WSU Unshakable – 14/05/2016

Après un show anniversaire assez convaincant, WSU retombe un peu dans ses travers avec quelques absences de taille et un programme léger sur papier. Cherry Bomb sera la seule à défendre son titre contre Allysin Kay qui nous fait son millième « retour » avant probablement de disparaitre de plus belle, Su Yung affronte Tessa Blanchard et… je suppose que Social contre Yim est vaguement important. Le reste fait un peu pitié pour être franc, même s’il y a un vague thème de « vieille garde contre la relève ».

Veda Scott vs. Samantha Heights (avec Chrissy Rivera) – **

Rivera a apparemment recruté Heights dans sa nouvelle bande (alors que rien ne laissait présager à une association après le match contre Yung lors du show précédent), ce qui en fait une heel j’imagine, ce qui nous donne un match contre deux heels ici. Avant le match, Scott fait une étrange promo où elle blablate pendant deux minutes pour ne rien dire (une habitude pour elle) avant de se faire attaquer par Heights.

Heights me plait bien je dois dire et me rappelle un peu Crazy Mary Dobson. Je me réjouis de la voir contre quelqu’un de plus intéressant que Scott. Le finish est un peu merdique avec Rivera qui nous fait le « je prends l’arbitre par le pied alors qu’il allait compter trois » alors même que HEIGHTS A KICKÉ À DEUX SANS DIFFICULTÉ, puis Heights tente un petit paquet sur Scott qui parvient à le tourner à son avantage pour le trois et la victoire, sauf que Heights semble s’en être sortie avant ou pile à trois.

Après le match, Heights et Rivera attaquent Scott avant que… Darling ne vienne la sauver. Veda a au moins le mérite de s’enfuir dès qu’elle remarque que c’est Darling, mais c’était vraiment bizarre. Bref, Heights et Rivera jettent la gourde de Darling dans une poubelle et partent avec ses oreilles aussi, puis Blake arrive à son tour pour son match et donc…

Solo Darling vs. Brittany Blake – ***

Darling semble perdue sans sa gourde et n’a pas vraiment envie de se battre, mais Blake n’en a que faire et l’attaque de manière bien vicieuse. Comme c’est parti là, ça va faire trois turns en l’espace de quinze petites minutes, dont deux sans aucune explication. Oh wow, j’avais complètement oublié que les deux ont fait équipe lors d’Excellence, c’est dire. Une bonne petite baston entre les deux et Darling parvient à arracher la victoire.

Après le match, Darling tend sa main vers Blake qui rejette la proposition. C’est donc bel et bien un heel turn pour elle.

Annie Social vs. Mia Yim – **

Aucune raison particulière derrière ce match, même si on a eu la rivalité entre les CUNT et le Dollhouse pour les titres par équipe. Social porte un t-shirt de Marti Belle parce que MINDGAMES je suppose ?

Eh, ça manquait d’alchimie entre ces deux-là et ça n’a jamais vraiment décollé. Yim remporte le match avec le package piledriver.

Marti Belle vs. Jenny Rose – ***

C’est le dernier match en date pour les deux.

Pour la première fois, Belle était assez convaincante sur le ring. L’histoire ici est que malgré le fait qu’elle ait l’avantage pendant la majorité du match, Belle perd tellement de temps à se mater sur l’écran géant et flirter avec les spectateurs et l’arbitre que ça permet à Rose de rester dans le coup. Au final, Rose surprend Belle avec un crucifix pour la victoire.

Après le match, Belle s’excite sur l’arbitre qui s’en fiche pas mal et la remballe au vestiaire.

Les Fella Twins arrivent pour une promo et il leur a fallu cinq minutes pour dire qu’ils lançaient un open challenge pour les titres lors du prochain show parce que les catcheuses qui devaient normalement les affronter ce soir ne sont pas venues. OK then…

Jordynne Grace vs. Penelope Ford – Squash

Si le match a duré trente secondes, c’est beaucoup.

Su Yung (avec Chrissy Rivera) vs. Tessa Blanchard – 1/2*

Je ne sais toujours pas quoi penser du gimmick de Yung.

Dès le début du match, Rivera s’en mêle sous les yeux de l’arbitre qui bronche à peine. Pire, Rivera FRAPPE Blanchard avec un coup d’avant-bras et l’arbitre lui fait juste la morale alors qu’il a clairement vu l’action. Les commentateurs tentent tant bien que mal d’expliquer ça en disant que « c’est Uncensored », mais c’est une explication vaseuse au mieux qui est à géométrie variable en fonction du contexte (le dernier Hania contre Athena par exemple). Ce n’est pas trop ça entre ces deux femmes et le match s’embourbe lentement mais sûrement dans les botchs et séquences foireuses qui ne ressemblent à rien. Blanchard tente pour la TROISIÈME FOIS un slingshot suplex et PLANTE YUNG TÊTE LA PREMIÈRE COMME UNE MERDE. Rivera monte une nouvelle fois sur le bord du ring pour occuper Blanchard lorsque Heights fait son retour pour distraire Tessa à son tour, puis Yung se relève enfin et fait son finisher sur Blanchard pour la victoire. Ce n’était pas bon du tout et overbooké à mort.

Après le match, Yung essaie d’étrangler Blanchard qui se défend comme elle peut, puis Yung lui fait un DDT à l’extérieur avant de prendre la pose avec sa bande.

Allysin Kay vs. Cherry Bomb (c) – ***

Les commentateurs mentionnent bel et bien que Kay a fait équipe avec Pepper Parks lors de Cherry-T pour affronter Havok et Tremont, ce qui aurait été une occasion en or pour expliquer que Cherry lui donne cette opportunité ce soir en compensation, mais c’était trop évident apparemment. Grrr, et voilà un ref bump maintenant… Bien sûr, Cherry « abandonne » sur un Boston Crab que l’arbitre n’a pas vu, puis Kay essaie de le réveiller, ce qui permet à Cherry de faire le BSE pour la victoire. Bon match dans l’ensemble, mais de nouveau un bon gros finish de merde POUR AUCUNE RAISON VALABLE.

Conclusions

Après 2-3 shows encourageants, WSU retombe dans ses travers habituels avec du booking débile dans tous les coins.

On démarre le show avec TROIS TURNS qui sortent de nulle part. Heights rejoint le groupe de Rivera sans aucune explication, Scott tourne babyface de la même manière, puis Blake se montre heelish à mort avant de confirmer son turn lors de l’après-match.

Je n’accroche pas du tout à « Undead Bride » Su Yung et le groupe est déjà en train de devenir le nouveau Office avec l’overbooking ridicule lors des matchs. J’ai l’impression d’être dans la minorité cependant vu que Yung collecte les ceintures de championne un peu partout depuis fin 2016.

Enfin, pourquoi protéger Allysin Kay encore et encore alors qu’elle ne vient qu’une fois toutes les lunes et n’a plus été régulière depuis 2012 ? À un moment, il va falloir mettre un terme définitif à la Midwest Militia et juste passer à autre chose. Sassy Stephie a pourri toute l’année 2015 (et une bonne partie de 2014) avec son Office de merde, Havok vient enfin de perdre le match de « réunification » contre Cherry Bomb… dans l’undercard d’un show de CZW lors du week-end de Wrestlemania (ça et battre LuFisto sans raison alors qu’elle est la dernière babyface crédible à l’heure actuelle), et enfin Kay continue à être bookée alors qu’elle n’en a clairement plus rien à foutre de la promotion depuis bien longtemps.

Heureusement, c’est le dernier show en date pour elle (une phrase que j’ai dû écrire vingt fois déjà), mais c’est également le cas pour Jenny Rose (repartie au Japon), Veda Scott, Solo Darling, Marti Belle et Tessa Blanchard. Difficile de dire si ce sont des départs réels ou juste des absences prolongées, mais ça fait beaucoup d’un seul coup et il est d’ailleurs assez affolant de voir à quel point l’effectif a changé en l’espace de 6-9 mois à peine.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *