MLW Fusion Episode 79 – 14/10/2019

Après un meilleur épisode la semaine dernière, voyons si MLW peut garder le cap et ne pas retomber dans ses travers.

On démarre avec une séquence « vendredi » avec Salina qui marche quelque part et tombe sur Dynasty (et Hammerstone qui effectue sa première apparition depuis un bon moment) qui s’excitent sur le Mexique. SDR est outrée par ça et dit que si Dynasty est si supérieur, pourquoi pas un match contre les Parks? MJF et Holliday tentent tant bien que mal de refuser sans perdre la face, mais Hammerstone accepte pour eux et les deux tombent des nues pendant que ça amuse SDR.

On est donc au Mexique cette semaine, Bocchini est avec un certain AJ Kurj et je suis probablement en train de charcuter son nom (c’est Kirsh après quelques recherches). OK, il n’y a jamais 5.000 personnes dans cette salle. Je veux dire, on voit plein de places vides à la caméra.

Oraculo, Black Danger et Ricky Marvin vs. OH…

Euh, quelqu’un peut expliquer à Bocchini que « trios action » signifie en général un trois contre trois, pas un match en triangle. Bref, le match est donc…

Oraculo vs. Black Danger vs. Ricky Marvin – **

Le seul que je « connaisse » dans ce lot est Marvin dont je me souviens vaguement à cause d’un match horrible contre Roderick Strong à ROH.

CE N’EST PAS UN TRIOS MATCH BORDEL!!! Bocchini se met à se masturber sur Marvin comme Kelly l’a fait à l’époque du match à ROH, et j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi pour être franc. Oui, Marvin a longtemps catché à NOAH au Japon, mais il n’a été que trois fois champion par équipe des junior heavyweights et une fois champion junior heavyweight tout court, une ceinture qu’il a détenu… moins d’un jour. Ce gars n’est pas exactement Kobashi ou KENTA ou quoi, juste un cruiserweight parmi tant d’autres qui est clairement sur le déclin sur le peu que j’ai vu de lui.

Ça se voit que je n’ai rien à foutre de ce match? Ce n’est pas horrible ni rien, mais c’est juste un spotfest entre trois types qu’on ne reverra sans doute plus après ce show. Oraculo gagne et who cares?

On retrouve Lennox qui est avec Low Ki et Pillman Jr. en pleine discussion. Ki explique à Pillman que ses émotions lui ont coûté le match contre Aries la semaine dernière, puis il vante ce dernier comme un opportuniste et qu’il garde la tête froide tout le temps. Pillman se barre en disant que Ki ne sait rien de lui. Ki a la même réaction que moi en disant juste « OK » et se casse tranquillement en sirotant son verre.

On retrouve Dynasty à la sortie d’un magasin qui s’excitent sur le caméraman parce qu’ils sont là incognito et qu’ils sont mal habillés pour ne pas se faire harceler par les mexicains. Bref, le caméraman se demande pourquoi ils sortent d’une pharmacie, et MJF arrête directement Hammerstone qui allait dire quelque chose, et ce dernier de s’exciter en disant que « c’est légal ici », puis les trois s’en vont. On repart sur cette histoire comme quoi Hammerstone est shooté aux stéroïdes, un truc qui n’avait été nulle part la première fois.

On est maintenant avec SDR qui parle du match à venir entre Fatu et Park pour le titre. Samael arrive à son tour et s’excite sur SDR avant de lui faire la proposition de rejoindre Contra parce que c’est ce qu’elle veut vraiment : le pouvoir. Elle refuse et voici Havoc qui explique de nouveau qu’il s’occupera du show de la semaine prochaine (…) et qu’il veut un street fight entre un membre de Promociones Dorado et un autre de Contra, puis il s’en va en proposant une bière à Samael. Ce dernier hurle à SDR que ce sera lui qui sera le représentant de Contra, et elle répond qu’elle trouvera la personne idéale de son côté.

Alexander Hammerstone (MLW) vs. Rey Horus (The Crash) – ***

C’est champion contre champion ici et… ça sent le bon gros finish de merde pour qu’aucun des deux ne fasse le job.

Et voici le ref bump avec Hammerstone qui a un compte de trois sur Horus. Hammerstone part chercher une chaise et flanque un coup à Horus avant de réveiller l’arbitre, mais ce dernier se traine et Horus kicke au dernier moment. Stone se mange la chaise dans un coin et Horus fait le 450 splash, mais voici MJF et Holliday qui reviennent pour sauver Hammerstone et à la surprise de personne, c’est un DQ.

De nouveau la vidéo avec le show d’Havoc la semaine prochaine, puis la vignette avec Medina.

Hart contre Aries est officiel pour Superfight, tout comme… Injustice contre Gringo Loco, Septimo Dragon et Puma King.

Los Parks (El Hijo de LA Park et LA Park Jr.) vs. Dynasty (MJF et Richard Holliday) (c) – **1/2

Il y a un troisième Park apparemment. MJF fait une promo où il dit juste qu’il espère que Trump va bientôt contre ce mur, puis Holliday continue dans la même veine. Les deux autres ne se gênent pas non plus et insultent Dynasty.

Eh, un match de house show entre ces deux équipes et le finish est tombé d’un peu nulle part avec Holliday qui fait un espèce de powerbomb sur l’un des Parks pour la victoire.

La semaine prochaine pour le show de Havoc : ce dernier contre Damian 666 et… Savio Vega, et Samael contre un membre de Dorado.

Conclusions

Un show un peu étrange où j’ai plus apprécié les promos/confrontations que ce qu’il se passait sur le ring. Ce n’est pas forcément un mal, mais MLW a besoin d’un peu plus que ça après une longue traversée du désert qui ne semble pas encore finie d’ailleurs. Ça n’aide pas que le show de la semaine prochaine ne me dise rien du tout, mais on verra bien comment ça va tourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.