WWE NXT Takeover : Rival – 11/02/2015

NXTRival

On commence avec un package vidéo qui vante les matchs à venir.

Hideo Itami vs. Tyler Breeze – ***1/2

On commence avec un match qui n’a été annoncé qu’après le dernier épisode. Oh, Breeze a attaqué Itami dans les vestiaires après le match entre Balor et Itami. Je suppose que c’est pour ça que Breeze gardait un oeil sur le tournoi, mais c’était terriblement vague.

Une fan enlace Breeze à son entrée et se fait embarquer rapidement. Apparemment, la fan en question serait une nouvelle diva, donc rien de grave et ce serait probablement pas un mal d’introduire une nouvelle catcheuse ainsi. Comme Robbie E, Breeze tient désormais son téléphone au bout d’un stick pour faire des selfies. Un très bon opener, mais je continue à trouver ça un peu lourd de voir ces anciens types des indies/Japon battre tout ce qu’on leur présente. Breeze était loin d’être d’être ridicule ici, mais je doute que cette storyline aille plus loin vu que Louis traîne près de Breeze ces derniers temps.

Bull Dempsey vs. Baron Corbin – *1/2

La stipulation a surtout permis aux deux de faire mumuse autour du ring. Dempsey était à l’offensive pendant la majorité du match (un peu étonnant j’avoue), mais se fait surprendre après avoir pris une chaise par le End of Days et une nouvelle défaite pour lui. Bref, ça suffit maintenant NXT, j’ai assez vu ce match !

The Lucha Dragons (Kalisto et Sin Cara) vs. Buddy Murphy & Wesley Blake (c) – *

Wow, c’était pas bon du tout. L’action semblait au ralenti la plupart du temps, il y a eu plusieurs botchs et le public n’était pas très chaud. Au moins, Blake et Murphy conservent les titres et c’est bien le principal ici.

Après le match, quelque chose apparait à l’écran et nous dit d’être là la semaine prochaine. D’accord, je suppose que Solomon Crowe débutera la semaine prochaine finalement.

On voit une vidéo qui résume le tournoi pour la place de challenger #1 et donne la parole aux deux finalistes.

Adrian Neville vs. Finn Balor – ****

Finale du tournoi donc. Balor arrive avec la même peinture corporelle que lors du précédent Takeover.

Un excellent match, mais qui s’est transformé sur la fin en un long échange de finishers. La victoire de Balor était assez prévisible pour être franc.

Après le match, les deux se serrent la pince.

Un package vidéo qui vante le match des divas à venir.

Bayley vs. Sasha Banks vs. Becky Lynch vs. Charlotte (c) – ***1/2

OK, on vient d’avoir trois matchs entre Banks et Charlotte et Banks s’est plantée les trois fois. On pourrait penser que faire ce 4-way serait une manière de lui donner le titre sans devoir vaincre Charlotte. Le résultat de ce match ? Banks bat Charlotte sur un crucifix après avoir fait sa soumission pendant un moment.

Après le match, Banks et Charlotte ont un étrange échange mais j’ai bien l’impression que Charlotte en a fini avec NXT après l’avoir vu et que c’était sa manière de passer le flambeau et si c’est ça, je la félicite.

On voit une vidéo avec Owens et Zayn.

Kevin Owens vs. Sami Zayn (c) – ***1/2

Ou Kevin Steen vs. El Generico – NXT Version.

Un match assez étonnant qui se termine sur décision de l’arbitre parce que Zayn était en danger après une longue série de powerbombs de la part de Owens. Le finish est tombé un peu à plat sur le moment même, mais je pense avoir compris où ils voulaient en venir : Zayn n’allait pas abandonner donc c’était ça ou Owens le tuait. Comme pour Charlotte plus tôt, je pense que c’est le dernier match de Zayn à NXT et c’était probablement la meilleure manière de passer la torche.

Conclusions

Un bon cran en dessous de R-Evolution, mais un peu meilleur que Fatal 4-Way.

L’opener n’était là que pour avoir Itami dans le show et lui donner une victoire. Breeze continue sa traversée du désert et il est plus que temps de lui donner quelque chose à faire. Une rivalité avec Louis ne m’emballe pas des masses, mais ce serait certainement mieux que de ne rien faire d’important et d’avoir des matchs sans raison particulière.

Corbin contre Dempsey était un match qui avait lieu dans ce show. Je vois pas ce que NXT trouve à Corbin pour être franc et me demande où va ce personnage maintenant. Dempsey de son côté ne m’a jamais semblé être quelqu’un pour le long terme et je serais pas surpris de le voir partir après ce show.

Je sais pas quels sont les plans pour la division par équipe, mais cette dernière doit absolument repartir sur une base saine. Les Dragons n’avaient aucune dynamique comme champions, et c’est aussi le cas du duo Blake/Murphy maintenant. Le problème de la division est qu’il a très peu d’équipes et qu’aucune n’est vraiment établie. Les champions étaient des jobbers il y a encore trois matchs, les Vaudevillains font le yoyo entre heels et faces, Dillinger et Jordan sont des jobbers, tout comme les Mechanics (vous vous souvenez d’eux au moins ?) et le duo Amore/Cassady ne durera plus très longtemps à mon avis. Il va falloir des mois et du booking solide pour relancer la machine.

Balor contre Neville était le match de la soirée, mais certainement pas un grand classique ni rien. Je pense que Neville n’en a pas encore fini et qu’il va être sacrifié à son tour sur l’autel d’Owens, puis on pourra enfin se lancer dans le prochain grand match qui sera Balor contre Owens au prochain Takeover.

J’ai un peu l’impression qu’ils ont booké les divas à l’envers sur ces deux derniers shows spéciaux. Perso, j’aurais mis le 4-way lors de R-Evolution avec Charlotte qui conserve son titre en faisant le tombé sur Bayley ou Lynch, puis le gros duel entre Charlotte et Banks pour Rival. Je n’ai rien de mal à dire sur le match en lui-même qui était très bon, mais ce booking me laisse perplexe et je trouve que la victoire de Banks n’a pas la même importance ici que si elle avait battu Charlotte proprement dans un duel qui serait l’apothéose de cette rivalité. Au moins, c’est Charlotte qui a mangé le tombé donc tout n’est pas si négatif.

Owens contre Zayn n’a jamais vraiment atteint un niveau incroyable et dans un sens, je suis assez déçu du match. Le finish était osé, mais il a du sens si on y regarde de plus près. Maintenant, Owens est le grand méchant heel de la promotion, même s’il avait du mal à cacher ses véritables émotions après le match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.