Sumo – Natsu Basho 2019 – Prélude

Moins d’une semaine avant le début du tournoi de mai, c’est le moment de faire le point.

Tout d’abord, voici le banzuke officiel en makuuchi :

Aucune grosse surprise, même si le fond de grille a de nouveau son lot de chançards (je ne vise totalement pas Henka-Man Chiyoshoma).

Bref, je ne sais pas si Hakuho participera à ce basho suite à sa blessure lors du dernier jour de Haru. Il n’est pas impossible qu’il se teste les quelques premiers jours avant de poursuivre ou non en fonction de ses résultats, mais je peux tout aussi bien le voir kyujo pour un retour lors de Nagoya en juillet au plus tôt. Dans tous les cas, ce tournoi devrait être plus ouvert au moins.

Takakeisho est enfin un ozeki et ce sera donc son baptême du feu à ce niveau. En général, un premier tournoi n’est jamais simple même si l’opposition est la même qu’en sekiwake, mais ne pas commencer avec un MK serait déjà un bon début.

Un cran en dessous, Ichinojo a fait un bond de géant. Le connaissant, un KK serait déjà un bon résultat pour lui et un 9-6 ou 10-5 lui ouvrirait les portes d’un ozeki run pour Nagoya. À ses côtés se trouve Tochinoshin qui rétrograde après cinq tournois en tant qu’ozeki. Un 10-5 le ferait remonter en ozeki automatiquement, mais il n’a plus atteint un tel résultat depuis un an (son dernier tournoi avant sa promotion) et ça va être une mission compliquée pour lui.

En komusubi, Aoiyama retrouve le sanyaku pour la première fois depuis Hatsu 2015 pendant que Mitakeumi sauve encore une fois sa peau en étant simplement déplacé du côté Ouest pour ce tournoi.

Rien de particulier à dire pour le joi-jin avec des sekitori plus ou moins réguliers à ce niveau.

Plus bas, on a quatre rikishi qui sont à leur meilleur niveau (rectangles rouges dans le banzuke ci-dessus). Meisei continue sa lente ascension et est sur une série de quatre KK d’affilée, Tomokaze n’a toujours pas eu de MK dans sa courte carrière et va devoir batailler pour obtenir son douzième, Shimanoumi effectue ses débuts en makuuchi après deux titres d’affilée en juryo, et Enho est un nouveau petit format (Ishiura et Ura par exemple) qui a une trajectoire assez similaire à Tomokaze (il a eu son seul MK lors de son premier tournoi en juryo).

Voilà pour cette introduction. Le tournoi commence ce dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.