MLW Fusion Episode 74 – 09/09/2019

Bon, ben CETTE SÉRIE N’EST PAS ENCORE FINIE APPAREMMENT!!!

Avant de commencer, on n’en a donc pas encore fini avec cette série new-yorkaise. Ça n’a jamais été clair que War Chamber serait lui aussi un enregistrement complet et non pas un show live avec le reste qui serait diffusé lors des semaines qui suivent comme je le pensais encore pas plus tard que la semaine dernière. Je suppose que la confusion aura été le fil rouge de ce cycle new-yorkais, mais c’est bel et bien la dernière semaine ce coup-ci et on pourra passer à autre chose (espérons en tout cas) à partir de la semaine prochaine.

Bref…

Un caméraman est à l’extérieur et essaie d’avoir une interview avec Konnan, mais les Parks et Bestia 666 arrivent pour l’attaquer. Salina arrive à son tour lorsque Konnan est au sol et récupère son téléphone aussi facilement que ça. OK then…

*voit CHICAGO en haut à gauche* OK, c’est encore pire que je ne le croyais parce que voici un match… du précédent enregistrement qui, pour rappel, a eu lieu DÉBUT JUILLET.

Jordan Oliver (avec Myron Reed) vs. Gringo Loco – NUL

Bon, on a donc ce match qui a été enregistré il y a deux mois d’ici, que les commentateurs poussent… comme la suite du trois match de la semaine dernière qui a été enregistré lui à la fin du mois de juillet, et on a une promo d’Oliver dans un coin qui a probablement été enregistrée ce samedi lors de War Chamber. Dois-je en dire plus sur le foutoir qu’a été ces dernières semaines? Juste pour rendre le truc encore plus artificiel, les commentaires ne sont pas les originaux vu que Schiavone commente avec Bocchini… ALORS QU’ON VOIT CE DERNIER AVEC CORNETTE À L’ÉCRAN!!!

Je vais être honnête, je n’arrive tout simplement pas à prendre ce match au sérieux. Cette storyline avec Injustice pue la merde parce que ça fait trois mois que je regarde MLW et JE N’AI AUCUNE IDÉE DU POURQUOI DE CE GROUPE, la post-production est vraiment horrible ici avec les « réactions » du public totalement bidons (pas nouveau de la part de MLW, mais terriblement évident ici) et les commentaires enregistrés deux siècles après ce match. Bref, Oliver remporte le match après que Reed ait tapé Loco avec une chaise dans le dos de l’arbitre. WHATEVER, NEXT!!!

Énième control center pour War Chamber, et l’idée est que Lawlor et les Von Erichs ne savent pas s’ils doivent vraiment faire confiance à Low Ki. On a une promo de Ki et il ne dit rien d’important.

Richard Holliday vs. Brian Pillman Jr. – ***

Holliday fait une promo d’avant-match où il se jette des fleurs.

Un peu lent et basique, mais le finish était amusant au moins avec Holliday qui va chercher une chaise et veut frapper Pillman avec, mais l’arbitre l’en empêche. Pendant que ce dernier fait sortir la chaise, Pillman prend son trophée de meilleur rookie de 2018 et le lance à Holliday avant de s’écrouler comme s’il était Eddie Guerrero ou quoi (avec le public qui chante Eddie), l’arbitre voit Holliday avec le trophée et ce dernier ne sait trop quoi faire pendant que ça amuse Pillman dans son dos. L’arbitre prend le trophée et pendant qu’il enlève ça du ring, Pillman fout un coup de pied dans les couilles de Holliday, puis son finisher (je suppose du moins) pour la victoire.

De nouveau la vidéo pour Dominic Garrini.

On revoit ce qu’il s’est passé la semaine dernière entre Lawlor et Fatu et l’après-match. On a une espèce de promo avec les Von Erichs enfin où ils disent juste qu’ils comptent bien mettre fin au règne de terreur de Contra. Je suis à peu près sûr que non même s’ils remportent ce match, ce qui est tout le problème de cette storyline depuis Kings of Colosseum.

On retrouve Warner qui s’excite sur Havoc et dit qu’il va le détruire.

Apparemment, MLW retourne à Dallas le 11 janvier pour un show/enregistrement qui s’appelle Zero Hour.

Lawlor s’excite sur Contra et dit que ce ne sont pas quelques côtes cassées qui vont l’arrêter. Il répète ensuite qu’il ne sait pas s’il doit faire confiance à Low Ki, mais qu’ils ont un ennemi commun et qu’on verra bien après ça.

On part enfin au Japon pour le main event qui est…

Alexander Hammerstone vs. Go Shiozaki – ***

C’était le premier match du tournoi N1 de NOAH pour les deux. Pour un tournoi qui est sensé être l’équivalent du G1 de New Japan, ils sont dans une salle où il y a peut-être 300 personnes à tout casser (CageMatch annonce 618 spectateurs et je ne vois vraiment pas où ils se cachent). Oh OK, ils sont derrière la caméra principale, mais ça reste vraiment maigre.

Un drôle de match qui était plus du strong style au ralenti qu’autre chose. Pas mauvais, mais rien de spécial vraiment.

On finit avec Contra et une promo qu’on a déjà vu avant.

Conclusions

Cet épisode m’aura rappelé certains de NXT lorsqu’un cycle était un bide créatif et/ou poussait des boulets comme Corbin et Balor sur le devant de la scène. Certains matchs étaient intéressants, mais la partie créative s’est mangée un mur pendant toute cette série et il était vraiment temps que ça se termine. War Chamber ne m’inspire pas des masses la semaine prochaine parce que même si Lawlor et sa bande remporte le match, comment est-ce que ça va arrêter Contra au juste?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.