MLW Fusion Episode 70 – 12/08/2019

Après le meilleur show depuis Kings of Colosseum la semaine dernière, voyons ce que MLW nous propose cette semaine.

On a un court rundown du show puis…

Bestia 666 (avec Salina de la Renta) vs. Rey Horus – ***

Après un coup de boule de Horus sur Bestia, Schiavone nous sort cette perle : « I didn’t know he had that in his repertoire ». C’EST UN COUP DE BOULE!!! Ce n’est pas exactement un coup qui demande beaucoup de maitrise ou quoi. Bref, l’idée du match est que Bestia essaie de garder Horus au sol pour qu’il évite de faire sa haute-voltige habituelle et ça s’avère payant au final avec Bestia qui fait sa prise de finition (un espèce de Muscle Buster avec un neckbreaker) pour la victoire.

Après le match, SDR monte sur le ring et dit que ce match prouve qu’elle est la meilleure promotrice de l’histoire du catch. Elle s’excite sur Konnan et lui ordonne de rendre son téléphone, et le voici. Konnan la traite de nouveau de pute (on peut lire sur ses lèvres « that’s so low »), fait comme s’il allait lui rendre son téléphone et dit qu’elle doit être contente d’avoir signé Savio Vega dans son groupe. Il explique ensuite qu’en fouinant sur le téléphone, il a trouvé des messages comme quoi elle allait recevoir un gros bonus pour le main event de ce show et qu’elle n’a pas averti Vega, mais maintenant il le sait et le voici avec un contrat en main qu’il déchire au grand plaisir de Konnan pendant que SDR pique une petite crise.

On retrouve Dynasty dans un penthouse. MJF offre une montre en or à Hammerstone et Holliday parce qu’ils le valent bien, puis s’excitent sur Hart parce que c’est un drogué et Hammerstone de ne pas être à l’aise de nouveau, au point d’enlacer les deux autres et d’avoir les larmes aux yeux avant de partir. J’avais une petite idée sur ce qu’ils voulaient faire la semaine dernière, mais je suis un peu moins sûr maintenant.

On est avec la Hart Foundation ensuite avec Pillman qui s’excite sur MJF et le traite de lèche-cul, moment choisi par un des chats de Hart pour lécher le cul d’un autre, EXCELLENT. On le voit ensuite s’entrainer à faire un moonsault sur un lit avec l’aide de Hart et DBS Jr.

Il y aura un tournoi appelé l’Opera Cup au mois de décembre, qui est une coupe que Stu Hart a remporté en 1948 et que Teddy a donné à MLW.

On retrouve Contra qui introduit le mec de la semaine dernière et s’appelle Ikuro Kwon (inconnu au bataillon après quelques infructueuses recherches). On a ensuite un autre control center pour War Chamber, puis on revoit Marshall Von Erich qui se fait mister par Kwon la semaine dernière.

Lennox est avec Lawlor et Ross. Ce dernier dit que Marshall est reparti à Hawaii pour consulter un spécialiste et qu’il ne verra pas la naissance de son enfant à ce rythme, puis Lawlor de s’exciter de plus belle en regardant… quelque chose au sol.

MLW a maintenant The Crash au Mexique comme partenaire.

On retrouve Warner avec Lennox. Mancer s’excite comme d’habitude sur Promociones Dorado et fait mumuse avec une TRONÇONNEUSE.

… OK, je comprends l’idée de laisser un peu d’air entre chaque match, mais ça fait DIX SEGMENTS D’AFFILÉE de vignettes/promos/interviews.

Ariel Dominguez et Jay Sky vs. Contra Unit (Josef Samael et Simon Gotch) – Squash

Good… *hausse les épaules*

On revoit des trucs qu’on a déjà vu, puis un long récapitulatif de la storyline entre SDR/Konnan/Warner. LA Park contre Havoc aura lieu la semaine prochaine (aucune mention d’un loser leaves town), tout comme Warner contre Martinez.

Alexander Hammerstone (c) (avec Dynasty) vs. Savio Vega – *1/2

Mouais, c’était très basique et quelque peu ennuyeux pour être honnête. Hammerstone semble avoir foiré son finisher sur Vega et même les commentateurs mentionnent que ce dernier vient probablement de se casser les deux jambes sur cette prise (sans doute pas, mais la réception était vraiment horrible).

Après le match, voici Pillman qui attaque Holliday à l’extérieur et pique la veste rouge d’Hammerstone avant de s’enfuir avec ce dernier à ses trousses.

Conclusions

Mouais, une semaine qui ne restera pas dans les annales malheureusement. Quelques petites avancées ici et là, mais rien de notoire à part l’identité de Kwon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.