Sumo – Haru Basho 2020 – Prélude

On s’apprête à vivre un tournoi de mars bien étrange.

Oui, je sais que je n’ai de nouveau pas fait une « vraie » conclusion pour Hatsu, mais que dire à part que la victoire de Tokushoryu est sortie de nulle part, que la grande majorité du sanyaku s’est mangé un mur avec à la clé la rétrogradation de Goeido… qui a immédiatement annoncé sa retraite, et que la vieille garde continue son lent déclin pendant que la nouvelle n’est pas encore prête à reprendre le flambeau.

Bref, on arrive donc à ce Haru Basho sans Goeido qui est donc intai, avec un seul vrai ozeki pour la première fois depuis une éternité (Kakuryu sera le deuxième « ozeki » et aura le rang spécial de yokozuna-ozeki), Asanoyama qui est toujours dans un ozeki-run (il lui faudra théoriquement douze victoires pour espérer une promotion, mais le manque d’ozeki pourrait jouer en sa faveur), et… il n’y aura aucun public lors de la totalité du tournoi parce que coronavirus.

Voici le banzuke du tournoi :

Tokushoryu a effectué un bond de géant et se retrouve dans le joi-jin, Kiribayama est lui aussi récompensé pour son bon tournoi, Enho continue sa lente ascension, et Kotonowaka (22 ans qui a débuté en 2016) est le seul débutant dans la division.

Pour ce qui est de la couverture du tournoi, on part aussi dans l’inconnu. Je ne sais pas si Kintamayama compte reprendre du service, et NattoSumo s’est fait gauler un peu après Hatsu et a dû retirer toutes ses vidéos (ce qui fait que mes articles n’ont plus que les commentaires), mais ce dernier a ouvert une nouvelle chaîne et on croise les doigts pour qu’elle tienne.

Et voilà, le tournoi commence dimanche prochain et je suis assez curieux de voir ce que ça va donner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.