MLW Fusion Episode 81 – 28/10/2019

Techniquement, cet épisode est le go-home show avant Superfight vu que le show de la semaine prochaine sera le pré-show du PPV (pour rappel, l’épisode est diffusé sur BeIN aux States le samedi soir, et le PPV est ce samedi). Le programme est plus ou moins connu et les matchs sont intéressants/indécis, mais un petit coup de boost ne ferait pas de mal.

On revoit Contra qui tabasse Hijo de LA Park la semaine dernière et qui est hors-jeu cette semaine. Samael et Fatu s’excitent un peu sur Park et Fatu de terminer en disant que ce sera un massacre la semaine prochaine.

The Hart Foundation (Brian Pillman Jr. et Davey Boy Smith Jr.) vs. Extreme Tiger et Dragon Lee – ***

Au moins, je connais les deux luchadors ici vu que Extreme Tiger est Tigre Uno de TNA et Dragon Lee… est Dragon Lee. Avant le match, on a l’annonce comme quoi Pillman a lancé un challenge à Low Ki pour Superfight et ce dernier a accepté. Au-delà de leur petite altercation d’il y a deux semaines et Pillman qui se foutait de sa gueule la semaine dernière, il y a l’idée comme quoi Pillman n’écoute pas les vétérans et que ça risque de se retourner contre lui à force.

Un peu étrange de voir la Foundation en tant que heels, même si ça a du sens vu qu’ils sont toujours au Mexique. Les commentateurs loupent complètement le tournant du match avec Tiger qui veut faire un plongeon sur Pillman qui était retenu à l’extérieur par Lee, mais Pillman se libère et Tiger plonge sur son coéquipier, puis Smith ramène Tiger sur le ring et la Foundation font leur finisher sur lui pour la victoire. Un bon petit match dans l’ensemble.

Rundown de Superfight. La seule nouveauté est que Bestia 666 est maintenant dans le Stairway to Hell avec Warner et Havoc après les évènements de la semaine dernière.

On retrouve Salina qui s’excite sur Contra et dit que Park va démolir Fatu et qu’ils seront plus forts que jamais.

On revoit de nouveau l’attaque de Contra de la semaine dernière, puis voici LA Park qui parle de nouveau. Il s’excite sur eux et dit qu’il compte bien leur détruire la tronche.

On est avec Dynasty et on a encore plus de feintes comme quoi Hammerstone est dopé. Il y a un espèce de sketch ensuite avec les écouteurs sans fil de Holliday, puis ils trinquent. OK THEN… Directement après, on a la réaction des Von Erichs qui disent juste qu’ils ne devraient pas célébrer aussi rapidement et qu’ils auront une bonne gueule de bois après avoir perdu les titres à Superfight.

On a un segment avec la Hart Foundation ensuite qui sont de nouveau totalement des babyfaces.

On revoit Aries qui attaque Hart il y a quelques temps maintenant. On voit ensuite que quelqu’un a fait un GoFundMe pour payer l’amende d’Aries, EXCELLENT.

Proximo, Terror Azteca vs. Toto et Torito Negro – NA

Oh cool, encore un autre match avec quatre luchadors inconnus…

Euh, OK. C’est à peine si on a vu deux minutes de ce match et on a le tombé victorieux le plus rapide de l’univers. Je n’avais pas vraiment envie d’en voir plus cela dit, mais on peut se demander pourquoi diffuser ce match à la limite si c’est pour le réduire à un tel point.

On a une vidéo sur LA Park et Fatu.

Contra Unit (Ikuro Kwon, Josef Samael et Simon Gotch) vs. Promociones Dorado (Bestia 666, Mecha Wolf et LA Park) (avec Salina de la Renta) – **1/2

On démarre avec une lente baston entre les six. Eh, le reste n’était pas mauvais, mais de nouveau rien de spécial vraiment. Park avec le spear sur Samael pour la victoire.

Conclusions

Un solide go-home show pour un PPV qui en avait grandement besoin. MLW va cependant devoir transformer l’essai ce samedi parce que ce long stretch entre Kings of Colosseum et maintenant a été bien médiocre pour dire ça gentiment. Bref, je ferai d’abord la review du pré-show qui sera sur Youtube dès samedi, puis on verra pour le PPV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.