AEW All Out – 31/08/2019

Bon, ben nous y voici, le dernier show avant le début télé en octobre.

Bien sûr, il y a de nouveau un pré-show avec un match important, donc on va devoir se le coltiner.

Euh, aucune intro et on est directement à…

Casino Battle Royale – **

Parce que ça a tellement bien marché la première fois… Bref, c’est un battle royale féminin ce coup-ci et la gagnante affrontera celle du match qui aura lieu dans le show principal pour devenir la première championne de AEW. Comme je l’ai dit, ça a été un tel succès le premier coup, mais voyons s’ils ont appris de ce fiasco.

Directement, le match a oublié ses propres règles avec Rose qui est déjà sur le ring et le premier groupe arrive avec Penelope Ford, Big Swole (ce nom…), Britt Baker, Shazza McKenzie (qui a très mal vieilli ou s’est faite refaire le visage cinquante fois) et Sadie Gibbs. McKenzie est dehors après une minute à tout casser, puis c’est Swole qui suit quelques instants plus tard et enfin Ford. Voici le deuxième groupe avec Tenille Dashwood (l’ex-Emma), Ivelisse, Brandi Rhodes (ugh…), Awesome Kong et Bea Priestley qui se fait directement attaquer par Baker, EXCELLENT. Bien sûr, Brandi parvient à mettre Rose au tapis par elle-même pour un gros pop, puis Kong dégage Dashwood et Ivelisse.

Le troisième groupe fait son entrée avec Allie, Nicole Savoy (elle aussi méconnaissable), Teal Piper (qui est la fille de Roddy Piper), ODB et Jazz. Premier TOPE SUICIDA de la part d’Excalibur parce que oui, je vais compter ça dans cette review. Piper et Savoy sont dehors, puis on a le gros staredown entre Kong et Rose. Kong est éliminée par plusieurs catcheuses en même temps, puis voici… le joker? Euh…

*regarde Cagematch*

Je n’ai pas envie de me spoiler pour une fois, mais si je comprends bien, Rose était dans le premier groupe avec Fabi Apache, Leva Bates, Priscilla Kelly et une certaine Shalandra Royal, et elle les a éliminé toutes avant l’arrivée du deuxième groupe, ce qui nous ramène au début de la review. Ce n’est pas comme si je regardais une vidéo trouvée au hasard sur le web, C’EST LA VIDÉO DE LA PAGE OFFICIELLE DE AEW. Bref, Mercedes Martinez est le joker. Brandi est éliminée à mon grand soulagement. Allie et Gibbs sortent également.

Le final four se compose de Priestley, Baker, Rose et Martinez. Cette dernière est la première dehors, puis c’est Priestley qui la suit quelques minutes après, mais cette dernière retient Baker par le bras et Rose en profite pour la sortir et remporter le match.

C’était certainement meilleur que le battle royale de DON, et ça aide directement qu’il y ait plus qu’une personne crédible pour remporter le match. Ça n’en reste pas moins un battle royale avec une seule storyline en cours (Priestley vs. Baker), donc pas grand chose à se mettre sous la dent à part ça. Le choix de Rose est un peu étrange vu son horrible booking jusqu’ici, mais je suppose qu’une heel avait plus de sens vu que son adversaire sera une babyface.

On a une vidéo qui retrace le parcours de Page et Jericho jusqu’ici.

Private Party (Isiah Kassidy et Marq Quen) vs. Angelico et Jack Evans – **

À la surprise de personne, c’est surtout un MOVEZ match avec Angelico/Evans qui sont vaguement heels. C’est fou comme le public n’en a rien à foutre de ce duo lorsqu’ils ne sont pas en train de faire des flips. Le finish est un gros foutoir avec Party qui font leur finisher sur Angelico pour la victoire, sauf que son épaule droite n’était pas du tout au sol.

Après le match, les quatre se serrent la pince, mais Evans attaque Quen par derrière et les deux tabassent Party. Eh…

On a une vignette étrange pour « Wardlow » ensuite. Après quelques recherches, c’est bel et bien un catcheur et pas une pub pour un show de TNT ou quoi.

On retrouve MJF à l’interview qui oui, n’est pas dans un match, contrairement à certains boulets qu’on verra plus tard. Il explique justement qu’il a demandé à ne pas avoir un match parce qu’il veut aider son meilleur ami Cody. La fille lui demande ce qu’il va se passer si Cody ne l’a pas choisi pour être son second dans ce match, et MJF trouve ça amusant et s’en va.

Ross fait son entrée pour rejoindre les deux autres qui, parce que je n’ai pas eu le temps d’en parler jusqu’ici, sont Excalibur et le fameux Goldenboy (son vrai nom est Alex Mendez) de Fyter Fest qu’ils ont signé entretemps. C’est l’une des rares signatures positives ces derniers temps et il sera un fameux upgrade par rapport à Marvez qui est horrible. Bref, les trois parlent longuement jusque la fin de la vidéo/du pré-show.

Comme lors de Fight for the Fallen, il n’y avait rien d’offensivement mauvais dans ce pré-show, mais rien non plus qui me pousserait à acheter ce PPV si j’hésitais encore.

And now, the cheetahmen…

Oh mon dieu, ce show dure QUATRE HEURES?

On a l’hymne US chanté par une espèce de chorale, puis une vidéo sur les gros matchs. On retrouve les trois commentateurs qui font un rundown du show.

SoCal Uncensored (Christopher Daniels, Frankie Kazarian et Scorpio Sky) vs. Jurassic Express (Jungle Boy, Luchasaurus et… Marko Stunt) – **1/2

Une autre signature de AEW est Marko Stunt, le gars qui ressemble à un maigre ado et qui s’est déjà cassé la jambe une fois. Le pire est qu’il est donc avec Boy et Luchasaurus, ce qui élimine l’attrait de Jungle Boy parce que MÊME LUI passe pour une armoire à glace comparé à Stunt. Sérieux, Jungle Boy fait UNE TÊTE DE PLUS QUE LUI.

TOPE SUICIDA #2. Dès que Stunt est sur le ring, il m’est totalement impossible de prendre ce qu’il se passe au sérieux. Ross n’arrête pas d’appeler Jungle Boy « Jungle Jack Perry » depuis le début du match, sans doute parce que Jungle BOY ne l’est plus vraiment avec Stunt dans les parages. Ce même JR balance cette énormité quelques instants après : « Any of those six guys can have a successful singles career here in AEW ». Non, juste non. Stunt est une farce, ce mec ne fera jamais rien à part être un minuscule clown QUI EST LÀ POUR S’AMUSER MAGGLE!!! Daniels se fout de sa petite danse ridicule et ça en fait le plus grand babyface de l’univers à mes yeux. Comme lors du match précédent, le finish est tout le monde qui fait des prises sur tout le monde et SCU font leur finisher sur Jungle Boy et Stunt pour la victoire.

OK, Stunt doit dégager de ce duo, mais ça n’arrivera pas parce que ce minus sans intérêt DOIT être dans le show. Boy et Luchasaurus n’ont pas besoin de lui, Stunt est un boulet et rien d’autre pour eux.

Les six se serrent la pince après le match, puis Jurassic Express prennent la pose près de l’entrée. « Wins and losses will matter », mais ça n’a pas l’air de les ébranler plus que ça.

Kenny Omega vs. PAC – ***

C’était sensé être Omega contre Moxley au départ, mais Moxley a dû déclarer forfait à cause d’une infection à son coude et PAC (l’ancien Adrian Neville) est son remplaçant.

Mon dieu le selling d’Omega est horrible et goofy. TOPE SUICIDA #3. Choquant je sais, mais un match avec Omega se traîne de nouveau. Et… ce match ne veut pas se finir… Il y a un botch sur un poison rana et Ross d’expliquer que PAC s’est loupé parce qu’il a glissé à cause de la sueur, EXCELLENT. Omega tient PAC en position pour le One Winged Angel, mais PAC arrive à appliquer une soumission, Omega s’évanouit et l’arbitre sonne la cloche. Trop long comme d’habitude avec Omega (chaque match n’a pas besoin d’être ce duel épique delamorkitu avec cinquante finishers), mais bon point pour le finish et peut-être faire quelque chose avec PAC à l’avenir.

Darby Allin vs. Jimmy Havoc vs. Joey Janela – *

C’est un Cracker Barrel Clash apparemment. Vous vous souvenez du tonneau qui trainait là sans raison lors du main event de DON? C’était aussi un sponsoring de la même chaine de fast-food. Au moins ces trois sont dans un seul match.

Et directement, Havoc part chercher son agrafeuse… Ça va être un long match, n’est-ce pas? TOPE SUICIDA #4. Allin se reprend ses bumps débiles parce que pourquoi pas. Allin fait son stupide spot à travers un tonneau et sur les escaliers en fer. Au moins, il fait le mort ce coup-ci au lieu d’être debout vingt secondes après. Eh, Havoc fait son finisher sur Janela pour la victoire. Un match hardcore parmi tant d’autres.

Dark Order (Evil Uno et Stu Grayson) (avec leurs esclaves) vs. Best Friends (Chuck Taylor et Trent) – NUL

Pour rappel, les vainqueurs de ce match seront bye pour le premier tour du tournoi par équipe pour couronner les premiers champions. AUCUNE RÉACTION pour le Dark Order et ce n’est pas beaucoup mieux pour Best Friends.

Bien sûr, Best Friends DOIVENT faire leur spot débile où ils s’enlacent dans ce match sérieux. Ce sera aussi le seul moment où le public réagira dans ce match j’ai bien l’impression. Je n’ai pas fait plus attention que ça avant, mais Uno n’est vraiment juste qu’un gros lard. Mort de rire à Uno qui fait « chut » au public ALORS QU’IL NE FONT DÉJÀ PAS DE BRUIT. Ce match est en train de crever la gueule ouverte, comme le gimmick du Dark Order depuis leurs débuts. Un match de quatorze minutes qui semble avoir duré une éternité parce que PERSONNE N’EN AVAIT RIEN À FOUTRE, et le Dark Order gagne à la surprise de personne dans l’indifférence générale.

Après le match, les esclaves essaient de kidnapper Trent, puis les lumières s’éteignent (…) et… Orange Cassidy est sur le ring. Ah oui, ils ont aussi signé ce crétin. TOPE SUICIDA #5. Cassidy remonte sur le ring et se fait enlacer par les deux autres. Whatever, et pas parce que c’est le gimmick de Cassidy, mais parce que je n’ai rien à foutre de ces trois idiots.

Hikaru Shida vs. Riho – *1/2

Oh cool, c’est CE match. Je l’ai dit en passant au début, mais celle qui remportera ce duel rejoindra Rose pour le titre féminin lors du premier show télé. Pourquoi ces deux-là sont dans un match en simples me direz-vous? Si on reste dans le kayfabe, je n’en sais rien. Shida était dans le trios match des joshi lors de DON et rien d’autre, Riho a une victoire dans son seul match en solo, mais c’est aussi le cas pour Baker et Brandi par exemple. Hors kayfabe cependant, Riho est la partenaire d’Omega pour les matchs intergender au Japon et Shida est l’ex de ce même Omega, qui est « comme par hasard » le booker de la division… De nouveau, les réactions sont bien molles pour ces deux-là, c’est comme si Shida était pour ainsi dire inconnue et Riho fade au possible, mais Bookerman voulait avoir le match de ses rêves torrides, donc voilà.

… Je ne sais pas quoi dire pour être honnête. Le public est encore plus amorphe pour ce match que le précédent, et j’avoue que je me demande pourquoi je regarde ce match. Le pire est que ce n’est pas un énorme botchfest ou quoi (il suffit que je le dise pour qu’on ait un spot ridicule sur une tentative de souplesse vers l’extérieur avec Shida qui s’écroule après… rien), mais c’est une catcheuse médiocre et fade qui pèse quarante kilos à tout casser contre une autre dont on ne sait pratiquement rien. Parce que Omega est un gros débile, c’est Riho qui surprend Shida avec un roll pour la victoire.

Après le match, Rose revient et on a staredown à longue distance entre les deux. J’espère sincèrement que Rose la tuera en trente secondes pour le titre.

Les trois commentateurs discutent, puis on a une vidéo sur Spears et Cody.

Shawn Spears (avec Tully Blanchard) vs. Cody (avec DDP, Brandi Rhodes, MJF et… son chien) – **1/2

Cody a droit à des feux d’artifice et… le chien crève de trouille. Earl Hebner dit à Cody qu’il n’a droit qu’à un second pour ce match, choisit MJF et renvoit les autres aux vestiaires.

TOPE SUICIDA #6. J’adore comme ce match semble plus être une histoire entre Cody et Tully parce que ce dernier (et les Horsemen) était un enfoiré envers Dusty il y a plus de trente ans d’ici. On a le plus étrange des staredowns entre Blanchard et MJF qui en viennent vaguement aux mains avant que Spears ne flanque un coup de botte à MJF. Tully continue de frapper MJF à l’extérieur et voici Arn Anderson pour faire un spinebuster sur Spears. ARN ANDERSON vient d’aider un RHODES en faisant une prise sur un mec qui a comme manager TULLY BLANCHARD. Ce dernier est tellement sidéré par une telle ineptie qu’il s’en va en suivant AA. Spears sort une chaise et monte sur le ring avec, mais Cody le frappe. Cody regarde la chaise et la prend, mais Spears le supplie de ne pas l’utiliser sur lui. Cody lui jette, fait un coup de pied à travers avant CrossRhodes pour la victoire. Un drôle de match qui aura plus été « Cody contre les Horsemen » et « The Brainbusters EXPLODE » que Cody contre Spears finalement.

Après le match, MJF remonte sur le ring dans le dos de Cody, observe longuement la chaise et la prend même dans sa main, mais les deux se congratulent. MJF se retournera tôt ou tard contre Cody et je comprends l’idée générale d’avoir une connexion entre les deux avant le turn pour que ça ait une certaine importance, mais MJF est un enfoiré total et le voir être cet espèce de faux babyface est plus qu’étrange.

Une vidéo pour le match suivant entre les Bucks et Lucha Brothers.

The Lucha Brothers (c) (Rey Fenix et Pentagon Jr.) vs. The Young Bucks (Matt et Nick Jackson) – ***

C’est un match de l’échelle pour les titres par équipe de AAA.

OK, je ne dis rien parce que c’est juste ce qu’on attend de ces deux équipes dans un match de l’échelle, mais ça ne m’intéresse pas des masses parce que c’est le troisième match entre ces deux équipes maintenant. Il y a un spot qui a bien failli mal tourné avec Pentagon qui penche une échelle sur laquelle un des Bucks était pour qu’il s’écrase sur deux tables posées à l’extérieur, mais le Buck s’est pris les pieds dans les cordes et ça aurait pu finir en drame au même prix. L’autre Buck qui n’est pas mort à l’extérieur ENLÈVE LE MASQUE DE PENTAGON sur l’échelle et ce dernier cache son visage comme il peut. Pentagon pousse l’échelle et Buck #2 s’écrase comme un merde au sol. Le finish arrive quelques instants après que Pentagon ait détruit Buck #2 pour cette offense et les LB vont chercher leurs ceintures tranquillement pour la victoire.

Directement après, deux types masqués sortent de nulle part et attaquent les Brothers. Ils enlevent les masques et c’est pas-LAX qui viennent à peine de partir d’Impact.

Full Gear (WWE n’a pas l’exclusivité sur les noms débiles apparemment) sera le prochain PPV qui aura lieu le 9 novembre.

On a une autre vidéo sur Page et Jericho. C’est peut-être la même que plus tôt, mais ce show devient vraiment long.

Adam Page vs. Chris Jericho – ***1/2

Ce match est pour couronner le premier champion de AEW. Page arrive sur un cheval parce que COWBOY et même avec ça, c’est toujours une bien maigre réaction pour lui. Jericho est acclamé comme un héros à son entrée. On a de nouveau les instructions de l’arbitre avant le match.

TOPE SUICIDA #7 (aucun lors du match précédent alors que j’attendais une avalanche). Un bon petit match où Page a parfois donné l’impression qu’il pouvait y arriver, mais c’est finalement Jericho qui remporte le match et le titre avec son biesse coup de coude de nulle part. Accessoirement, c’était un long match qui n’a jamais paru trop long contrairement… à tous les autres lors de ce show.

Conclusions

Que dire que je n’ai pas répété à chaque review jusqu’ici? C’est précisément le problème avec AEW : ils ne se sont pas améliorés depuis le premier show, je dirais même qu’ils poursuivent dans leurs erreurs en signant plus de bouffons sans intérêt comme Cassidy et Stunt, n’essaient pas de changer un minimum le cap avec certains gimmicks/idées qui ne marchent clairement pas, continuent à ne présenter personne et s’étonnent probablement lorsque certains matchs se déroulent sous un silence de mort, presque chaque match est trop long et ça rend le show indigeste au bout du compte, etc.

Vais-je continuer avec AEW à l’avenir? J’avoue que ma réponse est non juste après ce show. Je vais sans doute me laisser tenter par le show télé début octobre, mais ce ne serait pas le cas si le premier show avait déjà lieu ce mercredi par exemple. Pour faire court, je ne vois pas du tout en AEW cette grande alternative à la WWE et j’ai bien l’impression qu’ils vont tomber de très haut d’ici quelques semaines/mois si rien ne change, et rien ou presque n’a changé lors de ces quatre premiers shows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.