MLW Fusion Episode 64 – 01/07/2019

J’ai besoin de quelque chose pour rincer mon palais après Fyter Fest, donc ce nouvel épisode ne pouvait pas mieux arriver.

On commence directement avec Contra et Samael en particulier qui dit qu’il affronte Lawlor avant son match contre Fatu à Kings of Colosseum et menace en gros de détruire Lawlor et que son heure est venue. Vous vous souvenez de cette petite séquence anodine lors du show précédent avec Samael qui part avec Lawlor vers les coulisses pour que rien n’en sorte finalement? Ça aurait été une occasion parfaite pour expliquer ce match.

On retrouve Bocchini et Cornette pour une interview avec les Von Erich. Ils disent juste qu’ils étaient contents d’aider Lawlor contre Contra (et poser pendant deux heures aussi) et qu’ils garderont ses arrières.

Adam Brooks vs. Austin Aries – ***

Brooks est un australien qui a beaucoup catché au Royaume-Uni l’an dernier et se concentre maintenant sur la scène US. Aries semble avoir pris dix ans depuis la dernière fois que je l’ai vu à NXT. Depuis son run sans grand intérêt là-bas, il est repassé par Impact en plus d’une petite pige à ROH en 2018. Accessoirement, il était dans le tout premier match de MLW Fusion où il avait remporté la victoire contre ACH (MLW repasse d’ailleurs quelques temps forts de ce match). Ça n’a rien à voir avec ce match, mais je mélange Colosseum (qui est juste) et Colisseum depuis le début. J’ai fait latin en secondaires et n’ai aucune excuse donc.

Il n’y a pas vraiment d’histoire ici malgré le fait que Aries ait vaguement attaqué le cou/dos de Brooks, supposément pour en finir avec le Last Chancery. Au final, il fait le brainbuster sur Brooks pour la victoire.

Une intervieweuse qui s’appelle Kacy Lennox monte sur le ring et laisse la foule scander le nom d’Aries, puis elle essaie de commencer et Aries lui prend le micro tout de suite en disant que le public n’en a pas fini, EXCELLENT. Il la fait partir, puis prend son temps avant de faire sa promo. Il dit que vu qu’il ne raconte pas sa vie sur les réseaux sociaux, tout le monde pense qu’il a juste disparu de la circulation. Il est toujours bien là et il y a une guerre à l’heure actuelle dans le catch professionel, puis il lance un pique sur le sport-spectacle (WWE et je suppose Impact) et le « catch-cosplay » (AEW, ROH et les indies). Il dit que même s’il a été champion des poids-lourds un peu partout, il n’en est pas vraiment un et plutôt un middleweight, puis il challenge Teddy Hart et finit en disant que si Hart pense être un enfoiré, il n’a encore rien vu. EXCELLENTE PROMO!!!

On revoit l’attaque de Dynasty sur Hart de la semaine dernière. On les retrouve « plus tôt cette semaine » sur une terasse en train de prendre un bain de soleil. Ils font quelques feintes et disent que vu qu’ils ont une ceinture en leur possession, ils sont techniquement les champions par équipe. Une nouvelle vidéo avec Samael qui s’excite sur Lawlor, puis de nouveau cette vignette pour Savio Vega. On revoit enfin des images du match entre Contra et Lawlor/Von Erich.

Jacob Fatu vs. Ariel Dominguez et Sam Black – Squash

Après le match, Samael et Gotch arrivent pour détruire les jobbers un peu plus.

Lennox est avec de la Renta qui lui demande si elle n’a pas été trop loin avec ce match entre Callihan et Warner, mais ça amuse cette dernière et se demande même pourquoi on parle de cet « enculeur de mouton ». Elle répète qui elle est et que ça doit faire mal de voir une femme de 22 ans avec autant de pouvoir.

On a un rundown un peu plus complet de Kings of Colosseum avec un open challenge de Hammerstone pour son titre national, un épisode live du podcast de Cornette avec de la Renta comme invitée (j’imagine pas pour le show en lui-même), Rey Horus contre Myron Reed, et toujours Lawlor contre Fatu pour le titre des poids-lourds.

On retrouve Warner dehors qui s’excite sur Promociones Dorado en disant qu’elle se paie tous les badasses du monde avec Havoc, Los Angeles Park (cette feinte m’amuse toujours autant que la première fois), son fils et Ricky Martinez, puis il continue encore et encore et ce qu’il faut retenir est qu’il compte bien les démolir au bout du compte.

Josef Samael vs. Tom Lawlor – **1/2

Le titre n’est pas en jeu ici et c’est surtout une occasion pour Samael d’affaiblir Lawlor avant le match contre Fatu la semaine prochaine.

Ce match n’est pas super intéressant pour être honnête avec Samael qui use lentement mais sûrement Lawlor pendant qu’on voit de temps en temps SDR et Martinez dans les coulisses parce que LA Park a remporté lors de Battle Riot une chance d’affronter le champion quand bon lui semble (c’est Money in the Bank en gros). À un moment, on part dans les coulisses parce que Contra attaque les Von Erich. On retourne sur le ring où Samael loupe Lawlor avec sa pointe qui rentre dans un coin du ring. Lawlor va la prendre, l’arbitre l’empêche d’aller plus loin mais ce dernier le repousse, ce qui nous amène au DQ.

Les deux continuent à se battre pendant que les arbitres tentent tant bien que mal de les séparer, et les Von Erich et le reste de Contra sont toujours à se bastonner dans les vestiaires.

Conclusions

Pas spécialement la semaine la plus intéressante vu que le focus était surtout sur Lawlor vs. Fatu pour Kings of Colosseum, mais ça a fait son boulot et je me réjouis de voir ce show.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.