WSU Breaking Barriers – 08/11/2014

WSUBreakingBarriers

Maintenant que CZW/WSU a son petit Network sur https://www.czwstudios.com/, je peux simplement laisser passer quelques mois et faire plusieurs shows sur une courte période au lieu d’acheter les shows un par un sur Smart Mark Video.

La dernière fois qu’on était avec WSU, l’undercard semblait relativement clair avec une rivalité entre Niya et Nevaeh pour le Spirit Title, CUNT contre le Juicy Product pour les titres par équipe et une feud assez basique entre Athena et Hania. Les choses étaient un peu moins évidentes au niveau du titre principal avec LuFisto qui a désormais Sassy Stephie et DJ Hyde à ses trousses + Jenny Rose qui voulait un match pour le titre après une bonne série de victoires et comme vous pouvez le voir sur le DVD, elle a obtenu ce qu’elle voulait.

Jewells Malone vs. Nevaeh – **1/2

Euh d’accord, mais pourquoi pas après tout. C’est le dernier match en date pour Malone à l’heure de cette review, ce qui est assez étonnant vu qu’elle était devenue une régulière depuis ses débuts en 2013.

Un match assez étrange avec Malone en pseudo heel qui veut attaquer Nevaeh avec sa batte barbelée, mais se fait contrer et battre peu de temps après. Nevaeh quitte immédiatement le ring après le tombé victorieux, ce qui pourrait tout à fait s’expliquer par un manque de temps et/ou le fait qu’il y ait la bagatelle de NEUF MATCHS dans ce show de deux heures, mais le fait que Malone ne soit pas revenue depuis lors est un peu suspect même si je n’ai rien remarqué d’anormal.

Sassy Stephie fait son apparition avec Rochelle et Amanda Rodriguez pour tuer quelques minutes avec une promo. Le public chante la musique de Adam Rose parce que Stephie a été dans l’Exotic Express le temps de un ou deux shows avec d’autres catcheuses des indies. Bref, Stephie s’excite sur le public parce qu’ils ne sont pas originaux pour un franc, puis sur Jessicka Havok parce qu’elle n’est plus là et qu’elle n’attend que son retour pour lui casser la tronche. Pour être franc, je n’accroche pas du tout à Stephie en top heel de la promotion parce qu’elle n’est pas à ce niveau et ne le sera probablement jamais. Bref, Stephie balance des menaces à LuFisto après ce qu’il s’est passé à Resurgence et cette promo a pris une éternité. Le pire de tout est que ce programme ne mènera à rien et je crois que Stephie est même redescendue dans la hiérarchie depuis 2015.

On continue avec ce drôle de format d’avoir des promos après une séquence, donc voici de nouveau Stephie avec sa bande (qui s’appelle The Office, totalement pas The Authority) avec un geek anonyme pour faire l’interview. Elle ne fait que répéter ce qu’elle vient de dire une minute plus tôt, ce qui rend cette deuxième promo totalement inutile. On a Leva Bates ensuite qui effectue son retour et dit juste qu’elle est contente d’être là.

Brittany Blake vs. Leva Bates – *1/2

C’est donc le retour de Bates qui avait quitté WSU après Full Steam Ahead en octobre 2012. On a un duel de cosplayeuses ici, même si Blake ne semble pas avoir lu la note et arrive juste avec sa tenue classique alors que Bates est fringuée comme dans Assassin’s Creed.

Mouais, je n’ai pas envie d’enfoncer Blake parce qu’elle sort à peine de l’école de catch, mais ce match aurait été moins mauvais s’il avait duré 4-5 minutes et été principalement à l’avantage de Bates. Elle finit Blake avec un horrible Pepsi Plunge de la troisième corde.

Les CUNT s’excitent sur le Juicy Product et disent qu’elle les battront en simples cette fois-ci, puis reprendront possession de leurs titres au prochain show. Dunn et Starr ne semblent pas bien impressionnés et disent juste qu’ils battront les deux autres. Je suis le premier à râler sur cette clause de rematch parce que ça ne devrait être utilisé que lorsque le nouveau champion a remporté le titre d’une manière minable, mais c’est justement le cas ici et je ne comprends pas pourquoi Lee et Social doivent battre les deux autres pour avoir un rematch.

Annie Social (avec Kimber Lee) vs. David Starr (avec JT Dunn et Rick Cataldo) – 1/2*

Wow, c’était vraiment mauvais. Ils ont eu un semblant de match pendant peut-être une minute ou deux, mais c’était surtout Starr qui imitait environ un million de catcheurs le reste du temps.

Cherry Bomb vs. Solo Darling – **1/2

Certainement un match des extrêmes entre Miss Fitness Cherry Bomb et Miss « Je bouffe tout ce qui est sucré » Solo Darling.

Ce match était ce qu’aurait dû être Bates/Blake : court, principalement à l’avantage de Cherry avec Darling qui a eu quelques offensives et pu faire ses quelques spots.

On retrouve Darling après le match qui est toute excitée comme à son habitude, puis Cherry s’excite sur ces gros porcs qui bouffent de la merde et ne pourront jamais avoir une femme comme elle, EXCELLENT.

On a Niya ensuite qui se demande pourquoi elle affronte une andouille qui profite de la notoriété de son père, puis on a… babyface Tessa Blanchard ? Elle était bonne ici en expliquant qu’elle va prouver à Niya qu’elle n’a pas juste un nom célèbre, mais c’est assez étrange de la voir comme babyface alors qu’elle est une heel partout ailleurs.

Tessa Blanchard vs. Niya Barela (c) – ***

Ne me demandez pas pourquoi Blanchard a ce match pour le Spirit Title lors de son début alors que Nevaeh doit faire mumuse dans l’undercard pour obtenir une chance.

Le meilleur match jusqu’ici. Le public était chaud pour Blanchard, donc peut-être que ce n’est pas une si mauvaise idée d’en faire une babyface pour le moment. Victoire assez convaincante de Niya qui conserve son titre.

Après le match, Niya veut détruire Blanchard un peu plus, mais Nevaeh arrive pour le sauvetage. Nevaeh prend le micro et veut un match contre Niya pour le titre lors du prochain show.

Encore de la daube avec The Office et Stephie qui demande à Blanchard d’aller lui chercher un café. Blanchard rappelle… qu’elle est une Blanchard et qu’elle n’est pas là pour faire du café, mais se battre. Stephie trouve ça amusant et annonce que lors du prochain show, Blanchard l’affrontera. C’est certainement une manière de booker un match, mais c’est une enième storyline avec un groupe heel au pouvoir et je pense que ça n’intéresse plus grand monde de nos jours.

Hania the Howling Huntress vs. Athena – ***1/2

Deuxième match de la série (chose qu’on ne sait pas encore, oups) et les commentaires vantent le premier match comme « l’un des meilleurs de 2014 ». Il y a une différence entre mettre en avant la promotion et juste mentir de manière éhontée.

Je comprends ce qu’elles voulaient faire ici avec un combat intense et physique où personne ne prend vraiment le dessus sur l’autre, mais je trouve qu’avoir un match plus classique n’aurait pas été un mal. Hania remporte le match et revient à 1-1 dans cette série.

Une promo enregistrée de Athena où elle dit juste ça et « qu’une belle est obligatoire », parce que c’est la loi ? Bref, elle lance un challenge à Hania pour un… TLC match au prochain show. Un Iron Man (enfin Woman) match aurait probablement le plus de sens vu que cette rivalité « amicale » est basée sur « qui est la meilleure des deux ? » et n’a rien d’une « blood feud » entre deux ennemis de toujours. On verra bien quand on y sera je suppose.

D’Arcy Dixon vs. Mickie Knuckles – **1/2

C’est la seule apparition de Dixon à WSU et elle n’a qu’un seul match pour 2015 sur sa page CageMatch.

De nouveau un match bizarre où on a l’impression qu’ils n’ont jamais décidé si ça allait être un pure squash ou plutôt une grosse domination de Knuckles avec quelques offensives désespérées de Dixon. Cette dernière a clairement le profil que recherche Hyde pour WSU (c’est une belle femme athlétique) et si le but était de pousser Dixon comme brave babyface courageuse pour la suite (comme Addy Starr et Jewells Malone avant elle), ce serait probablement une réussite… sauf qu’il n’y a pas de suite ici et que si on prend ce match du point de vue de « squash/match d’entrainement pour mettre en avant Knuckles », c’est un peu raté je dois dire.

On a une promo/interview avec l’illustre inconnu et Knuckles ensuite et… je ne sais vraiment pas quoi dire sur ce que je viens de voir. C’est comme si Knuckles avait pris possession de l’âme de Darling pour causer sur n’importe quoi comme une excitée, puis forcer le geek à faire Dieu sait quoi en dessous de la ceinture.

Kimber Lee (avec Annie Social) vs. JT Dunn (avec David Starr et Rick Cataldo) – ***1/2

Dunn et Lee sont un couple dans la vie de tous les jours et ils se sont affrontés un million de fois lors de cette période.

Ça aurait été étonnant que ce soit mauvais après autant de matchs, mais certaines séquences étaient un peu trop chorégraphiées à mon goût. Lee remporte la victoire et on aura donc un rematch entre ces deux équipes lors du prochain show.

Jenny Rose vs. LuFisto (c) – ***

LuFisto débute son nouveau gimmick après la « mort » de Pegaboo, mais elle est quand même annoncée comme « Super Hardcore Anime » lors des présentations parce que le gars semble avoir oublié.

Eh, j’avoue ne pas avoir été super emballé par ce match. Il n’y avait rien de mauvais, mais ça n’a jamais vraiment décollé. Rose s’est montrée assez heelish par moments et j’espère qu’elle tournera un jour ou l’autre parce qu’il y a du potentiel pour une heel dominante qui détruit ses adversaires à grands coups de souplesses et coups de pied.

Après le match, LuFisto et Rose se serrent la pince puis… The Office arrive. On a une altercation entre Stephie et Lufi, puis Rodriguez frappe LuFisto avec une de ses chaussures et se fait détruire trois contre un. Cette storyline craint…

Conclusions

Un show décevant de la part de WSU. Le booking est parti dans tous les sens ici avec des choix bien étranges (dynamique de certains matchs, neuf matchs dans un show de deux heures, Niya vs. Nevaeh qui n’a pas lieu ici « because of reasons », Tessa Blanchard en babyface, et surtout THE FUCKING OFFICE), mais tout n’est pas négatif avec le show anniversaire qui est déjà bien rempli (Nevaeh vs. Niya, Blanchard vs. Stephie, Juicy Product vs. CUNT, Athena vs. Hania dans un TLC match) et quelques débuts/retours intéressants (Blanchard même si elle est babyface et Bates). Espérons que le prochain show redressera la barre parce que ce nouveau régime n’est pas bien fascinant pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.