MLW Fusion Episode 77 – 30/09/2019

Je me répète ces dernières semaines, mais j’espère qu’on commence vraiment un nouveau cycle ce coup-ci.

On revoit Aries qui attaque Hart la semaine dernière et ce dernier a été emmené à l’hôpital, puis un petit rundown du show.

Myron Reed et Kotto Brazil (avec Jordan Oliver) vs. Air Wolf et Gringo Loco – *1/2

On va vraiment avoir ces crétins constamment après les avoir laissé en plan pendant des siècles? On a une promo enregistrée de Injustice avant le match et j’en ai juste rien à foutre de ce groupe. Il y a vaguement l’idée que Reed porte sa veste comme moyen de défense après que Loco ait utilisé le poing américain sur lui lors d’un autre match, mais ça n’explique pas pourquoi on le laisse porter cette veste qui lui donne clairement un avantage sur ses adversaires. Le match met deux heures à démarrer parce que l’arbitre trouve cinquante objets interdits sur Brazil.

Euh, le match n’était pas mauvais parce que le bordel avec Injustice était relativement limité pour une fois, mais il y a clairement eu quelque chose avec Brazil qui m’a semblé à la masse une grande partie du match (air hagard comme s’il s’était cogné la tête plus tôt) et le finish est tombé de nulle part avec Wolf qui fait enfin le changement, puis on a une brusque coupure avec des spectateurs, et Wolf fait le tombé victorieux sur Brazil directement après, mais on voit bien que Brazil n’est pas dans la même position qu’avant la coupure.

Après le match, Injustice attaque l’arbitre parce que Brazil n’était pas l’homme légal apparemment. Eh…

On retrouve Warner « plus tôt » avec un vieux type qui ne dit rien et qui est son oncle apparemment, puis il s’excite sur Havoc.

Encore la vidéo avec Garrini.

Injustice a encore attaqué des arbitres pendant la coupure. OK THEN…

On retrouve Pillman pour un update à propos de Hart. En gros, il dit qu’il affrontera Aries la semaine prochaine pour venger Hart.

Salina s’excite sur un caméraman qui lui posait une question stupide sur Havoc, puis on revoit l’annonce du match entre Fatu et Park.

On revoit la promo des Von Erichs de la semaine dernière. On les retrouve à la sortie d’un hôpital, mais voici MJF et Holliday qui causent business et MJF remarque que les Von Erichs portent des chaussures pour une fois, EXCELLENT. Bref, Dynasty disent qu’ils vont bientôt acheter l’hôpital pour en faire un hôtel ou quoi et Kevin se demande ce que vont devenir les enfants. Holliday essaie d’explique son business plan et Kevin tape dans son café. MJF commence à s’exciter et Holliday… respire très fort après la perte de ce café apparemment, puis les deux partent.

Douglas James vs. Timothy Thatcher – ***

C’est le début de James qui est apparemment un ancien kickboxer/combattant MMA. Ça devient le profil en vogue pour le moment avec lui, Thatcher et Garrini.

Probablement un peu long, mais je prends un match comme celui-ci au lieu d’un énième Injustice vs. autre(s) cruiserweight(s). Thatcher remporte le match.

Après le match, voici Lennox pour une interview avec Thatcher. C’est une promo un peu étrange avec Thatcher qui dit que James a gagné son respect aujourd’hui et lui propose de s’entrainer avec lui. Il lance un challenge à Lawlor ensuite pour Superfight. Je comprends un peu mieux pourquoi Thatcher a plutôt tendance à se taire, même si cette promo n’était pas horrible ni rien.

On retrouve Havoc dans les coulisses qui s’excite sur Warner.

Lennox est avec Warner justement dans les coulisses et le tableau blanc est de retour avec Ol’ Mancer qui demande à Lennox de dessiner ce qu’il lui dit. Elle fait très mal son boulot, Warner lui fait la remarque et Lennox commence à corpser comme une andouille. SEND FOR THE MAN!!!

La semaine prochaine : Brian Pillman Jr. contre Austin Aries.

Jimmy Havoc vs. Mance Warner – **

C’est un bunkhouse brawl, ou juste un milliardième match hardcore. Il y a tout un tas de trucs autour du ring, dont les terrifiantes BOTTES DE FOIN et la maléfique CITROUILLE.

C’est vu et revu comme à chaque fois, mais c’était le « meilleur » match hardcore depuis un petit temps. Warner remporte la victoire.

Après le match, Havoc attaque Warner avec du fil barbelé et des agents arrivent pour l’arrêter.

Conclusions

Mouais, MLW continue à être dans le creux et le PPV se rapproche lentement mais sûrement. C’est un peu inquiétant lorsque la storyline qui a eu le plus de temps d’antenne ces dernières semaines est celle avec six undercarders sans intérêt alors que Contra est nulle part ou presque par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.