AEW Fight for the Fallen – 13/07/2019

Troisième show pour AEW et… le programme ne semble pas trop mauvais sur papier ce coup-ci. La plupart des matchs m’ont l’air un peu trop prévisibles, mais ce n’est pas très grave.

Bien sûr, il y a un pré-show de nouveau et même si je meurs d’envie de le passer purement et simplement, j’ai aussi envie de voir s’ils vont enfin en avoir un qui fait son boulot.

Comme lors de Fyter Fest, on commence avec un énorme vide de vingt-cinq minutes, puis on a un package vidéo pour All Out. Oh non, Marvez est de retour, mais il semble vaguement plus à l’aise au moins. On a un rundown des gros matchs du show, dont… Brandi contre Allie. J’aime beaucoup Allie, mais ce n’est pas un gros match du tout et c’est considéré comme tel parce que Stephanie Rhodes est son adversaire.

Peter Avalon (avec Leva Bates) vs. Sonny Kiss – *1/2

Ça commence directement mal avec les bibliothécaires et du très peu que j’aie vu de Kiss (ce foutu battle royale), un catcheur comique (?). Au moins, Avalon et Bates se font copieusement huer ici au lieu de faire leur truc dans un silence de mort. Kiss arrive avec des cheerleaders (qu’il a été par le passé) et danse beaucoup.

À un moment, Avalon balance Kiss à l’extérieur et Bates… le ramasse et le renvoie sur le ring directement sans rien lui faire. Sérieusement, je ne comprends rien à ce gimmick et non, je n’ai aucune intention de regarder Being the Elite pour essayer de trouver un sens à ces deux idiots. Au-delà du côté flamboyant, Kiss n’est juste qu’un énième flippy guy qui ne sort pas du lot. Il fait un… grand écart de la deuxième corde sur Avalon pour la victoire. Un match à peine potable entre deux catcheurs sans intérêt, BUY FIGHT FOR THE FALLEN NOW!!!

On retrouve une certaine Jen Decker dans les coulisses pour une interview avec les Rhodes. Cody parle du pourquoi de ce show (c’est pour les victimes de fusillades en gros), puis parle des Young Bucks et font bien comprendre que ceux-ci sont « new school » alors qu’eux sont « old school ». Cette interview est un peu longue pour ne pas dire grand chose. Accessoirement, pour quelqu’un qui chie sur la WWE, Cody fait son interview comme eux en regardant au loin au lieu de la caméra, au contraire de son frère qui « nous » regarde quand il parle et est un million de fois plus convaincant.

Britt Baker vs. Riho – NOPE

Oui, je mets ça parce que le match n’est pas expliqué DU TOUT et suis un peu surpris lorsque Riho part rejoindre Baker dans le coin parce que c’est vraiment…

Britt Baker et Riho vs. Shoko Nakajima et Bea Priestley – *

Je sais que je me répète, mais on a aucune présentation de Priestley à part qu’elle est championne à Stardom apparemment. « This women’s division is ridiculously stacked », le problème de la division n’est pas le niveau des catcheuses, mais la présentation et le booking jusqu’ici. Est-ce trop en demander d’avoir un petit package vidéo sur Priestley pour savoir qui elle est au lieu de… rien vraiment?

Baker est vaguement heel avec Nakajima, ce qui lui colle mieux je trouve. À un moment, elle fait un changement… dans le mauvais coin et c’est le moment d’avoir le heat sur Riho. C’est la première fois que je vois Priestley et elle est très bonne. Ses attaques ont de l’impact et elle donne l’impression d’avoir envie de détruire son adversaire. On a un cold tag pour Baker, puis le match devient un peu trop décousu à mon goût. Il y avait quelque chose avec le duo Priestley/Nakajima qui attaquait le bras de Riho pour avoir un hot tag de Baker plus tard, mais pourquoi essayer d’avoir un match construit lorsqu’on peut juste avoir les quatre qui s’échangent les coups? On a un échange d’avant-bras embarrassant entre les deux japonaises parce que c’est mou de chez mou, mais c’est heureusement stoppé par les deux autres qui donnent l’impression de les TUER avec un seul coup en comparaison. Le public se réveille enfin pour le staredown entre Baker et Priestley. On a tout à coup des sous-titres qui prennent le tiers de l’écran parce que même si c’est une grosse production, il faut avoir des erreurs comme si c’était TNA ou ROH. Honnêtement, je suis comme Cornette et ai perdu le fil dès qu’elles ont arrêté d’attaquer le bras de Riho pour avoir un match qui va dans tous les sens à la place. Marvez continue à se masturber sur cette incroyable division féminine pendant que ce match sans queue ni tête se traine encore et encore. Ouf, c’est enfin fini avec Nakajima qui fait un roll sur Riho pour la victoire.

Ce match aurait été bien meilleur avec un schéma classique plutôt que de partir sur n’importe quoi. Bref, Priestley est une star et la top heel à mes yeux, Baker a désespérément besoin d’un vrai gimmick parce que le reste est là, et je peux me passer des deux japonaises. Sakazaki est déjà là comme brave petite babyface et ce n’est pas nécessaire d’en avoir dix.

Après le match, Priestley et Baker se tabassent toujours et doivent être séparées par les deux japonaises. OK, voilà un match que j’ai envie de voir dans cette division.

Addendum

Apparemment, Priestley a assommé Baker un bon coup lors de ce match et après avoir lu quelques commentaires ici et là sur elle, ce n’est pas la première fois que ça arrive. Ça pourrait expliquer pourquoi ce match est tombé dans un ravin aussi rapidement, mais le truc est que ce coup de pied tombe AVANT que le heat sur Riho ne commence, donc j’ai l’impression que celui-ci a dû être improvisé en catastrophe le temps que Baker retrouve ses esprits sur le bord du ring. En gros, cela signifierait que la seule partie du match correcte… n’était pas prévue au départ. Maintenant, on ne saura jamais ce qui était prévu au départ et le reste du match en a probablement souffert, mais c’est étrange (et un peu inquiétant pour être honnête) que ce match se soit écroulé d’une telle manière par après.

On retrouve Decker qui est avec Kip Sabian. Il semble outré qu’on le prenne pour l’underdog dans son match à venir contre Adam Page, s’excite comme quoi ce dernier ne le prend pas au sérieux et semble bien plus concentré sur son match à venir contre Jericho pour le titre, qu’il est à AEW non pas « parce qu’il est content d’être là et toucher son chèque à la fin du mois » mais pour prouver qu’il est l’un des meilleurs du monde et qu’il espère bien que Page gagnera son match contre Jericho parce qu’il sera son premier adversaire après l’avoir battu ce soir. EXCELLENTE PROMO!!!

Jim Ross arrive pour rejoindre les deux autres.

Ce n’est toujours pas ça si la logique est de pousser les gens à acheter/voir le PPV, mais il n’y avait rien d’offensant pour une fois (match horrible ou « humour » à chier en dehors des bibliothécaires) et une bonne promo d’un gars dont on ne savait rien ou presque.

And now… the cheetahmen…

On a un package vidéo qui explique ce qu’il y a au programme et ce qu’il s’est passé lors des deux premiers shows.

MJF, Sammy Guevara et Shawn Spears vs. Darby Allin, Jimmy Havoc et Joey Janela – **

Apparemment, MJF n’aime pas du tout l’idée de faire équipe avec Spears parce qu’il est bon pote avec Cody, d’où son étrange présence pour l’aider après l’attaque de Spears à Fyter Fest. « Je suis super sérieux » Spears a toujours « (Perfect) 10 » sur son hoodie-écharpe et son t-shirt, parce que rien n’est plus sérieux qu’un gimmick idiot de la WWE. Janela a fait parler de lui cette semaine après une altercation ridicule avec Enzo Amore lors d’un concert.

Il y a donc cette histoire avec MJF et Spears, mais aussi entre lui et Allin parce que ce dernier n’est pas très heureux qu’il ait été directement oublié à cause de l’attaque de Spears sur Cody. Janela fait un Death Valley Driver sur le bord du ring sur Guevara et dit « Fuck you Cornette » à la caméra en faisant un doigt d’honneur. Oh, il a froissé ton pauvre petit égo, espèce de clown? C’est juste un spotfest vraiment et… Spears fait le tombé sur Allin pour la victoire. La dynamique entre certains catcheurs était intéressante, mais il faut absolument pousser SHAWN SPEARS à la place d’un Allin ou d’un MJF je suppose.

On voit quelques célébrités aux premiers rangs, mais aussi Private Party et… Jebailey. Il se fait expulser par la sécurité parce que Private Party. Eh, whatever. Les commentateurs causent, puis on a un package vidéo avec Brandi et Allie. Brandi est ridiculement dramatique ici et passe pour la plus grande babyface de l’univers. Elle dit cette phrase qui résume bien l’un des nombreux problèmes de cette division : « It’s not about Allie, it’s not about my husband, it’s not about AEW, it’s about me« .

Allie vs. Brandi Rhodes (avec Awesome Kong) – NUL

Les deux se serrent la pince avant le match, puis une musique démarre et voici Awesome Kong parce que pourquoi pas. Cette division est un foutoir sans nom et je perds vraiment patience ici. Brandi est clairement une babyface dans cette vidéo, puis catche en tant que heel dans ce match. C’EST STUPIDE!!! Oh good, Allie tient Brandi dans un dragon sleeper et Rhodes « abandonne », mais Kong occupe l’arbitre qui ne voit rien. Brandi met les doigts dans les yeux, puis on a un horrible finish avec Brandi qui doit s’arrêter au milieu de son élan parce qu’Allie n’est pas en position ET LUI DIRE CLAIREMENT DE L’ÊTRE pour faire son spear pour la victoire. FUCK THIS MATCH!!!

Après le match, Rhodes continue à frapper Allie et Kong s’apprête à lui faire un powerbomb, mais une autre musique démarre et voici Aja Kong. On a staredown entre les deux avant que les arbitres ne les séparent. Aja aide Allie à se relever et elles repartent ensemble.

Les trois commentateurs parlent longuement et sans passion de ce match entre les Rhodes et les Young Bucks.

The Dark Order (Stu Grayson et Evil Uno) vs. Angelico et Jack Evans vs. Jungle Boy et Luchasaurus (avec Marko Stunt) – *

Même stipulation que le 3-way tag lors de Fyter Fest. Je me demande vraiment qui va rejoindre Best Friends à All Out, totalement pas le duo qui les a menacé lors de Fyter Fest

Aucune réaction pour les potes de Steen, je suis CHOQUÉ. Pourquoi est-ce que Stunt est là au juste? Le match n’est pas très intéressant, sauf lorsque JB et/ou Luchasaurus sont sur le ring. Oui, le public poppe pour les gros spots, mais ils se foutent pas mal des deux autres équipes à part ça. Stunt s’en mêle de nulle part (il est sensé être babyface, non?) et fait son spot avant d’être éjecté. Mon dieu que c’était débile… JB/Lucha font leur finisher sur Evans, mais Uno intervient. À la surprise de personne, les potes de Steen remportent le match et rejoignent les Best Friends lors de All Out. Oh, et le public ne réagit pas à cette victoire.

Une vidéo avec Adam Page.

Kip Sabian vs. Adam Page – *

De nouveau aucune réaction pour Sabian et… ce n’est pas exactement très impressionnant pour Page, surtout vu sa position dans la hiérarchie. Je ne suis pas très surpris pour être honnête parce que Page n’a jamais semblé passer au niveau suivant à ROH et n’a pas vraiment changé sur ce que j’ai vu de lui jusqu’ici à AEW.

Le genou de Page n’est toujours pas remis et Sabian en profite. Il y a un drôle de moment avec un fan (une plante peut-être?) qui s’excite sur Sabian et ce dernier l’embrasse presque sur la bouche. Ce match est lent et rien ne se passe ou presque. Ils ne vont pas faire une autre égalité quand même? Page parvient enfin à battre ce jobber après DIX-NEUF MINUTES.

Je ne sais pas si AEW se rend bien compte que ces longs matchs entre une supposée star (Moxley et Page) et un nobody (Janela et Sabian) n’améliorent pas la réputation du nobody, mais dégradent celle de leurs stars. Page a un match contre Chris Jericho pour devenir le premier champion de AEW à All Out, il aurait dû battre Sabian (qui n’est qu’un midcarder au mieux) en 8-10 minutes à tout casser et pas ramer comme un idiot pour en finir avec lui.

Après le match, un type masqué qui n’est totalement pas Jericho arrive de nulle part et attaque Page par derrière. Je n’aime pas vraiment critiquer quelqu’un sur son apparence physique, mais le t-shirt moulant n’est pas super flatteur. Il enlève son masque pour la révélation dramatique, puis il fait son biesse coup de coude sur Page. La réaction du public pour cette attaque sauvage du heel sur son adversaire est… de l’applaudir. Je crois que ce push de Page va partir au frigo après All Out parce que c’est en train de se planter un bon coup.

Il est temps que ce show se reprenne parce que c’est une catastrophe pour le moment. Ce qui m’inquiète beaucoup est qu’il reste trois matchs et presque DEUX HEURES. J’ai bien peur que Page vs. Sabian ne soit pas le seul avec une énorme durée sans raison.

SoCal Uncensored (Frankie Kazarian et Scorpio Sky) (avec Christopher Daniels) vs. The Lucha Brothers (Rey Fenix et Pentagon Jr) – ***

Eeeet ça commence super lentement avec tout le monde qui pose pendant des plombes. Les Brothers attaquent Daniels à l’extérieur. Daniels parvient à prendre l’avantage sur eux et fait comme s’il était bêtement dans le match, mais l’arbitre applique les règles et l’expulse. Ce match, à la surprise de personne, est le même « tous le monde fait un million de prises sans aucune logique jusqu’au finish qui tombe de nulle part ». Les Brothers font leur finisher sur Sky pour la victoire. Pas un mauvais match et je suis sans doute un peu généreux dans ma note après l’avalanche de merde qu’on a eu jusqu’ici.

Après le match, Daniels revient pour prendre des nouvelles de ses partenaires, mais les Brothers l’attaquent avec une échelle. Pentagon prend un micro et dit un tas de trucs en espagnol, puis lance un challenge aux Bucks pour un match de l’échelle pour All Out. Youpie, j’ai vraiment besoin de voir un troisième match entre ces deux équipes…

CIMA vs. Kenny Omega – ***1/2

Les commentateurs balancent des superlatifs tous plus ridicules les uns des autres sur ce match et les deux catcheurs. À les entendre, c’est limite si ce match n’est pas pour la survie de la race humaine ou quelque chose de complètement absurde ainsi. Marvez est particulièrement fatigant je dois dire depuis le début du show de ce côté-là. Après une énième ineptie de sa part comme quoi CIMA va foutre la honte à toute la nation chinoise s’il ne gagne pas ce bête match de catch sans intérêt, même Excalibur essaie de remettre un minimum le match dans son contexte et de dire qu’Omega est l’un des meilleurs du monde (… OK, whatever) et que perdre contre lui ne serait pas la fin du monde non plus

Hey, enfin une histoire avec CIMA qui loupe un meteora de la troisième corde et Omega d’en profiter en attaquant les genoux de CIMA par la suite. Au milieu de nulle part, le public s’excite à mort pour… quelque chose qui apparait sur le tron ou quoi. Oh, c’est apparemment parce que celui-ci s’est arrêté un instant alors que les deux sont à l’extérieur et que la majorité du public ne voyait rien sans ça. Ce match est bon, mais la fin devient vraiment un finisher spam avec bien cinq ou six meteoras de la part de CIMA et je ne sais combien de V-Triggers pour Omega (bon, il fait ce coup de genou cinquante fois dans n’importe quel match, mais même). Le public commence d’ailleurs à perdre patience j’ai l’impression après vingt minutes. Omega en finit enfin avec le One Winged Angel. Vous enlevez cinq minutes de ce match et c’est ****, parce que ça se trainait vraiment pour rien sur la fin.

Marvez, ferme un peu ta gueule par pitié…

On a maintenant un « open mic » de Jericho, ce qui n’est qu’une excuse pour qu’il fasse une promo vraiment. Il dit qu’il a le sang de Page sur ses mains (ou du marqueur plutôt) et le public applaudit de nouveau. Il veut toujours un merci de la part de ce dernier, mais se rend compte que ça n’a aucune valeur venant des habitants de Jerksonville ou Jackoffville. Le public ne veut vraiment pas le huer et j’ai vaguement l’impression que ce segment est en train de se planter. Jericho dit qu’il a observé ce fichu battle royale en espérant devoir affronter le mec sans jambes ou Janela et sa cigarette ou Brandon Cutler qui est le « cabana boy » des Bucks (je suis CHOQUÉ que ce type fade au possible soit un millionième pote d’un des piliers de la promotion), mais c’est finalement Page qui est sorti vainqueur. On a ENFIN un maigre « Hangman » de la part du public en passant. Bref, il dit que battre Page pour le titre sera juste une énième accolade dans sa longue et fructueuse carrière, mais que ce sera le début de la fin pour AEW et lui s’il perd contre Page. Il répète plein de fois qu’il doit le battre, et dit que c’est pour ça qu’il l’a attaqué plutôt. Jericho s’excite encore un peu, mais voici Page qui l’attaque à son tour. Des arbitres et deux agents (dont Jerry Lynn il me semble) arrivent pour tenter de les arrêter, puis c’est quelques catcheurs qui viennent leur prêter main forte. OK, le gars qui a failli embrasser Sabian plus tôt est clairement une plante vu qu’il s’excite sur Jericho maintenant et que ce dernier réagit comme un malade. On parvient finalement à les séparer et euh, voilà oui.

Je suppose que Jericho est sensé être le vieux débris qui croit toujours être le maître de l’univers ou quoi, mais il passe limite pour un tweener qui se fiche pas mal de ce qu’on pense de lui et fera tout pour rester au sommet parce qu’il sait que ses jours sont comptés maintenant. Un adversaire plus crédible que Page serait sans doute une bonne chose aussi, mais il faudra bien faire ainsi jusque All Out.

Ross n’est pas vraiment mieux et le voir lire ses notes parce qu’il n’est pas sûr de ce qui va suivre alors qu’il reste UN MATCH est un peu pathétique et triste pour être honnête.

On a une vidéo sur ce match entre les Bucks et les Rhodes. Jake Roberts et Tony Schiavone sont dans cette vidéo parce que pourquoi pas, et on a apparemment des MINDGAMES de la part des Bucks qui se sont foutus de cette séquence entre Cody et Dustin à DON.

The Young Bucks (Matt et Nick Jackson) vs. The Brotherhood (Dustin Rhodes et Cody) – ***1/2

Il reste presque 45 MINUTES à la vidéo au début du match et je crains le pire. Yep, ça semble bien parti pour un nouveau « Triple H Epic » de la part de Cody avec un début de match assez tranquille. Les Rhodes attaquent l’un des bras d’un des Bucks. Déjà vingt minutes? C’est passé assez vite pour être honnête. On a un ref-bump (le premier il me semble), juste pour que Cody et Dustin puissent mettre un coup de pied dans les couilles des Bucks. Voilà, on arrive au moment où ce match commence à se trainer, mais le finish arrive assez vite avec un Meltzer Driver sur Cody pour la victoire. Pas mal, mais sans doute pas le duel épique qu’ils essayaient d’avoir.

Après le match, les Bucks prennent le micro pour faire une promo étrange comme quoi ils se sont foutus de leurs gueules dans un but de compétition. Il fait une feinte comme quoi il ne regarde pas « l’autre programme » et qu’il ne savait pas grand chose des Rhodes Brothers avant ce match, mais qu’ils sont la meilleure équipe qu’ils aient affronté. Une musique démarre de nulle part et tout le monde tombe des nues avec Dustin qui fait signe de couper la musique, mais ils arrivent à court de temps apparemment et voici toute la clique avec Shad Khan pour dévoiler le chèque qui sera remis pour les victimes des fusillades qui est de 150.000$. Cody balance qui a donné quoi pour dieu sait quelle raison, puis il s’excite un peu. Cody se demande s’ils sont toujours à l’antenne (la réponse est oui donc), et dit qu’on ne peut pas contrer ce que fait AEW (parce que la WWE a mis le show d’anniversaire d’EVOLVE en direct sur le Network en même temps que FftF). Il passe la main à Omega enfin pour en finir. Il blablate un peu, croit toujours qu’ils ne sont plus à l’antenne, puis tire sa révérence en faisant « boing » à la place de « bang ». OK, c’était un peu étrange je dois dire, mais je m’attendais à un truc bien pire après avoir lu diverses reviews qui parlaient de cette énorme erreur.

Conclusions

Malheureusement, les stupidités continuent et je ne vois aucune amélioration. Je ne sais pas si je ferais une review de All Out, mais c’est heureusement dans six semaines, donc c’est possible que je sois vaguement motivé pour le faire à ce moment-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.