour TNA. Si quelqu’un doutait encore du niveau actuel de Angle, ce match sera là pour les faire taire. Angle qui récupère le titre est assez surprenant mais si TNA joue bien ses cartes, ça devrait être un bon investissement.

Une casquette achetée plus tard, il est bientôt 23:00 et c’est l’heure de repartir vers mon hôtel qui n’est heureusement pas trop loin. Sur le chemin, il y a des types qui donnent des flyers à la sortie pour des shows d’autres promotions locales (IPW:UK et Southside Wrestling ou SWE) et un autre plus loin qui vend des hoodies de TNA. J’essaie tant bien que mal de prendre une photo à l’extérieur et je n’ai pas mieux que ça :

2015-01-31 22.43.52

Conclusions

Une excellente expérience que je ferais de nouveau l’an prochain si TNA revient 🙂 . Le show est tellement plus impressionnant quand il y a un public et qu’on est là personnellement que ça en vaut largement la peine. Par contre, ce ne sera plus ringside la prochaine fois mais dans les gradins histoire de tout voir comme il faut parce que je dois bien avouer que c’était un peu frustrant d’avoir régulièrement la vue obstruée par les cinq premiers rangs.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *