Shimmer 64 – 12/04/2014

Shimmer64

Deuxième show de cette série d’avril 2014. Quelques matchs alléchants au programme et les titres seront tous en jeu cette fois-ci.

Ugh, trois heures et trente-cinq minutes…

Nikki Storm vs. Melanie Cruise vs. Kay Lee Ray – **1/2

Storm nous fait une drôle de promo où elle s’excite sur tout et rien (surtout rien).

Un match bien étrange où on a l’impression que Storm a été ajoutée à la dernière minute. Elle était là pour une poignée de spots et surtout faire l’andouille sur le côté, au point que j’imaginais qu’elle allait « voler » le tombé final à l’une des deux autres. Au final, c’est Cruise qui fait le tombé sur Ray après un Tombstone.

Cherry Bomb vs. Athena – ***

Un bon petit match, même si un peu long. Athena remporte la victoire avec l’O-Face.

Gertner est avec Yim qui dit qu’elle est sur une bonne série et que son but est de devenir championne, mais voici Martinez qui ne l’entend pas de cette oreille et compte bien mettre des bâtons dans les roues de Yim plus tard.

Angie Skye vs. Heidi Lovelace – **

Après un match assez étrange contre Yim justement lors de l’épisode 61, Skye a de nouveau une chance de montrer de quoi elle est capable. C’est son avant-dernier match à Shimmer donc je me fais pas trop d’illusions.

C’était un match qui a eu lieu lors de ce show. Lovelace remporte la victoire.

Rhia O’Reilly & Saraya Knight vs. Leva Bates & Veda Scott – **1/2

Bates est Deadpool ce coup-ci.

Bates se fait détruire encore et encore par le duo britannique et alors qu’elle parvient enfin à trouver une ouverture pour faire le changement, Veda la laisse en plan et s’en va. O’Reilly fait son finisher sur Leva pour la victoire.

Après le match, les deux montrent qu’elles veulent les ceintures par équipe et continuent à tabasser Bates, ce qui fait sortir Allison Danger qui doit être retenue par des arbitres pendant que les deux en finissent avec Bates.

Marti Belle vs. Christina Von Eerie – 1/2*

Belle est d’une médiocrité insoutenable (elle n’est à TNA que parce que c’est la meilleure amie de Yim apparemment) et CVE à la dérive, ce qui nous donne ce match où elles botchent un tas de trucs DONT TROIS SOUPLESSES CONSÉCUTIVES, surtout parce que Belle ne saute pas À CHAQUE FOIS. Von Eerie gagne, who cares ?

Nevaeh vs. LuFisto – ***

Assez similaire à Athena/Cherry. LuFisto remporte le match.

Après le match, LuFisto prend le micro et dit qu’elle veut un autre match pour le titre après le match par équipe du dernier volume et le fait que Martinez se soit mêlée du match à la Nouvelle Orléans. Danger revient (le public chante « Boss Lady », EXCELLENT) et dit que même si elle adorerait voir LuFisto détruire Melissa pour de bon, ce n’est pas elle qui décide mais Melissa. Cette dernière arrive avec Martinez et sans surprise, elle refuse de donner une nouvelle chance à LuFisto parce qu’elle l’a déjà battu trois fois (une fois en 2008 et lors des volumes 60 et 62) et que c’est bon ainsi. Danger reconnait que c’est une raison valable et qu’elle ne peut pas accepter la demande de LuFisto. Elle rappelle cependant que Melissa défendra son titre plus tard contre Yumi Ohka et que si cette dernière remporte le titre, LuFisto sera la première prétendante. LuFi termine en disant qu’elle compte bien faire perdre Melissa.

Nicole Matthews vs. Evie vs. Madison Eagles vs. Courtney Rush – ***

Apparemment, Eagles s’est cassée le poignet lors du volume précédent et porte un bandage bien visible.

Pourquoi ce n’était pas simplement un match par équipe entre Eagles/Matthews et Evie/Rush ? C’est à peine si Evie et Rush se sont affrontées pendant le match. On continue avec cette drôle de dynamique entre Eagles et Matthews qui sont amies mais pas vraiment et Matthews se mange un coup de pied d’Eagles dans la tronche alors qu’elle voulait frapper Rush, et ça permet à cette dernière de faire une souplesse sur Matthews pour la victoire. Le match était fun et c’est déjà ça.

Après le match, Eagles frappe Rush par derrière et commence à s’engueuler de nouveau avec Matthews, mais voici Portia Perez qui essaie de rabibocher tout le monde en mettant en avant leur haine pour Courtney Rush, EXCELLENT. Les trois continuent leur assaut sur Rush et Evie, mais voici Lovelace avec une chaise pour les faire fuir.

Gertner retrouve LuFisto… dans une pièce et elle s’énerve parce qu’elle a tant donné et c’est comme ça qu’on la remercie. Knight sort de nulle part et je suppose essaie de jouer aux MINDGAMES avec LuFisto, mais ça ne fonctionne pas vraiment et LuFisto s’en va.

Thunderkitty vs. Kana – **

Difficile de faire plus improbable et inéquitable.

Un match relativement léger entre les deux et sans surprise, Kana remporte la victoire.

On retrouve 3G dans les coulisses et elles ne disent rien de spécial à part « They got this ».

Kimber Lee vs. Hikaru Shida – ***1/2

Meilleur match jusqu’ici, même si j’estime être un peu généreux avec cette note. Shida remporte la victoire.

Mercedes Martinez vs. Mia Yim – ***1/2

J’ai bien aimé Martinez qui attaque le genou gauche de Yim encore et encore. Certaines séquences étaient assez mauvaises et je ne saurais pas dire si c’était par design ou juste des botchs bien réels. Yim surprend Martinez avec un petit paquet pour le compte de trois.

Ray & Leon vs. Global Green Gangsters (c) (Kellie Skater et Tomoka Nakagawa) – NUL

Wow, ce match est horriblement décousu et comme avec les Ninjas lors du volume précédent, on a un paquet de séquences foireuses. Je suis le premier à trouver ce règne de 3G totalement médiocre jusqu’ici, mais Ray et Leon viennent d’avoir deux matchs pourris contre les deux meilleures équipes de Shimmer et ça ne me rassure pas de voir qu’elles affrontent les Kimber Bombs lors du prochain volume. « This is awesome », NON BERWYN, CE MATCH EST MERDIQUE !!! Après plus de vingt minutes de cette daube et trente milliards de finishers, Nakagawa fait UN ROLL-UP sur Ray pour la victoire.

Après le match, Ray et Leon pointent de nouveau vers 3G et font le signe comme quoi elle veulent les ceintures comme si rien ne venait de se passer. Non, juste non…

Yumi Ohka vs. Cheerleader Melissa (c) – NUL

Difficile de croire qu’on va avoir un match propre après cette étrange promo de LuFisto plus tôt.

Ce début de match est invraisemblablement mou. Sérieux, à part quelques spots ici et là, le rythme est terriblement lent et on sent bien que ce match est totalement secondaire en attendant LuFisto. J’ai rarement vu un match aussi mou et sans entrain, même (ce qui devrait être) le stretch final semble au ralenti. LuFisto arrive enfin (APRÈS PLUS DE VINGT MINUTES) et retient Melissa dans un coin SOUS LES YEUX DE L’ARBITRE QUI RÉAGIT À PEINE. Ohka ne veut pas gagner ainsi et n’en profite pas pendant que LuFisto libère Melissa. Ohka flanque un coup de botte dans la tronche de LuFisto qui était toujours sur le bord du ring, puis se fait surprendre par une corde à linge et l’Air Raid Crash.

Après le match, LuFisto et Ohka se mettent sur la tronche et les arbitres arrivent pour tenter de les séparer.

Conclusions

Un show horrible à oublier au plus vite.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *