Shimmer 51 – 28/10/2012

Shimmer51

Interview de Rhia O’Reilly – OK

Elle nie avoir triché lors d’un match contre Davina Rose et également cet oeil au beurre noir qu’elle aurait pris après le match. Elle dit que Rose n’aura pas de rematch car elle l’a battu clair et net.

Melanie Cruise vs. Santana Garrett – **1/2

Même à Shimmer, Santana est dans l’opener apparemment. Deux femmes qui n’ont jamais dépassé le stade de semi-régulières à Shimmer avec huit matchs pour Santana et une moyenne de quatre matchs par an pour Cruise.

Un match correct et assez brutal pour être franc. Cruise fait 1m80 donc ce n’est pas trop choquant non plus, mais quand même.

Interview de Veda Scott – WHERE’S HEEL VEDA SHIMMER ?

Apparemment, Veda a demandé un match contre Nakagawa et honnêtement, cette promo est guimauve et m’ennuie plus qu’autre chose.

Cherry Bomb vs. Davina Rose – ***

Bomb fait des apparitions ici et là pour Shimmer. Rose n’est autre que Bayley de NXT et c’est ici son avant-dernier match à Shimmer.

J’ai bien aimé le travail sur le bras de Bomb, un peu moins lorsqu’elle a oublié ce même bras à certains moments. Au moins, on a droit à heel Cherry Bomb qui est un délice à voir sur un ring.

Tomoka Nakagawa vs. Veda Scott – **

La japonaise et Veda font des apparitions assez régulières avec Shimmer. Nakagawa est championne par équipe avec Kellie Skater à l’heure actuelle et l’a déjà été une fois auparavant avec Daizee Haze.

Je suppose que Nakagawa est sensée être une heel un peu dingue vu qu’à un moment, elle commence à délacer les chaussures de l’arbitre, ce qui amuse Veda qui commence à « corpser » avant de se faire étrangler par la japonaise. C’était assez brouillon et lent à certains moments, mais rien de mauvais.

Made in Sin (Allysin Kay et Taylor Made) vs. Regeneration X (Allison Danger et Leva Bates) – ***1/2

Kay et Made ne sont pas si souvent à Shimmer et ont d’ailleurs aucun match en 2014 jusqu’ici. Danger est là depuis le premier show en 2005 et compte plus d’une quarantaine de matchs pour la promotion, mais elle a pris sa retraite lors de Shimmer 57. Bates est une régulière depuis 2010.

Regeneration X sont en Blues Brothers. Un très bon match avec un finish un rien confus où tout le monde état sur le ring à bumper dans tous les sens.

Promo de Saraya Knight – Excellent

Apparemment, Cheerleader Melissa a fait le tombé décisif sur elle lors de Shimmer 50 et pensait avoir sa place dans le main event, mais Saraya explique qu’elle s’est laissée faire parce que le match n’avait aucune valeur pour elle. Elle dit que la dernière à rentrer dans le four way est MsChif car elle a éliminé deux personnes lors de ce match.

Rhia O’Reilly vs. KC Spinelli – ***

Spinelli a eu quelques matchs à Shimmer, mais n’est plus apparue depuis Volume 52. O’Reilly est un peu plus active, mais catche surtout au Royaume-Uni.

Un bon match qui manquait un peu de punch à certains moments.

Promo de Cheerleader Melissa – Excellent

Elle est d’accord avec Saraya et dit qu’elle voudrait tant lui détruire la tronche comme il faut. Elle termine en disant que Knight peut continuer son petit jeu, elle aura ce qu’elle veut en temps voulu.

Ryo Mizunami vs. LuFisto – ****

Quarante matchs pour LuFisto à Shimmer à l’heure de cette review. Les shows de ce week-end (49 à 52) sont les seuls de la japonaise qui catche presque exclusivement dans son pays.

From Montreal, Japan. C’est con mais ça m’a fait marrer. Un match ridiculement violent et les deux femmes n’y sont pas allées avec le dos de la cuillère.

Miss Natural vs. Cheerleader Melissa – ***1/2

Natural a une dizaine de matchs à son actif, dont la moitié lors de ce seul week-end. Melissa est la championne actuelle et compte 66 matchs à son compteur, le même nombre que celui des volumes de Shimmer. Impressionnant quand on sait qu’en 2008-2009, elle était à TNA.

C’est sans doute un peu surcoté, mais j’ai bien apprécié le match et le travail de heel de Natural était vraiment très bon. Melissa gagne avant son grand défi au show suivant.

Promo de Courtney Rush – OK

J’ai juste compris qu’elle avait un match contre Martinez, mais à part ça…

Portia Perez vs. Ayako Hamada – ***1/2

From Tokyo, Mexico. Moins amusant que le premier, mais c’est toujours un peu surprenant. Hamada a été championne par équipe à Shimmer, mais également à TNA par deux fois. Perez est présente depuis Shimmer 5 et a été deux fois championne par équipe avec Nicole Matthews pendant presque mille jours en tout. On est d’ailleurs en plein milieu de son second règne.

Le match est assez fun au départ, puis les deux sont devenues sérieuses et le match est monté d’un cran. C’était pas totalement fluide entre les deux et Hamada m’a semblé avoir beaucoup l’offensive, même si Perez n’a pas été ridicule pour la cause.

Promo de Davina Rose – Bon

Elle dit que O’Reilly a refusé son challenge ce soir, mais comme elles ont toutes les deux gagné, elle propose un rematch. Rhia arrive et accepte le challenge, Davina lui répond juste « Nice eye ».

Mercedes Martinez vs. Courtney Rush – ****

54 apparitions pour Martinez et aucun titre à son actif. De son côté, Rush a été championne par équipe avec Sara Del Rey avant que cette dernière ne rejoigne la WWE.

Martinez est sans pitié dans ce match et attaque inlassablement Rush qui refuse de rester à terre. Alors qu’elle allait faire le Fisherman Buster, Martinez est prise par surprise dans un petit paquet pour le compte de 3.

Promo de Regeneration X – Très bon

Bates rappelle qu’à Shine 2, elle a battu Perez et demandé un match pour les ceintures par équipe détenues par les Canadian Ninjas, ce qui n’est pas encore arrivé. Danger dit qu’à Shimmer 50, elle a battu Matthews et aujourd’hui, elles ont battu l’une des meilleures équipes de Shimmer. Elles veulent un match pour Shimmer 52 et elles repartiront avec les titres par équipe.

Nicole Matthews vs. Yumi Ohka – ***

Ohka a douze match à son compteur, Matthews beaucoup plus vu qu’elle loupe très peu de shows depuis 2007. Matthews est l’autre moitié de l’équipe championne par équipe.

Un bon match dans l’ensemble, mais je ne pense pas que ça collait parfaitement entre ces deux femmes et de ce fait, l’action n’était pas totalement fluide avec de courts temps d’arrêt ici et là. L’absence de contexte n’a pas vraiment aidé non plus et on a jamais senti que c’était autre chose qu’un match de plus dans le programme.

Kana vs. Athena – ***1/2

Kana est également une japonaise qui vient régulièrement aux États-Unis pour Shimmer. Athena est elle aussi une régulière depuis 2011.

Je suis entre deux chaises avec ce match. D’un côté, la psychologie était bonne avec Kana qui a travaillé le bras d’Athena qui abandonne au final sur une soumission, mais le finish est tombé si brusquement que j’ai l’impression d’avoir loupé un épisode. Comme LuFisto-Mizunami plus tôt, les deux n’ont pas retenu leurs coups et le match a eu le temps qu’il fallait, mais on a vraiment l’impression que l’arbitre leur a dit d’en finir le plus vite possible et qu’elles n’ont pas eu l’occasion d’arriver au finish « naturellement » (est-ce que ce que je raconte à un sens pour quelqu’un ?).

Kellie Skater vs. Hiroyo Matsumoto vs. MsChif vs. Saraya Knight (c) – *1/2

Pour faire court :

  • Skater est championne par équipe avec Nagakawa et présente depuis 2009
  • Matsumoto a été championne par équipe pendant… un jour et a dix-huit matchs à son compteur
  • MsChif est là depuis le premier jour et a été championne pendant près de deux ans
  • Knight est la championne de l’époque et l’a été pendant un peu plus d’un an. Accessoirement, elle est la mère de Paige (elle a fait équipe avec et même affronté à Shimmer) et l’une des raisons de son arrivée tardive aux States est parce que « l’Amérique lui a volé sa fille ». Cependant, sa motivation principale semble être de détruire Cheerleader Melissa qui, cinq ans plus tôt, lui a gravement blessé le genou lors d’un show en Angleterre

OK, je termine cette longue présentation en mentionnant que MsChif est en Freddy Krueger pour ce match, ce qui semble être sa tenue normale pour un four way vu qu’elle portait la même chose à Reclamation Night 2 lors de cet horrible four corner survival que je mentionnerai jusqu’à la fin de mes jours à mon avis.

Grrr, Matsumoto est assez énervante à crier tout le temps comme ça. MsChif est éliminée la première, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Honnêtement, ce match n’est pas très bon jusqu’ici avec de l’action brouillonne et des botches parfois grossiers à un tel niveau. Oh, Matsumoto est éliminée à son tour, ce qui nous laisse avec Knight et Skater. Oh wow, ce botch était absolument horrible : à un moment, Knight fait un powerbomb sur Skater qui devait apparemment être suivi tout de suite par un tombé rapide de Skater, mais cette dernière semble avoir oublié et la gestuelle de Knight est tellement claire que dire à haute voix « Hey, tu dois me couvrir ! » aurait été plus discret. Ouf, ce match est enfin fini et Knight conserve son titre.

Franchement, ce match était le plus mauvais de cet épisode. C’était bien parti avec les trois babyfaces qui s’allient pour mettre Knight au tapis, puis ça n’a fait qu’empirer et seule Knight est sortie du lot en étant une heel phénoménale. On sentait bien que ce n’était pas le match important du week-end (voir dernier segment) et que les filles en gardaient sous la semelle pour Shimmer 52.

Un arbitre a quelque chose à dire à Knight – Excellent

Bryce Remsburg dit à Saraya que même si elle s’est laissée faire à Shimmer 50, le tombé décisif de Melissa est suffisant pour justifier un match pour le titre à Shimmer 52. Knight est furieuse, monte sur le ring, frappe l’annonceur qui s’écroule et doit être retenue par la sécurité.

Conclusions

En dehors du main event, c’était un excellent show qui confirme tout le bien que j’entends sur Shimmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.