Shimmer 62 – 05/04/2014

Shimmer62

2014 EST ENFIN LÀ !!! C’est le gros problème de Shimmer qui sort ses DVD très lentement et qui n’a pas encore un service à la demande comme WWE, PROGRESS ou encore CZW/WSU. Bref, après une série d’octobre 2013 relativement décevante, on « démarre » l’année avec le show qui a lieu lors du week-end de Wrestlemania, et plus particulièrement WM30 à la Nouvelle Orléans.

Nevaeh & Sassy Stephie vs. Heidi Lovelace & Solo Darling – **

Hum, je ne sais pas trop quoi penser de cet angle qu’ils ont choisi pour filmer le show, mais j’imagine qu’ils n’avaient pas le choix. C’est le début de Darling à Shimmer.

Opener basique avec Darling en babyface en péril qui se mange le tombé après un court comeback de Lovelace.

Veda Scott vs. Leva Bates – **

C’est un match qui peut aller dans les deux sens. Je ne sais pas qui est Bates ce coup-ci, mais je crois que c’est un personnage de X-Men.

Il fait terriblement sombre tout à coup. Match un peu plus vif que l’opener ici, mais plus brouillon aussi. Bates bat Veda avec son Pepsi Plunge de la troisième corde qui n’était pas horrible pour une fois.

Vanessa Kraven vs. Kay Lee Ray – ***

Les deux débutent ici.

Un classique « puissance contre vitesse » avec KLR qui essaie de faire trembler la géante et cette dernière qui utilise sa force pour dominer KLR. Un peu étonnant de voir cette dernière arracher la victoire avec un sunset flip #OuttaNowhere, surtout dans une promotion où on a déjà trois « colosses » (Cruise, Havok et Eagles).

Kimber Lee vs. Ivelisse – ***

Premier et unique match d’Ivelisse à l’heure actuelle. Elle est la championne de Shine de l’époque, mais le titre n’est pas en jeu ici.

Le problème que j’ai avec Kimber est qu’elle donne parfois l’impression d’en faire de trop avec le côté SUPER INTENSE lorsqu’elle catche en simples. C’était le meilleur match jusqu’ici, même si le finish était un peu bancal avec les deux qui sont dans les cordes lors du tombé final.

Matthews arrive pour une promo. Elle explique que les Ninjas devaient avoir leur rematch contre 3G, mais Perez n’est pas là et le match n’aura fatalement pas lieu. À la place, elle défiera 3G avec Eagles qui fait son apparition. Les deux font bien comprendre qu’elles ne sont toujours pas sur la même longueur d’onde, mais elles vont quand même essayer et elles s’enlacent, puis se tirent les cheveux et Eagles essaie de faire trébucher Matthews.

Candice Lerae vs. Athena – ***1/2

Premier match pour Lerae et Athena effectue son retour après avoir loupé la série d’octobre 2013 sur blessure.

J’ai hésité à aller jusque ****, mais je trouve qu’elles ont un peu forcé avec les grosses prises sur la fin alors que ça ne semblait pas nécessaire. Athena remporte le match avec l’O-Face.

Mercedes Martinez (c) vs. Courtney Rush – **1/2

En fait, Martinez lance un open challenge pour son titre NCW Femme Fatale et c’est Rush qui répond, mais la présentation de cette séquence est assez foireuse.

Mouais, pas trop fan de ce match qui semblait être un drôle de mix entre un match comique dans sa première partie et un match plus sérieux pour finir. Le finish est tombé de nulle part aussi après un long sharpshooter sur Martinez et de manière générale, ce match n’a jamais semblé passer à la vitesse supérieure.

Nikki Storm vs. Thunderkitty – **

Storm fait une promo avant le match et je n’ai presque rien compris.

Storm est étrangement calme (enfin, par rapport aux autres fois quoi) et c’est l’habituel match basique de la part de TK, mais c’était inoffensif et loin de l’abomination que certaines reviews semblaient décrire.

Evie vs. Hikaru Shida – ***1/2

Meilleur match jusqu’ici et un duel de cogneuses.

Madison Eagles & Nicole Matthews vs. Global Green Gangsters (c) (Kellie Skater et Tomoka Nakagawa) – **1/2

J’ai du mal à imaginer que ce match soit bien sérieux avec Eagles et Matthews qui continuent à faire mumuse, mais espérons que ce sera amusant au moins. Daffney se plante lors des présentations et dit que Eagles pèse 180kg au lieu de 180lbs.

Un match qui est tombé à plat à mes yeux. Il y a eu quelques séquences amusantes et l’action sur le ring était très bonne, mais le public semblait dormir à certains moment-clés et le finish était probablement un peu trop téléphoné et prévisible (Matthews se prend un coup de pied d’Eagles après que Skater se soit libérée). J’avoue que le règne de 3G me laisse complètement de marbre jusqu’ici.

On voit une vidéo avec ce qu’il s’est passé entre LuFisto et Melissa lors des deux derniers volumes.

LuFisto vs. Cheerleader Melissa (c) – ***

C’est un 2/3 Falls, ce qui est infiniment plus clair que ce ridicule match entre Knight et Von Eerie lors du dernier volume.

OH COME ON !!! Il y a une limite de NONANTE MINUTES, est-ce vraiment nécessaire d’avoir Daffney qui annonce le temps restant après seulement CINQ MINUTES ? Tout le monde semble d’ailleurs tomber des nues lors de l’annonce, même Melissa qui est au beau milieu d’une prise et n’est pas loin de corpser. Cette première partie de match est un long enchainement de prises au sol et soumissions et même si c’est bien fluide et tout, je dois reconnaitre que ce n’est pas super intéressant. Le premier tombé arrive enfin après plus de vingt minutes et LuFisto prend l’avantage à 1-0.

… CINQ SECONDES PLUS TARD, Melissa fait l’Air Raid Crash sur LuFisto pour revenir à égalité.

Oh joie, un ref bump maintenant… Martinez revient et assomme LuFisto avec la ceinture NCW-FF. Martinez réveille l’arbitre et Melissa n’a plus qu’à couvrir LuFisto pour le 2-1 et la victoire finale.

Après le match, les deux posent, puis elles « kidnappent » Pegaboo et lui flanquent un coup de ceinture avant de faire leur compte de trois sur la poupée de LuFisto, EXCELLENT. Ce court segment était mille fois plus intéressant que le match.

Conclusions

Un premier show de 2014 assez moyen dans l’ensemble. Rien ne semble avoir été établi pour la série à venir à Berwyn et on peut se demander quel est l’intérêt de protéger LuFisto alors que cette dernière va rentrer dans le rang à partir du volume suivant. Ce n’est même pas comme si on allait passer à une rivalité entre elle et Martinez, donc le finish du main event n’aura vraiment servi à rien au final. Pour le reste, quelques débuts prometteurs et 2-3 matchs intéressants, mais rien d’essentiel à voir absolument.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *