Courte review de ROH 13th Anniversary Show

ROH13thAnniversary

Ce ne sera pas une review classique parce que j’ai regardé le show d’un oeil et après avoir vu ce « spectacle », je n’ai aucune envie de revoir le show « comme il faut » pour faire une review classique.

Le premier match est Cedric Alexander vs. Matt Sydal et comme prévu, Cedric se montre assez heelish lors de ce match et perd de nouveau. Après le match, Alexander est un peu remonté mais accepte quand même le Code of Honor. Le turn n’a pas eu lieu donc, mais c’est clairement là qu’on va. Le problème est que c’est la quatrième personne en l’espace de deux ans qui tourne heel après une série de défaites (après Cole, Ciampa et Taven).

Moose (avec Veda et Hathaway) vs. Mark Briscoe ensuite. Je n’ai pas vraiment fait attention pour être franc, mais ça semblait correct pour ce que c’était. Après le match, Moose veut serrer la pince de Mark pour le CoH, mais Veda l’en empêche et dit que Mark n’est qu’un loser. ROH fait un assez bon boulot avec Moose, mais il ne semble pas y avoir un objectif précis derrière alors qu’on devrait avoir une petite idée maintenant.

On a ensuite le match entre le Kingdom, The Addiction et le Bullet Club. Apparemment, Gallows a été bloqué dans un aéroport et n’a pas pu être présent, mais ce n’est pas bien grave vu que Anderson a décidé de se battre seul au lieu de prendre un partenaire d’un soir. Dans un sens, j’ai l’impression que l’absence de Gallows a été un point positif ici parce que même si c’est le Kingdom qui a remporté le match, c’est Anderson qui s’est mangé le tombé victorieux et pas Daniels ou Kazarian. Ici, le Kingdom a pu faire leur petit tease avec la ceinture de Anderson après le match, Anderson ne perd pas grand chose parce qu’il était tout seul contre deux équipes, et The Addiction ne jobbe pas pour la millième fois depuis leur retour.

Whitmer contre Strong est le match qui suit. De nouveau un match que j’ai regardé en passant parce que je savais très bien que Roderick « Je vous jure que je ne suis pas un JTTS » Strong allait remporter la mise.

Maria Kanellis (avec Michael Bennett) contre ODB (avec Mark Briscoe) était overbooké, mais je pense que c’était nécessaire parce qu’aucune des deux femmes n’est vraiment une bonne catcheuse. ODB remporte le match et déchire la surcouche « Title of Love » du titre bidon de Briscoe. Faites que cette ceinture disparaisse pour de bon et que cette storyline soit enfin terminée.

Styles contre ACH est un autre match que j’ai passé parce qu’il n’y avait aucune chance que Styles perde ce match.

Les Young Bucks contre reDRagon pour les titres par équipe était dans la même veine que les autres matchs de la série, même s’il y avait de nouveau pas mal d’overbooking. Pendant ce match, Rocky Romero était à la table et a annoncé que lui et Trent Baretta vont former une équipe à partir de maintenant. C’est bien beau, mais ce sera de nouveau une équipe de NJPW (Baretta remplaçant Koslov qui a été viré) qui fera des apparitions ici et là à ROH et pas une vraie équipe de ROH. Mais bon, peut-être que je me trompe et seul l’avenir nous dira quoi.

Lethal contre El Patron était encore une fois un match où le vainqueur était connu d’avance. El Patron n’est booké que pour un show après celui-ci et il était évident qu’il n’allait pas prendre le titre des mains de Lethal juste pour le perdre lors de sa prochaine (et théoriquement dernière) apparition. En prime, seul Lethal est booké pour l’enregistrement télé de la semaine prochaine où le champion de la télé doit affronter le vainqueur du TPT, donc il y avait vraiment aucun suspens ici. Lethal conserve son titre via interférence de House of Truth, mais c’était prévisible (…).

Avant le main event, Samoa Joe a fait son grand retour avec une petite promo où il vante ROH et dit qu’il veut le titre mondial.

Puis vient le main event et c’était horrible… Première chose : Hanson et Elgin arrivent dans la plus grande indifférence du public et il n’y a vraiment pas pire que ça, surtout LORS DU MAIN EVENT D’UN PPV POUR LE TITRE MONDIAL. Le début du match est ce qu’on peut attendre avec les quatre qui se mettent sur la tronche comme des bêtes, puis l’overbooking a commencé et tout est parti de travers à partir de là. Sinclair se prend un gros ref bump et est out, puis trois membres des Knights of the Rising Dawn (ou juste KRD maintenant) arrivent et font… le Climax de Taven, puis le Twist of Fate de Bennett et enfin un superkick de Cole. En l’espace de quelques instants, Delirious a réussi à tuer le peu d’intérêt que j’avais pour cette storyline et même si c’était juste un tease et que ce n’est pas vraiment le Kingdom derrière les masques, la révélation des membres risque bien de tomber à plat lorsqu’elle arrivera. Bref, Raymond Rowe fait son apparition pour faire fuir les trois, puis encore plus d’overbooking avec Elgin qui veut détruire le bras de Jay avec une chaise et Nigel qui s’interpose et manque de se prendre un powerbomb avant que… Ciampa ne vienne à sa rescousse. Je tiens à signaler que pendant que l’arbitre faisait le mort, Hanson a eu un tombé de trois visible sur… Briscoe (POURQUOI ???) et même chose avec Ciampa sur Elgin. Bref, ce merdier insoutenable se termine lors Jay s’écroule sur… Ciampa et remporte le match ainsi parce que LAS VEGAS je suppose. Bravo ROH, Jay passe pour un bouffon qui conserve son titre par le plus grand des hasards avant d’affronter SAMOA FUCKING JOE, j’imagine lors de Supercard of Honor 9…

Après le match, Joe revient et serre la pince de Jay avant de le toiser.

Conclusions

Après Final Battle, j’avais fait une liste des problèmes rencontrés par ROH lors de 2014 et pour être franc, je pourrais simplement recopier cette liste ici parce que rien n’a vraiment changé depuis. Je dirais même que la situation est pire maintenant car la division par équipe devient juste une annexe de celle de New Japan, les gros noms extérieurs prennent une place trop importante alors même qu’il est impossible de faire quelque chose avec eux à moyen ou long terme parce que New Japan ou AAA (pour El Patron) aura toujours le dernier mot, la liste des vétérans à la dérive ne cesse de croître avec The Addiction et Sydal qui n’ont pas fait grand chose jusqu’ici alors qu’ils sont là presque tout le temps, l’undercard fait toujours du surplace et semble même régresser ces derniers temps, et les seuls grosses stars de ROH sont les champions actuels (et Cole, mais qui est toujours sur la touche).

Pour le dire clairement, j’ai l’impression que ROH est en train de devenir TNA avec du booking à la petite semaine, des gros noms pour faire joli mais qui deviennent encombrants, et les catcheurs « de la maison » qui croupissent au fin fond du programme.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *