Sumo – Haru Basho 2019 – Conclusions

Derniers mots au sujet de ce deuxième tournoi de l’année.

Pour être honnête, ce basho ne restera pas dans ma mémoire en dehors de la promotion de Takakeisho. Les ozeki et et Yokozuna ont répondu aux attentes en dehors d’un Kakuryu pas très inspiré qui s’en sort quand même avec un 10-5, et évidemment Tochinoshin qui redeviendra sekiwake et pourra toujours retrouver son rang s’il fait au moins 10-5 lors de Natsu.

Derrière dans le sanyaku, on a bien sûr Takakeisho qui devient ozeki suite à un 10-5, puis c’est un peu moins glorieux avec Tamawashi qui rentre dans le rang comme je le pressentais, Mitakeumi qui continue ses résultats en dents de scie et sera plus que probablement déplacé du côté ouest pour Natsu, et Hokutofuji n’a toujours pas de KK au delà de M2 et retombera dans les rangs des maegashira de son côté.

C’est un peu la débandade dans le joi-jin avec aucun KK jusque Ichinojo. Certains ont pu sauver les meubles comme Endo, Daieisho et Myogiryu, mais les autres ont des records horribles (5-10, 4-11 et 3-12) et vont dégringoler un bon coup dans le banzuke.

Les bonnes surprises de ce basho viennent de Ichinojo, Aoiyama et dans une moindre mesure Kotoshogiku. Les trois vont remonter dans le banzuke avec Ichinojo qui devrait être sekiwake, Aoiyama komusubi, et Kotoshogiku au moins dans le joi-jin (peu probable qu’on lui offre l’autre place de komusubi, mais on ne sait jamais).

Dans le fond de grille, Ryuden et Yoshikaze sont les grands vainqueurs avec un 10-5 qui devrait les placer près du joi-jin pour Natsu.

La zone qui va être compliqué est l’entre makuuchi-juryo avec aucun rikishi avec un record positif au delà de M14. Le problème est qu’il n’y a pas beaucoup de prétendants « mathématiques » en juryo avec Shimanoumi qui a remporté le tournoi en juryo pour la deuxième fois d’affilée, Chiyomaru qui a 10-5 de J1 lui-aussi, puis on a Enho avec un simple 8-7 de J2, Tokushoryu avec 9-6 de J4, puis Takagenji avec un 8-7 de J4. Pour faire simple, il y a au moins quatre rikishi qui doivent descendre (Chiyonokuni, Yutakayama, Toyonoshima, Chiyoshoma + possiblement Ikioi) et seulement deux qui ont un record pour monter, donc la chance va jouer un grand rôle avec ceux qui pourraient être promus bien au delà d’où ils se retrouverait dans une situation « normale », et d’autre qui seront rétrogradés plus bas qu’il ne devraient.

Tentative de banzuke pour Natsu 2019

D’abord le banzuke « mathématique » :

Comme on peut le voir, il y a un gros regroupement entre M15 et J2-3, ce qui correspond à la situation que je viens d’expliquer plus haut. Le reste est assez fluide par contre.

Pas convaincu que Kaisei va seulement retomber à M5 avec un 3-12 de M1, mais c’était ça ou être trop généreux/pas assez dur avec 4-5 rikishi. La zone à partir de M14 ne m’inspire pas vraiment parce que je pourrais voir un Ikioi être sauvé in extremis à la place de Takagenji par exemple, et sans doute d’autres « subtilités ».

Mouais, je suis vaguement satisfait d’en avoir fini avec ce tournoi, donc on se retrouve en mai pour le Natsu Basho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.